Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 10:00

1002035_1407592459482398_675288426_n.png

 

Pour beaucoup de nos amis étrangers qui viennent nous visiter : la baguette est l’emblème, avec le black béret, des Français. Alors que je vois passer sous mon nez qu’inspirée par la tradition italienne du café suspendu, l’opération « baguette en attente » gagne l’Ile-de-France. Plusieurs boulangeries, 5 pour l’instant, proposent d’acheter une deuxième baguette qui sera offerte à une personne dans le besoin.

 

Le café suspendu est une tradition, venue de Naples, qui permet aux plus démunis de boire un café payé par un autre client. Un geste de solidarité qui commence à s’étendre en Europe comme en témoigne le site www.coffeesharing.com.

 

Allez voir la page Face de Bouc  de l’opération de solidarité « Baguette en attente » link 

 

Mais aussi  la carte de France de l’opération de solidarité « Baguette en attente link » 

 

En passant une piqure de rappel pour ceux qui disent vivre dans le trou du cul du monde et tout ignorer « Quasi chaque semaine, on m'écrit que je fais honte à la France d'avoir épousé un handicapé arabe qui ne sait pas aligner deux mots de français et qui, de toute façon, va crever bientôt. (...) Je n'en ai pas dormi au début de notre mariage. Aujourd'hui, je fais moins attention », explique l'ancienne présentatrice de "Zone Interdite".  « Jamel m'a appris à m'en détacher", confie-t-elle. « Lui dit que la France n'est pas raciste. Je ne suis pas de son avis. Je subis le racisme de celle qui a choisi cet homme. Et ce choix dérange », déclaration de Mélissa Theuriau.

 

Ça me rappelle Adriana et Christian Karembeu...


n-MELISSA-THEURIAU-PARIS-MATCH-large570.jpg


Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

prime 04/01/2014 19:30







Bonjour, je suis Jean-Manuel PRIME de Clermont-Ferrand et je suis à l'origine du
concept qui s'intitule "une baguette en attente".


  


Une baguette en attente est la transposition française du café suspendu italien.


 


Le principe en est très simple. Le client d'une boulangerie participante achète deux baguettes, la première étant pour
lui et la seconde étant mise en attente pour une personne dans le besoin.


 


La mise en place du concept est très simple. Elle est l'oeuvre d'un particulier qui le met en place dans la boulangerie
de son quartier ou bien l'oeuvre du boulanger.


 


Une petite affiche, une ardoise permettent  d'indiquer aux clients (donateurs et bénéficiaires), que le boulanger
participe à cette action solidaire envers les personnes démunies en situation de précarité.


 


Les baguettes prépayées sont ensuite données à des personnes démunies (SDF, personnes âgées avec une faible pension,
étudiant aux fins de mois difficiles, mères de famille qui élévent seules leurs enfants...).


 


Après quelques mois  d'existence, une baguette en attente compte à ce jour 76 boulangeries partenaires à travers
près de 50 villes françaises.


 


Grâce à l'engouement, et aux réseaux sociaux, cette nouvelle forme de solidarité a permis  de donner plusieurs
centaines de baguettes de pain.


 


Je dispose d'une page facebook qui compte plus de 5000 fans. Sur cette page sont publiées toutes les implantations des
boulangeries.


 


Sur cette page, les personnes peuvent aussi télécharger le kit baguette en attente, comprenant une note explicative, des
affiches et le logo du mouvement citoyens.


 


Je reste à votre disposition pour en parler plus en détails.


 





Ma page facebook : une baguette en attente.





tomassian 04/01/2014 02:05


Passer du pain au racisme vas pas nous faire du Fernand Raynaud le taulier. Personellement je préfére les rues de paris ne sont plus sures de Desproges que l'étranger de Fernand Raynaud.


http://www.youtube.com/watch?v=ejVrbqEUnec

jean pierre Glorieux 03/01/2014 11:37


Même démarche chez nos cousins de Montréal:


http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/396351/changer-le-monde-un-cafe-a-la-fois?utm_source=infolettre-2014-01-03&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne


 


 


 

Michel Smith 03/01/2014 10:21


Moi ça me rappelle la connerie humaine. Mélissa et Jamel forment un beau couple et la saloperie qui les entoure me fait honte. Heureusement, je pense moi aussi que la majorité des Français n'est
pas raciste... mais au train ou ça va, comme toujours en temps de crise, on en n'est pas loin. Je préfère l'histoire de la baguette et du café.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents