Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2018 1 24 /09 /septembre /2018 07:00
Il ne m’a pas encore traité de « Crétin des Alpes ! » mais vu mon grand âge je fais de la prévention… je suce du sel de Guérande !

Le docteur Dominique Rueff, diplômé Universitaire de Cancérologie, est, depuis des années un fervent défenseur de la prévention et de l'accompagnement nutritionnel et environnemental des maladies liées à l'âge.

 

Je lui laisse la parole :

 

« Voilà une injure rendue célèbre par le capitaine Haddock, qui n’est pas sortie de nulle part.

 

 

Si, jusque vers le milieu du XIXème siècle, vous aviez croisé, à la nuit tombée, dans les Alpes, un être bizarre de petite taille, au visage gonflé prolongé par un goitre profond parfois aussi gros qu’un ballon de rugby, marchant « en canard », émettant des sons rauques partiellement inintelligibles, ce n’était ni un dahu ni le yéti de « Tintin au Tibet » mais probablement un véritable… crétin des Alpes.

 

Ces êtres ont réellement existé. Leur disparition intervient après la découverte, par un médecin de la vallée de Zermatt, en Suisse, de l’action magique d’un remède à base…entre autres bizarreries, d’extraits d’éponge.

 

C’est ainsi, et à partir de substances naturelles, que fut découverte la relation entre l’oligo-élément « iode » et cette maladie que l’on nomme myxœdème.

 

Il n’y a pas que dans les Alpes !

 

Vous pourriez aussi avoir rencontré ce genre de crétins, jusqu’au début du XXeme siècle, aux États-Unis dans la région des Grands Lacs, celle des Montagnes Rocheuses, la Cordillère des Andes. En Europe, vos chances se trouvaient du côté de la Forêt-Noire, de la Suisse, de l’Autriche, en Norvège, dans l’Oural, en Écosse, au Pays de Galles et en Espagne. En France, c’était dans les Alpes, les Pyrénées, les Vosges, le Jura et le Massif Central qu’il fallait les chercher.

 

Cette maladie persiste encore, de nos jours, dans quelques régions du monde, en moyenne montagne, dans les hauts-plateaux, les vallées profondes de hautes montagnes, en Afrique et en Asie centrale.

 

La carence iodée de ces régions est en relation avec l’érosion des sols due aux anciens glaciers, et leur lessivage à la fin de la dernière ère glaciaire. Mais on a remarqué, dans les années 1980 que le lessivage de l’iode des sols pentus pouvait aussi se faire en zone non-montagneuse par la pluie, les crues et inondations. C’est le cas des vallées de fleuves inondables (Gange, Brahmaputra, Irawaddy…) où vivent de grandes populations agricoles, susceptibles d’être à risque de carence iodée.

 

Découvrez en plus ICI

                                                          

« Présents dans le Valais, dans le massif des Alpes et les Pyrénées, on en dénombrait pas moins de 20 000 crétins en France vers 1850.

 

Dans les hameaux et les villages, les familles tentent de cacher ces pauvres invalides, d’autres les utilisent comme des cobayes dans des expériences plus ou moins heureuses.  Les « affreux crétins des Alpes » devront encore attendre de nombreuses années avant que des médecins cherchent des solutions pour endiguer ce fléau invalident. C’est la Suisse qui la première fera des distributions systématiques de sel de cuisine iodé pour l’ensemble de la population et des pastilles spéciales pour les jeunes enfants. Le crétinisme va alors connaître dans ce pays une si forte décroissance que les pays frontaliers vont décider eux aussi de suivre cette disposition sanitaire. Et voilà comment les crétins des Alpes disparurent du paysage pour entrer dans le langage courant en tant qu’insulte politique » puis sous la plume d’Hergé un des jurons favoris du capitaine Haddock.

 

On trouve cette expression chez Karl Marx et Friedrich Engels qui dénoncent en leur temps, les mensonges des partisans de la réforme dans la démocratie bourgeoise. Trotsky l’utilisera quant à lui pour pourfendre les anarchistes.

 

En 2010, il y avait encore 2 millions d’enfants atteints de crétinisme dans diverses régions du globe et combien d’autres crétins qui n’ont aucune carence en iode mais qui pourtant sont des crétins, des connards.

 

Pour des photos d'époque c'est ICI 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents