Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 06:00

Peut être une image de nature

Sur Face de Bouc le 11 octobre :

 

Éric Texier est à Charnay, Rhône-Alpes, France.

  · 

Mildiou, mildiou, Plasmopara viticola, Peranospera.

 

2021 sera souvenu par les vignerons français pour le gel d'avril et sa pression énorme de mildiou. Et nous fera encore face que vinifera n'a presque aucune défense contre lui.

 

Malgré la tendance aux approches bienveillantes de l'agriculture que je croise très souvent parmi les jeunes fantastiquement enthousiastes qui vont faire pousser des vignes et faire du vin dans un avenir proche, vinifera NE PEUT PAS supporter le mildiou dans les millésimes comme 2021 sans l'aide et le soin du vigneron. nes.

 

La vigne imaginée ici a été formée par des membres de Vignenvie, dans le cadre de l'agriculture naturelle (Fukuoka) et des principes biodynamiques depuis sa plantation en 2007. Elle pousse sous une culture de couverture permanente, sans labourage, et a extrêmement bien géré le gel.

 

Mais mildiou nous a laissé moins de 1/4 d'une récolte normale. Et comme c'est contre les principes Vignenvie de vendre une bouteille à plus que le prix d'un sandwich jambon-beurre, 2021 nous laissera une sacrée perte financière substantielle mais beaucoup de moments de joie 😊

 

VIGNE EnVie Guérard | Accueil - VIGNE EnVie

C Vignenvie oordonnées
ASSOCIATION VIGNEENVIE

Adresse :
485 RTE DES CARRIÈRES
69380 CHARNAY

Tel : 04 78 47 94 22

Objet : 

 

Effectuer directement, ou en participation avec d'autres entités, des opérations dans le but de préserver le paysage de vignes, promouvoir une viticulture environnementale et durable, préserver les métiers de la vigne et la culture du vin.

 

Activités : 

  • DÉFENSE DE DROITS FONDAMENTAUX, ACTIVITÉS CIVIQUES (défense des droits des enfants)

 

  • REPRÉSENTATION ET DÉFENSE D'INTÉRÊTS ÉCONOMIQUES

 

Commentaires

Alice Olivier de Moor

Franchement Eric, YAKAFOKON augmente ...le prix du sandwich Jambon-beurre. Nous avons de grosses questions à nous poser. En tout cas, bon courage !

 

Eric Texier

Alice Olivier de Moor dans le cadre d'une assos ( Vignenvie ), on peux se permettre bien des choses, y compris voir comment une vigne gère une forte pression de mildiou sans cuivre et vendre des bouteilles aux adhérents actifs ( ce sont eux qui font tous les travaux viti- vini) au prix d'un jambon beurre et encore, pas Gare de Lyon ni dans le 11eme... Sisi😉

N'empêche, même dans ce cadre, pas de cuivre en 2021 = on ne couvrira pas les coûts, plutôt réduits pourtant, de production. Alors dans le cadre d'une activité professionnelle...

 

Eric Texier

Précision de mise: Laurence et moi sommes 2 membres parmi pleins d'autres. Les décisions y sont prises collectivement (d’où Biody, vous m'imaginez touiller une 501 au petit matin..., mais je revendique la non culture et le couvert).

 

Alice Olivier de Moor

Je comprends désormais, ce sont les vignes proches de chez toi. Tu m'avais parlé d'un Chardonnay. Je suis un peu long à la détente. J'espère que tu t'en tire pour le reste. Bon courage à vous.

 

 

Le mildiou

Le mildiou

 

Francisation phonétique de l’anglais downy mildew ICI qui évoque la substance collante sécrétée par les pucerons. Originaire d’Amérique, le mildiou est présent partout dans le monde où la vigne est cultivée et où les conditions climatiques sont favorables.

 

C’est encore  l’une des principales maladies de la vigne qui occasionne chaque année d’énormes dégâts, en culture dites traditionnelle, nécessite dans tous les cas plusieurs traitements fongicides (entre 5 et 10 traitements par an). On traite avec des cadences resserrées, en fonction de la fréquence des précipitations (en règle générale tous les 10 jours).

 

À l’origine, une algue-champignon microscopique

 

Le mildiou (Plasmopara viticola) a pour agent pathogène, les oomycètes, algues-champignons microscopiques qui appartiennent au groupe des stramenopiles* (regroupant également les algues brunes), des algues ayant perdu la capacité de faire la photosynthèse. Elles sont responsables du mildiou de la vigne aux épidémies potentiellement fulgurantes ; une maladie qui se développe sur tous les organes verts : rameaux, feuilles, grappes, vrilles. Elle infecte la plupart des espèces du genre Vitis. Les cultivars de l’espèce vinifera y sont très sensibles alors que les espèces sauvages y sont relativement résistantes.

 

Tous les oomycètes (anciennement classés avec les champignons), sont des micro-organismes aquatiques proches des algues brunes qui parasitent entre autres la vigne mais aussi les animaux. Ils ne sont pas au sens strict des champignons.

 

*Au sein du groupe des stramenopiles, il existe d’après l’INRA : environ 800 espèces saprophytes (micro-organisme vivant aux dépens des matières organiques) ou parasites d’oomycètes. Ces derniers ont longtemps été classés dans les phycomycètes ou « champignons inférieurs » (eumycètes). Cette classification a été révisée il y a quelques années car leur ultra structure, leur biochimie et leurs séquences moléculaires indiquaient qu’ils appartenaient à un groupe d’organismes incluant surtout des algues (vertes et brunes), des diatomées (micro-algues unicellulaires). Source  INRA : ICI 

 

La suite ICI 

 

Mildiou

Masanobu-Fukuoka.jpg

« J'ai en horreur la confusion, savamment entretenue par beaucoup, entre méthodes d'agriculture bio ou «naturelle» et vins «nature» ou «naturels » ICI

 

Le 23/03/2009 je publiais anonymement, avec son accord, le texte d’un vigneron. Ce garçon discret m’avouait qu’il ne goûtait guère le côté place publique de la blogosphère, qu’il n’avait nulle envie de devenir un icône de tous les milieux alternatifs du microcosme de la viticulture française, qu’il ne souhaitait pas rejoindre telle ou telle micro mouvance, qu’il n'avait rien demandé à personne et n’avait aucune aspiration de la sorte.


 

J’avais donc choisi de conter à ma façon son histoire sans en changer le fond d’aucune manière. C’était sans compter sur notre amie Iris qui dans un commentaire écrivait « Merci, d'avoir repris ce texte d'Eric Texier, qu'il avait mis sur LPV il y a quelques jours, et de l'avoir romancé à votre belle manièrehttp://fdata.over-blog.com/pics/smiles/icon_biggrin.gif

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
S'il n'y avait que le mildiou. Je veux dire fait-on ce métier pour essayer de trouver des solutions à nos problèmes ? Je n'en suis pas convaincu.
L'apparition du mildiou chez la pomme de terre, a entrainé que d'une dizaine de variétés , il y a eu sélection de plusieurs centaines (peut-être plus de mille) de cultivars de cette espèce. Et ce n'est qu'alors qu'on a eu certaines pour la purée, d'autres pour les frites... Hervé Coves explique que le mildiou aurait permis la frite.

"songe cruel donne fâcheux réveil;
Cent et cent fois on en maudit la cause."
Répondre
P
Belle chronique pour une mouche du coche aussi bavarde que paresseuse et qui a rigolé à la référence au " poil dans la main " qui résiste à toute épilation mécanique comme chimique.
Beaucoup apprécié également la référence à mon pote " Le Prince des Vignerons " je veux dire Hervé Bizeul . Modeste à la Sacha Guitry « Il parle de lui avec beaucoup de modestie mais sans cesse »
Modeste au point de se prendre à son jeu allant jusqu'à appeler ainsi un des ses vins. Comme c'est drôle !
Ce qui l'est beaucoup moins ce sont les prix. pratiqués sans aucun rapport avec la qualité du produit.Bizeul a de l'avenir et ne perd jamais de vue son objectif c'est à dire être le Aubert de Villaine ou le Lur Saluces du Sud Ouest. Mais dans ce dernier cas il lui faudrait renoncer à son rang de prince pour être reléguer à celui de marquis. Pas sur que sa modestie lui facilite la tâche
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents