Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 06:00
Pépé es-tu rassasié ou à satiété ?

En nos pays dit développés, nous mangeons trop ou mal, ce n’est ni bon pour la planète ni pour le budget de la sécurité sociale.

 

Comme je suis un vieux pas encore dépendant, que j’ai toujours acheté, cuisiné et mangé sain je vous propose de lire la chronique qui suit :

 

Différencier satiété et rassasiement va changer votre manière de manger

 

Une précision d’importance pour vous amis du jaja, depuis que je suis tombé dans le vin nu j’ai du mal à sentir la limite, jamais bourré, toujours gai, je bois, je dors comme un bébé et je me réveille frais comme un gardon.

 

Désolé les gars de l’ANPAA, les nanas de Vin&Société qui disent qu’il faut cracher, je mange bon et bien, je bois bon et bien et je vous emmerde.

 

Donc Marion Durand nous dit :

 

Les termes "satiété" et "rassasiement", sont souvent confondus. Comprendre la différence entre les deux est pourtant l'une des clés du manger sain.

 

MANGER SAIN - Manger à sa faim, ni trop, ni pas assez, est l’une des clés d’une alimentation équilibrée. Combien de fois, après un bon repas, nous sentons-nous trop lourds et regrettons d’avoir repris un peu du plat principal ou un dessert ?

 

Savoir s’arrêter à temps est important, pas uniquement si l’on cherche à perdre du poids à ou le stabiliser mais aussi, tout simplement, pour se sentir bien dans sa peau. Et si le secret ne résidait pas dans le contenu de notre assiette mais plutôt dans le fait d’apprendre à écouter son corps? Autrement dit, à connaître le sentiment de satiété.

 

Il faut d’abord commencer par comprendre ce qu’est la satiété, souvent confondue avec le rassasiement, qui est pourtant bien différent. “La satiété est ce qui va vous empêcher de grignoter pendant plusieurs heures et donc de grossir”, explique le docteur Allouche, nutritionniste et auteur du livre “La méthode anti-diabète”, au HuffPost. “Le rassasiement, quant à lui, a pour effet d’avoir la sensation d’avoir trop mangé.”

 

Hormone de la satiété

 

C’est grâce à la leptine, appelée plus communément “hormone de la satiété”, que nous arrivons à ressentir ce sentiment de non-faim. La leptine est une protéine qui régit l’appétit et la sensation de faim. Elle agit à travers les cellules cérébrales, envoie un signal au cerveau pour freiner l’appétit, l’alimentation et accroître les dépenses d’énergie.

 

Elle permet aussi d’alerter les neurones et certains organes de réserves très faibles d’énergie dans le corps. Les personnes ayant des troubles du comportement alimentaire ont des difficultés de connexion avec cette hormone et s’alimentent donc de façon incontrôlable, ce qui peut entraîner un surpoids voire une obésité.

 

Le problème, lorsqu’on veut savoir si l’on a mangé à sa faim, c’est que le premier signal que le corps reçoit est celui du rassasiement. Sauf qu’à ce moment-là, il est déjà trop tard: celui-ci indique que nous avons déjà trop mangé.

 

Afin de reconnaître la satiété, plusieurs indices sont à notre disposition: manger moins vite, ne plus être attiré par les plats qui se trouvent en face de nous, par exemple. Ces signes nous indiquent que notre seuil de satiété est atteint et qu’il n’est plus nécessaire de continuer à manger. Si l’on se sent lourd, avec l’envie de faire la sieste ou encore avec une impression de “mal de ventre”, c’est que le seuil de satiété est dépassé.

 

Les techniques pour atteindre la satiété

La suite ICI 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents