Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 00:04

Après les amours clandestins d'un viticulteur français Outre-Channel hier, le titre d'aujourd'hui se rajoutant aux désordres de Benoît et de Chantal, mes héros du week-end, vont laisser à penser que mes chroniques virent aux batifolages. Cigarettes et Whiskies et Petites Pépées... Va-t-on me poursuivre pour raccolage ? Déjà en butte aux foudres conjuguées de la confrérie des défenseurs de la pureté de notre divin nectar, de la corporation des hygiénistes, du syndicat des faiseurs de guides, du collectif des collecteurs de CVO, et de diverses autres associations de défense, je me retrouverais cloué au pilori par les Ligues de Vertu...

N'en déplaise à certains, je vais m'en sortir. Ce questionnement osé est le titre d'un charmant livre de René Fallet que j'ai lu dans ma tendre jeunesse. Dimanche dernier j'ai eu l'idée d'en faire le titre de ma chronique de jeudi. Ni une, ni deux j'ai commandé l'opus sur e-Bay. Pourquoi cette hâte ? Un peu de patience car l'affaire se corse. En effet la livraison se fait par Colissimo. Très bien ! Sauf que, entre-temps, Olivier la belle gueule, avec ses amis de la Poste, se fait une petite grève pour défendre le Service Public. Moi j'ai rien contre mais j'ai toujours trouvé étrange que pour défendre le SP on fait un truc qui prive l'usager de ce service. Pourquoi pas une opération sourire, grève du zèle, on améliore le service, ce serait plus productif. Conséquence de quoi : pas de Colissimo.       

Bon vous allez me dire que vous vous en tamponnez la coquillette de mes histoires postales. Vous avez tort chers lecteurs car, en plus de " Comment fais-tu l'amour cerise ? " j'avais commandé un autre petit livre de René la grosse moustache, un livre au nom prédestiné pour ce 16 novembre : " Le beaujolais nouveau est arrivé ". Si j'étais mauvaise langue je dirais que le Besencenot l'a fait exprès car il n'aime pas le Beaujolais nouveau de cette année parce qu'il aurait un goût de cerise, mais comme je ne veux pas me mettre à dos un candidat à la fonction la plus élevée de notre République, je me contenterai d'aller lever le coude pour fêter l'arrivée de ce Beaujolais Nouveau qu'est pas la boisson préférée de Périco... 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Katell 27/11/2006 00:37

Bonsoir,
 
Ah, René Fallet! En vain, j'ai cherché tout à l'heure le fameux livre (Comment fais-tu l'amour, Cerise?) dans une librairie ouverte le dimanche... J'ai très envie de me remettre à lire du René Fallet, c'est un écrivain que j'aime énormément!
Passionnant, ce blog!
 

tchoo 18/11/2006 09:25

C'était, il y a fort longtemps, dans un organisme d'état, j'ai participé à une grève dite du "zèle", parce que au lieu d'arrêter de travailler, nous avons au contraire accompli toutes les taches que nous devions faire et cela strictement: en deux semaines, nous avons bloqués tout le système:et de quoi avons-nous été accusé: "de fainéants", ne pensant qu'a rien faire! et nous la couler douce comme des fonctionnaires que nous n'étions pas.Alors que cette grève nous avait occasionnés un surcroit de travail débordant largment des nos heures habituelles (nous étions alors loin des 35 heures règlementaires qui n'existaient pas encore).Moralité: tant qu'a se faire traiter de fainéants, les suivantes furent plus classiques!

dominique 16/11/2006 14:15

Bonne remarque en effet que les grèves du service public qui justement visent à nous priver de ce service. A l'origine l'idée doit sans doute être pour que nous les trouvions indispensables et nous disions "mais comment pourrai-je vivre sans...?". Le problème étant que l'on finit souvent par se dire "mais s'ils étaient dans une boite privée ils ne feraient pas long feu..". Mais pour revenir moi aussi aux propos du blog, histoire de ne pas faire comme tout le monde, c'était hier soir que j'avais à la maison un "apéritif-dinatoire-dégustation de vins" et en entendant les propos d'amis rentrant d'une virée du côté de Croze Hermitage and Co je me disais que nous avions bien de la chance de vivre dans un pays qui rassemble autant de merveilles et de gens passionnés par leur métier.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents