Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 00:02
149_article.jpgL’AUTRE PÉCRESSE…
 
c’est Jean-Francis, journaliste aux Échos et vigneron à Bordeaux – appellation Canon-Fronsac -, et ce matin, vous qui connaissez mon goût immodéré pour raconter des histoires, je vais vous narrer la sienne, non qu’elle fût extraordinaire, mais parce qu’elle est celle d’un coup foudre d’un gamin de 13 ans pour quelques arpents de vignes superbement placés sur l’un des deux promontoires surplombant la Dordogne à St Michel de Fronsac. L’histoire commence avec le grand-père Francis, corrézien émigré à Libourne, comme Jean Pierre Moueix avec qui il est très lié et à qui il revendra certaines de ses propriétés comme Trotanoy à Pomerol. Il posséda aussi Lagrange à Pomerol et Grand Corbin à St Émilion, entre autres. Seuls les 4 ha 50 du château Vray Canon Bodet la Tour resteront dans la famille Pécresse.
 
La propriété gérée en bon père de famille n’est découverte par Jean-Francis, c’est ici une belle expression, alors qu’il n’a que 13 ans et c’est le coup de cœur pour le lieu, la vigne : cette plante extraordinaire, la chaleur et la convivialité des gens du vin, et bien sûr, le vin lui-même. Depuis ce jour, Jean-Francis ne ratera plus une seule vendange et d’évoquer l’immense soulagement, l’incroyable décompression ressentie, lorsque le raisin est ramassé, que la vendange est rentrée. Et puis, comme toujours dans l’histoire des hommes, le nœud des circonstances, le hasard des rencontres, celle d’Olivier Dauga, le désir de passer à l’acte, vont faire sauter le pas, en 2003, à Jean-Francis. Avec Olivier Dauga, avec qui il partage la même philosophie du vin, la même appréhension de la réalité économique, et un couple de jeunes vignerons, Jean-Francis va se lancer dans la grande aventure de faire son vin plaisir, authentique, expression de son terroir, et sans flagornerie, un vin qui lui ressemble. Ils le feront – c’est un travail d’équipe – avec leurs moyens, en se posant les questions qu’on ne se posait pas, une remise en cause perpétuelle. Comme me le confie Jean-Francis « il faut écouter la vigne, elle ne se laisse pas apprivoiser facilement. C’est dur et long… »
 
Toujours progresser mais aussi s’approprier le vin, on en est fier, on le signe et alors tout change : le nom d’abord, le château devient Canon-Pécresse, nouvelle étiquette plus contemporaine, le 2005 gagne en gras et en ampleur, l’enfant a belle allure, Wine&Co l’adopte, puis on le propose dans des lieux qui le valorisent : un caviste comme Legrand, une belle table comme le Carré des Feuillants, Jean-Francis fait des animations, livre parfois… Il tient à la proximité, à la connaissance de ses clients, pas d’agents, « ne travailler qu’avec des gens que nous connaissons » pour vendre ses 30 000 à 35 000 cols annuels du château et du 1 ha 50 de son petit frère Barrails en appellation Bordeaux. On travaille en famille. Alors, même si jamais rien n’est acquis, le défi du produit a été relevé, reste, et là c'est le chef du service économie France des Échos qui pointe sous le vigneron, à faire que cette petite entreprise agricole, qui n’a pas été rebâtie à coups d’investissements lourds et rapides, génère les moyens de son entretien et de son développement, qu’elle soit rentable. À Canon-Pécresse, sur le promontoire de ses premiers émerveillements, Jean-Francis, comme tout vigneron qui se respecte, s’inscrit dans la durée : la vigne est la reine des cultures pérennes.

Lundi dernier, hasard des choses, j'étais à déjeuner au Trou Gascon, second restaurant de Dutournier, et chateau Canon-Pécresse 2004 était proposé au verre en guise d'apéritif. Nous l'avons choisi et apprécié son élégance, sa finesse et un je ne sais quoi d'une noblesse revisitée. 
 1662.gifpecresse.jpg
 
 
 
 
 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents