Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 10:00

mf_watertowine_f.jpg

 

En France, où le souvenir prégnant « du faire pisser la vigne » du Languedoc rouge marque les esprits, c’est un sujet très sensible : l’irrigation.


C’est pourtant, pour une part de notre vignoble généraliste, celui qui chalute dans le vrac IGP ou sans IG, un vrai sujet. L’aborder, plutôt que  de le planquer sous le tapis, ne préjuge en rien des réponses ou des choix possibles. La gestion intelligente d’une ressource rare afin d’éviter le stress hydrique est sans aucun doute l’une des pistes à étudier.


À cette fin je soumets à votre lecture l’innovation de Thibaut Scholasch et Sébastien Payen, deux Français, qui sont co-fondateurs d'une petite société de conseil basée à Oakland (Californie) appelé Fruition Sciences.


Leur société déploie des réseaux de capteurs pour surveiller des dizaines de vignobles à travers le monde, la majorité d'entre eux étant situés dans la Napa Valley. Alimenté par des panneaux solaires, les systèmes sans fil transmettent des données via Internet vers le cloud, où ils sont analysés afin de déterminer le niveau d'hydratation de la plante. Les scores sont corrélés avec différentes données externes, notamment les conditions météorologiques, la date, la teneur en sucre des baies, l'humidité du sol, et les dispositions de la vigne. Avec tous ces renseignements, Fruition Sciences conseille ses clients sur les régimes de plantation optimales, les horaires d'irrigation et conseille les meilleures dates de récolte.


mf_watertowine2_f.jpg

 

“ Of course, whenever hard data invades the realm of intuition, conflict is sure to follow. The establishment and the geeks have already scuffled in sports, advertising, medicine, policing, and real estate. And so it goes here in wine country. For the past 100 years, the farming decisions—planting, pruning, irrigating, and harvesting—have been dictated by experience and often even a degree of mysticism. This is the land of grape whisperers. And many of Napa’s elite are not going to change the methods that have proven themselves for a century just because a couple of Frenchmen show up with water sensors.”


L’ensemble de l’article The Vine Nerds par JEFFREY M. O'BRIEN est ICI link C’est bien sûr en anglais

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Denis Boireau 13/01/2014 15:03


Si on ouvre le debat sur l'irrigation, pourquoi ne pas aussi ouvrir le debat sur le mouillage, ou sur la desalcoolisation?


Les roses qui sont consommes pour l'essentiel comme boisson d'ete sont tous a 12 degres ou au dessus. Est-ce bien necessaire?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents