Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 11:00

photo413.JPG

 

En tant qu’auteur en octobre 2011 du « Manifeste du cochon libre »link je peux toute me permettre et donc de m’associer à un projet fou Coch-Coch du l’art contemporain. Voir ci-dessous.


 photo415-copie-2.JPG

photo416-copie-1.JPG

photo417.JPG

 

Citation


« En Catalogne, l’animal pousse l’excès de son autosuffisance et de sa propre redondance, en opérant lui-même le partage et la distribution de son corps dans un testament que l’on prononce pour lui le jour de la tuée, à l’occasion de ses funérailles : « Je donne le plus beau jambon à notre curé au cas où dans sa carcasse, l’âme aurait laissé quelques traces etc. » Et il termine en disant : Je sens que mon esprit s’envole… Alors oui, le cochon est farceur et farci bien sûr aussi, mais l’origine de la farce comique c’est bien la viande ou le met que l’on farcit, si tant est que l’on puisse comparer la très sévère et tragique religion – ou l’art pour ce qui nous concerne – à de la viande. »


photo414.JPG

 

Réflexion


photo419.JPG

 

Nos amis de la Fédération des Industriels Charcutiers Traiteurs sont tout, sauf de dangereux terroristes germanopratins pratiquant la provocation à la Beigbeder, et pourtant ils n’ont pas hésité à profiter de l’évènement international qu’est la FIAC www.fiac.com pour organiser un petit pince-fesses à la Galerie Molière 40 rue de Richelieu. Nourritures de l’esprit, du corps aussi et un excellent côte de Py de Jean Foillard.

 

photo420.JPG

 

Mais qu’est-ce que fiche les terroiristes du vin ?


photo421.JPG

 

Ils ronchonnent, se cantonnent dans leur petit territoire, se regardent le nombril. Pourquoi ne pas sortir une bonne fois le nez de nos verres pour nous faire de la bonne provoc, un évènement dont on cause pas un énième salon avec toujours les mêmes qui y trainent leurs guêtres.

 

Chez moi ce n’est pas nouveau, dans une de mes toutes premières chroniques en 2005 j’écrivais :

 

Mon petit détour chez nos amis les boulangers je le dois à une exposition à la Fondation Cartier  « Pain Couture by Jean Paul Gaultier » c'était en septembre 2004. Organisé sous l'égide de la Chambre Syndicale de la Boulangerie c'était dans le domaine du tout est possible lorsqu'on se laisse aller à la créativité : entre chouquettes, pain et croissant, le célèbre kilt de JPG en pâte à pain et autres sculptures, ça sentait bon et ça donnait envie...


Alors, chers amis du vin, à quand notre exposition à la Fondation Cartier haut lieu de rayonnement culturel international ? Problème : où est la Chambre Syndicale des « faiseurs de vin » ? Chacun dans son terroir et les bastilles seront bien gardées... Bon j'ai lancé l'idée à vous de me dire ce que vous en pensez... Quand même ça aurait plus de gueule que de continuer à se présenter comme un secteur assiégé par les barbares de l'extérieur ou les pisses froid de l'intérieur... »


Un flop, comme d’habitude, nous sommes engoncés dans nos certitudes. Notre truc à nous ce sont les pétitions à la con qui se dégonflent comme les soufflés mal fait.


Les photos


photo418.JPG

photo422.JPGphoto423.JPGphoto424.JPGphoto425-copie-1.JPGphoto426.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents