Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 11:00

Tout est dans la manière pas dans la bouteille m’sieur Got, la manière de boire bien sûr. Le vin n’est pas la cause de l’alcoolisme, même si bien sûr il peut en être l’un des vecteurs vu qu’il contient de l’alcool, alors de grâce cessons de le charger de tous les mots de notre société. Je ne vais pas reprendre ici ce que j’ai si souvent écrit sur cet espace de liberté la lutte contre ce fléau mérite beaucoup mieux qu’un affrontement stérile entre deux camps irréductibles.


Au saut – j’aurais pu écrire indifféremment au seau, vu le temps, ou au sot, en référence au sot d’eau Chabalier – du mois de mai au mois de juin je vais m’offrir une équipée pour rallier – mais non Antonin, pas railler – des hauts lieux où s’exposeront des vins nus. J’espère que le Dieu Soleil sera libéré par les hygiénistes hostiles aux bains de soleil et aux naturistes.


2535773756.jpg

 

Je commencerai sagement en utilisant le métro pour me rendre du côté d’Ivry « chez Paco » qui, du 31 mai au 2 juin, dans son repaire de la rue Marat, le 40, Métro Mairie d’Ivry ligne 7, organise la Résistance des Francs-Tireurs de la picole contre les Visages Pâles qui ont déterrés la hache de guerre. Pour sûr que nous, nous fumerons le calumet de la paix après avoir liché les liquides proposés par une tribu de bio, biodynamiste ou « naturiste ».


Thierry Navarre, Saint Chinian /Jeff Coutelou, Languedoc/Fred Rivaton, Roussillon/Julien Bresteau, la Grange aux Belles, Anjou, Aubance/Coralie Demeure, la Grange Tiphaine, Montlouis sur Loire, Touraine/Mathieu Coste, Coteaux du Giennois/Marie Eliane Lelievre , Domaine Soleyane, Bugey/Brigitte Fleith, Alsace/Mathias Marquet, Bergerac/Philippe Maffre , Gaillac/Thiebault Hubert Verdereau, Bourgogne et Volnay/Marie Lottin, Chateau Bas, Coteaux d'Aix/François Decombes, Chateau La Haie , Côtes de Blaye/Silvio Morando, Piemont Italie.

En présence des Tontons François, éleveurs de porcs noirs gascons dans le Tarn et la possibilité de se restaurer durant les trois jours, chez les voisins de Paco, le Gourmet d'Ivry, Traiteur et la Boucherie du Monde, grillades. Le samedi soir 1 juin à partir de 21h , repas au restaurant KM3,107 rue Molière, le chef Erwan Garel, vous accueillera en présence des vignerons, menu unique, réservations auprès de l'établissement.


1361551930.jpg

 

Ensuite je monterai dans ma petite auto le dimanche aux aurores pour filer dans la patrie d’Eva, qu’est Montreuil-sous-Bois dans le neuf3, pour rallier chez l’Amitié Rit 120, avenue du Président Wilson, 93100, Métro Croix de Chavaux ligne 9 où le naturisme nous éveillera les sens et nous émerveillera l’esprit. Que du bon m’sieur Got :


Jean-François Nicq (Foulards Rouges), Laurence Manya Krief (Yoyo), Jean-Sébastien Gioan (Potron Minet), Philippe Benezet (Turenne), Pierre Fenals (En Belles Lies), Noëlla Morantin, Agnes et René Mosse, Grégory Leclerc (Chahut et Prodiges), Anne Paillet (Autour de l’Anne), France Gonzalvez,, Marcel Richaud, Isabelle et Bruno Perraud (Côtes de la Molière) et sous réserve Eric Pfifferling (l’Anglore), Alexandre Bain, Nicolas Carmarans... et Dominique Dury proposera sa cuisine inventive et ré-créative entre 12h et 15h... + Verre «collector» pour la dégustation : 3€ ou caution.


Enfin, cerise sur le gâteau, après avoir rangé ma petite auto je monterai sur mon vélo pour grimper jusque aux hauts de Ménilmuche pour découvrir « Sous les Pavés la Vigne » de la rue 89 chère au Vindicateur Antonin Tronche de Vin. Pour la suite c’est ICI link 


Affiche Salon Rue89

 

Voilà c’est écrit.


En prime je vous offre :


1-      Les grands débats d’Europe 1 soir  de Nicolas POINCARÉ (à partir de la 57 mn) : Le vin est-il un produit dangereux ?link


Jacques DUPONT, journaliste au Point et spécialiste du vin. Il vient de publier « Invignez-vous » aux éditions Grasset/ Laurent KARILA, Psychiatre et addictologue. Il est l’auteur du livre « Accro » publié chez Flammarion/Claude GOT, Professeur en médecine et Président du collège scientifique de l’observatoire français des drogues et toxicomanies/Jean Luc PETIT RENAUD, chroniqueur gastronomique pour Europe 1.

 

2-      Sot d’eau dans Le Point du 8 Décembre 2005 signé Patrick Besson

 

« Tout le monde critique Hervé Chabalier.

Mais moi je le comprends.

L'une des meilleures choses sur terre est le vin et Hervé n'a plus le droit d'en boire.

Ce serait supportable pour lui si personne n'en buvait. Pour Hervé, tout verre de vin est mauvais car il le mènerait à la bouteille, puis à la caisse, puis à la cave, puis au cercueil. Il ne lui viendrait pas à l'esprit que nous n'avons pas ce problème-là avec l'alcool. Que lorsque nous buvons une slivovica le matin, nous sommes au thé le soir. Que le vin arrose nos meilleurs déjeuners de copains mais que l'eau ruisselle sur nos adorables dîners familiaux. Qu'un scotch chasse notre mélancolie mais que c'est le jus de pomme qui nous désaltère. Qu'une première bière est amusante mais qu'une seconde est rasoir. L'abstinence à laquelle, par exaspération, Hervé veut nous réduire est indispensable à sa survie, mais pas à la nôtre. S'il a eu la faiblesse de se laisser ligoter par l'alcool au point d'être aujourd'hui condamné à la sobriété pour le restant de ses jours, il n'y a aucune raison pour que nous, qui avons su conserver notre liberté face à la boisson, nous devions matin, midi et soir baigner notre bouche heureuse, notre langue délicate et notre palais sensible dans l'eau et uniquement dans l'eau.

Il a du pain sur la planche, Hervé. Mais les anciens alcooliques ont de l'énergie à revendre. Exemple : George Bush. C'est pour quand, alors, le bombardement de la Syrie ? Ce n'est pas qu'on s'ennuie, mais George était parti sur les chapeaux de roue et là, il y a comme un ralentissement dans ses expéditions guerrières. Une sorte de manque d'agressivité. Je me demande s'il ne se serait pas remis à boire. A la place de Barbara, j'inspecterais avec attention le Bureau ovale, au cas où le président des Etats-Unis y planquerait des bouteilles. Passons. Première tâche de Chabalier : caviarder sévèrement l'Evangile. Parce qu'à Cana Jésus, il ne multiplie pas les bouteilles de Badoit. Et le soir de son arrestation, qu'est-ce qu'il sert à ses disciples ? Pas du Fanta, que je sache. Buvez-en tous, car ceci est de la menthe à l'eau. C'est bon, la menthe à l'eau, mais ça n'a jamais eu la couleur du sang. Du sang du Christ.

Les gens qui boivent de l'eau vivent plus vieux que les gens qui boivent du vin, mais moi je ne veux pas vivre vieux dans un pays où les anciens alcooliques exigent que tout le monde boive de l'eau. Il y a un génie dans le vin et il est mauvais, comme tous les génies. Dans l'eau, il n'y a rien de mauvais, car il n'y a rien

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU
commenter cet article

commentaires

Cad 25/05/2013 12:27


Pour vous mettre tous d'accord...Michel Colucci, le "hakik" et le "pinard"
http://www.youtube.com/watch?v=Y9EcTcEym3E

Denis Boireau 24/05/2013 11:33


Luc reste un peu trop attache a sa formation initiale a la medecine occidentale qui ignore superbement le monde infiniment riche et efficient des effets psycho-somatiques.


Meme si ces effets ne sont pas compris de la science officielle, je suis persuade que l'effet psychologique de quelques verres de vin chez quelqu'un qui aime ca a forcement une influence
positive sur sa sante physique. 

Jules TOURMEAU 24/05/2013 06:36


jaja,


ailleurs que dans le monde du vin, pas forcément en france

luc charlier 23/05/2013 21:40


Halte Tourmeau, il ne faut pas exagérer. Je suis producteur, ai quelque compétence médicale, et le foie ainsi que le pancréas malades,
mais PAS à cause du vin.


Le vin n’est pas bon pour la santé, ni aucun alcool. Simplement, en quantité raisonnable, et chez un individu sain, il n’est pas
nuisible non plus. Nuance.


Mais, dans certaines conditions, il fait du bien au moral, 100% d’accord. S’il le fallait, je pourrais m’en passer, totalement et
peut-être à jamais. Mais ma vie en serait beaucoup plus pauvre, comme si je perdais la possibilité de lire ou d’écouter la musique qui me plaît.


Enfin, le vin est bon pour la France ; ça, c’est sûr.


Je ne suis pas un fin politique mais je reste convaincu qu’il ne faut pas « en dire plus, pour en faire croire au moins un
peu ». Ne racontons pas des salades aux gens, en les prenant pour des idiots. Et qu’est-ce que le fait de résider en France vient faire là-dedans ?


Un : le monde est à tout le monde


Deux : il y a des Français abstinents, et qui sont tout à fait respectables (bon, d’accord, pas tellement dans mon entourage
immédiat)


Trois : à pôle-emploi, il n’y pas de place pour tout le monde. C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’abstinents non plus.


Et vive le bon vin, même celui des étrangers, pour les étrangers, et par les étrangers !

jules TOURMEAU 23/05/2013 20:05


Bonsoir Jacques,


Dans une 1ère lecture, je me disais, tu perds ton temps Jacques, mais réflexion faite et partant du principe que "l'on perd du temps, mais pas forcément son temps", je me dis que tu as raison,
100 fois sur le métier... Nous avons raison, le vin est bon pour la santé, bon pour le moral et bon pour la France, .... ceux qui ne sont pas content, qu'ils aillent vivre ailleurs; il y a de la
place sur le globe, au pôle par exemple, n'importe lequel!

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents