Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 00:09

Ceci est une belle histoire vraie d'hommes et de vin. Si vous êtes amoureux de ce nectar des dieux suivez-moi sur ce chemin de croix parsemé de vins et vous ne le regretterez pas... Pour ceux qui ignorent qui est Marie de Saint-Drézéry marquise de Bombon lire l'intégrale de la grande saga de l'été link l'ânon de Marie se prénomme Porcinet...

 

Tout a commencé lorsque mon Paul tout bronzé m'a dit qu'il allait courir les 42 kilomètres et 195 mètres d’un marathon dans les vignes du Médoc. J’ai alors bien ri et, lorsqu’il a ajouté qu’il allait le faire en tutu avec des ailes de libellule car le thème du 27e marathon du Médoc c'était les animaux, là, j’ai manqué m’étrangler. Mais lorsqu’il m’a mis sous le nez la liste des points de ravitaillement : dont Ducru-Beaucaillou km 7, Beychevelle km 9, Pontet-Canet km 24, Mouton Rothschild km 25, Lafite-Rothschild km 27, Phélan-Ségur km 33 et Montrose km 37 je me suis dit, toi ma cocotte va falloir que tu mettes ton nez dans le Médoc profond. Enfin, pour m’achever mon néo-marathonien m’a glissé à l’oreille qu’au km 37 y’avait des huîtres, qu'au 37,5 y’avait du jambon de Bayonne,qu'au 38,5 y’avait de l’entrecôte, qu'au 39 y’avait du fromage, qu'au 40 y’avait des fruits de la région et qu'au 41 des glaces.

Marathon-du-Medoc-216.JPGCellule de crise, décision immédiate : déléguer mon taulier sur place pour un état des lieux de ce marathon atypique dit « le plus long du monde » voir photo. Je m’attendais au pire car notre homme coulait des jours tranquilles en Corse. Je le sonne ! Il décroche. J’lui dis tout de go ! Il me répond qu’il est ravi car ça fait des années qu’il espérait répondre positivement à l’invitation de Vincent Fabre le président du Comité d’organisation. Vous ne pouvez pas savoir comme parfois il m’énerve ce taulier : « il connaît tout le monde » et il est intarissable. J’lui dit souvent « trop de mots Berthomeau ! » Mais peu importe il sait s’y prendre avec moi : pour me faire plaisir il embrayait sur  la nativité de Marie (7 septembre)  qu’un mécréant comme lui venait de fêter à Lavesina : retraite aux flambeaux, homélie de l’évêque d’Ajaccio... L1020456.JPGL1020458.JPG

 

Samedi 10 septembre en transit de Bastia Poretta il décolle de Roissy à 7h30 pour Bordeaux où l’attendait un hélico* (voir photo) pour Pauillac. Dépose du taulier au flanc d’une Harley-Davidson  HD superglide série dyna 1600cc piloté par Thierry (voir photo) pour suivre les marathoniens en direct live. Marathon du Médoc 004


Marathon-du-Medoc-035.JPG

Témoignage irréfutable sur le parcours

 

«  Cher Jacques,

Il me semble vous avoir vu sur une moto de presse hier à l’occasion du marathon, passant devant COS.

Si c’était vous…… vous étiez magnifique.

Cordialement,

JG Prats »

 

Je concède que le taulier se la pète vraiment grave mais n’en déplaise à son ego l’hélico* était prévu pour 3 journalistes chinoises de Hong-Kong en tournée dans le Médoc sous la houlette de Elodie Niatel de la Sopexa Hong-Kong. Il n’empêche qu’il s’appliquait dans sa tâche : mitraillant  les coureurs en pleine action, et se prenait pour un vrai reporter… Résultat de cet intense labeur : vous pourrez consulter son superbe et original reportage photo à la rubrique Wine News N°80 et 81 (colonne de droite en haut). Aux francs buveurs je signale qu’à chaque point de ravitaillement le château hôte offrait une dégustation en musique (70 orchestres je crois). Qui a dit que les bordelais étaient culs pincés ?

Marathon-du-Medoc-038.JPGRemarque d’importance : le vin est toujours présent tout au long du marathon avec un naturel désarmant qui devrait faire réfléchir nos « amis » prohibitionnistes.

Marathon-du-Medoc-082.JPGRetour sur la ligne d'arrivée du 27e marathon du Médoc

 

8 500 participants (nombre volontairement limité)

Conditions climatiques très clémentes.

Marathon-du-Medoc-081.JPGLe vainqueur : Thierry Guilbault, le militaire cognaçais basé à Creil, 37 ans, 8e participation, courant sous les couleurs de Brane-cantenac (voir photo)

Première femme, 16e Stéphanie Briand, une Nantaise, sélectionnée en équipe de France sur la distance,.

Classements et temps :

Messieurs:

1. Thierry Guilbault (FRA)     2 h 28:19.

2. David Antoine (FRA)         2 h 31:27.

3. Fraser Thomson (GBR)        2 h 34:42.

 

Dames:

1. Stéphanie Briand (FRA)      2 h 54:31.

2. Nathalie Vasseur (FRA)      2 h 55:52.

3. Solangé Roué (FRA)          3 h 14:05.

 

Remise des prix aux vainqueurs :  leur poids en bouteilles de vinMarathon-du-Medoc-122.JPGMarathon-du-Medoc-120.JPG

 

2404 étrangers inscrits (44 pays de tous les continents)

Dont 550 britanniques, 439 allemands, 331 belges, 199 étasuniens, 189 japonais…

Du côté France en dehors du gros paquet aquitain 1589, l’Ile de France 1012, les Pays de Loire 581, la Bretagne 572 fournissent les plus gros bataillons.

 

Si je vous balance tous ces chiffres c’est pour montrer l’impact de l'évènement sur un bel échantillon de nos consommateurs : beaucoup de participants font le déplacement pour la spécificité vin de ce marathon. C’est remarquable ! Je puis certfier que ça s'éclate grave : nos amis du nord de l'Europe se lâchent vraiment.

 

Ce qui est aussi remarquable c’est l’excellence de l’organisation : plus de 3000 bénévoles mobilisés. Chapeau à toute l’équipe de Vincent Fabre ! De la belle ouvrage comme je l’aimeMarathon-du-Medoc-117.JPG

Autre remarque d’importance : ce n’est pas du tout  prout-prout ma chère, c’est simple, de bon goût, convivial, écologiquement correct : parcours nickel-chrome…

 

Et je n’en ai pas fini car le lendemain du marathon une balade dans les vignes est proposée à 4000 participants. Départ 10 heures du château Castera : rien que pour embêter le taulier cette année c’était 10km mais ce n’était pas un chemin de croix en dépit des stations de dégustation : chaque participant était pourvu d’un taste-vin et à chaque propriété traversée : un petit coup pour la route en musique.

 Marathon-du-Medoc-143.JPGMarathon-du-Medoc-145.JPG Marathon du Médoc 144

Au château Livran : première station nous avons eu droit à un jeune groupe « les no think » qui nous ont balancé un morceau des White Stripes : Seven Nation Army qui nous  amis en transes.

Marathon-du-Medoc-160.JPGMarathon-du-Medoc-161.JPG

Le taulier en avait plein les bottes dans la ligne droite du retour mais 3 vins l’attendaient pour l’apéritif dans la cour du château puis un bon déjeuner en musique avec un super orchestre et ses danseuses qui chauffaient la salle. Et bien sûr sur la piste de danse les couples tourbillonnaient.

Marathon-du-Medoc-213.JPGLe taulier, secrétaire autoproclamé de l’ABV buvait du petit lait (assez rouge tout de même) et c’était a regret qu’il repartait vers les frimas parisiens. Et moi, Marie de Saint-Drézéry marquise de Bombon je ne pouvais que regretter« Si j’avais su j’aurais fait le marathon du Médoc avec mon ânon » et de me promettre que l’année prochaine avec l’aide du taulier jamais à court d’idées loufoques je sponsoriserais une équipe de marathoniens... Du côté de mon Paul je dois avouer que nous ne l’avons pas vu à l’arrivée : les derniers kilomètres gastronomiques sans doute…

 

Encore merci à Vincent Fabre ! Et à l’année prochaine sur sa ligne et sur mes lignes. Amitiés et fidélité…

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Cyrilm 16/09/2011 16:48



Vous avoir une sacree descente pour faire ce marathon...ca donne envie


 


Par contre faut aussi aimer  les montées...Voyez ce denivelé:


http://www.marathondumedoc.com/images/stories/dnivel.jpg


 


 



Michel Smith 15/09/2011 10:22



Marie : ton Taulier est fort comme un âne !



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents