Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 00:00

img121.jpg
Pendant toute cette première décennie, à force de mettre le Cap sur 2010, cette année a eu pour moi comme un goût de port d’attache. Horizon lointain tout d’abord, avec quelques embellies au long du parcours sous un ciel toujours lourd. Nous y sommes et, si mon petit espace de liberté, frêle esquif sur l’immensité de la Toile, porte le nom de Vin&Cie c’est par la grâce des 6 compagnons qui se sont embarqués avec moi dans cette aventure. Merci à eux, chacun à leur manière ils ne m’ont jamais fait défaut, que la mer soit d’huile ou soumise à des vents force 9.

Mais si ce blog s’affiche encore chaque matin chez certains d’entre vous c’est que,  chemin faisant, grâce vous, grâce à votre fidélité, votre constance, votre présence, votre amitié, il est sorti de son adolescence un peu égotique pour tenter de mieux s’insérer dans votre vie, vos centres d’intérêts. Parti le nez au vent, sans réel projet, petit à petit, avec des jours avec et des jours sans, par petites touches je me suis efforcé de lui donner une couleur, une tonalité, en évitant autant que faire ce peu de tomber dans la facilité ou la position du donneur de leçons. Avec vous j’ai retrouvé le plaisir de la correspondance, j’ai plus encore aiguisé l’envie de débattre vivement mais toujours dans le respect mes contradicteurs, j’ai je le crois changé car j’ai ouvert plus largement mes fenêtres.

Les sujets ne manquent pas, parfois même ils se bousculent, alors je me dis qu’à force je vais vous lasser : 395 chroniques en 2009 c’est une petite trentaine d’heures de lecture. Est-ce beaucoup ? Je ne sais mais, à la limite, qu’importe, vous pouvez stocker, jeter sans déchets : c’est très écologique le blog (même si je sais que l’ami Pierre détient depuis l’origine, sur papier, l’intégralité de mes élucubrations). Sans doute suis-je parfois aussi un peu trop long mais je ne puis me résoudre à trop de raccourcis qui édulcoreraient mes chroniques. Et puis, après tout, le temps de lire est-ce vraiment du temps perdu ? Plaidoyer pro domo j’en conviens mais quand je vois défiler un mois de novembre avec plus de 15000 visiteurs uniques (un passage même si vous lisez plusieurs chroniques), 25000 pages lues et que, même pendant le creux de Noël plus de 350 lecteurs ouvraient mes chroniques, je me sens conforté dans mes choix. Pour autant je ne sombre pas dans l’autosatisfaction et je suis en permanence preneur de critiques, de contestations : merci à mes commentateurs réguliers ils sont mon oxygène.

En 2010, mon petit espace de liberté qui détient un stock de plus de 1500 chroniques s’efforcera de vous aider :

- soit à les redécouvrir comme je l’ai fait la semaine passé avec « à bas le terroir » http://www.berthomeau.com/article-manifeste-oenologique-a-bas-le-terroir-defendons-les-vscac--41998761.html et « au resto les conseils du copain qu’a pas fait les cours d’œnologie » http://www.berthomeau.com/article-5710089.html ;

- soit à vous permettre chaque mois, le dernier samedi par exemple d’accéder par des liens à des chroniques que vous n’avez pas eu le temps de lire, qui ont échappé à votre vigilance ou pour toutes autres raisons.

Du côté du dimanche une innovation
 : « un billet de l’air du temps » qui sera suivi pour les plus fidèles lecteurs de mon petit roman en ligne (je signale à ceux qui prennent le train en marche que l’intégralité de cette « saga » est disponible sur demande).


Je suis aussi toujours preneur de chroniques extérieures telles celles que m’ont offertes, en 2009, l’ami Michel Smith et l’ami Vincent Pousson, merci à eux. Ne soyez pas timides, lancez-vous ! Je suis aussi preneur d’idées de chronique ou d’articles ou de toute information susceptible d’alimenter mes chroniques.


À ce jour je dispose d’un fichier de 770 abonnés qui sont pour la plupart des abonnés spontanés. Mon temps n’étant pas extensible je ne puis me consacrer à la recherche de nouveaux abonnés par l’envoi de messages alors j’ai un service à vous demander en ce début d’année : prenez quelques minutes pour envoyer à des amis, des relations, des collègues l’adresse de mon blog
www.berthomeau.com en recopiant l’en-tête de mon blog :

Chaque jour, avec votre petit déjeuner, dans ce petit espace de liberté, une plume libre s'essaie à la pertinence et à l'impertinence pour créer ou recréer des liens entre ceux qui pensent que le vin c'est " un peu de douceur, de convivialité, de plaisir partagé, dans ce monde de brutes..."
Bon appétit !

Diffusez le message autour de vous.

Si vous souhaitez recevoir mes chroniques chaque matin abonnez-vous à la newsletter, colonne de droite (c'est gratuit) et surtout ne décochez-pas la case chroniques (sinon vous ne recevrez rien) ou placez www.berthomeau.com dans vos favoris.

Merci pour votre fidélité et n'hésitez pas à faire des commentaires.

Bonne journée à tous, ceux qui ne font que passer comme ceux qui me lisent depuis l'origine de ce blog.

Je sais les amis je suis un peu chiant mais je me soigne, merci par avance de votre coup de main.

Enfin, ou presque, reste notre belle Amicale du Bien Vivre, dite des Bons Vivants dont je suis le Secrétaire Perpétuel autoproclamé, qui a le mérite d’exister mais qui, du fait de notre éloignement les uns des autres, de nos occupations respectives, de plein d’autres raisons bonnes ou mauvaises, a un peu de mal à vivre. Mais comme je suis un obstiné je ne désespère pas de faire un bon coup lors de VINISUD à la fin de février. L’ami Pousson et tous les lecteurs de Sud de France, j’en suis sûr, se mobiliseront pour exposer à la face des prohibitionnistes l’image vivante de notre bien vivre !

Comme dans un bon repas j’ai gardé le meilleur pour la fin :
demain je démarre fort 2010 avec un invité de marque qui répondra à mes traditionnelles 3 Questions à.

Pour cette occasion je sors de son sommeil
le Club « Sans Interdit » et je demande donc à ses membres de bien vouloir reprendre langue avec moi pour que nous puissions répondre présent à l’invitation que je lance à mon invité. Enfin, si certains d’entre vous désirent y adhérer je suis ouvert à proposer à la prochaine AG de notre association l’élargissement de notre périmètre et le renouvellement de certains de nos membres.

Merci à tous ceux qui m’ont envoyé des vœux pour la nouvelle année
, les miens sont toujours en ligne http://www.berthomeau.com/article-heureuses-annees-2010-a-vous-et-a-ceux-qui-vous-sont-chers--41900303.html

 

À demain chers amis sur mes lignes, en attendant faites chauffer les commentaires ça me fera grand plaisir.

 

Amicalement vôtre :

 

Jacques Berthomeau


La photo ci-dessus date de 2001, elle a été prise dans le bureau du directeur de l'Onivins pour le journal Sud-Ouest juste après la remise du rapport. Au-delà du verre mon regard était déjà tendu vers 2010

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Masson 04/01/2010 10:36



Pour commencer l'année et en guise de voeux, ci-dessous un poème d'une jeune libanaise, Chloé Kattar, qui m'a été remis par son père lors de mon récent voyage à Beyrouth pour" la semaine du
vin"  :

France
Terre d'élégance
De parfums et de fragrances,

Terre des façades
De pierre, en taillade
Terre des gràces,
Des statues et des places

Terres des monuments
Des palais d'ornements
A l'architecture géniale
De bourg en ville
Des trésors en cavale...

Terre des vins
Travail divin
Nectar d'arômes
Savoir des hommes
Entre vignes et mains

Terre d'élevage
Aux cent fromages
Sorte de mirages
Entre papilles et nuages



Erwan 04/01/2010 09:38


Je vous souhaite une très belle année, Jacques.
Avec vos bulletins journaliers, vous inspirez mes journées. Merci et à demain!



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents