Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 06:00
Pendant vos congepés en Bretagne pour ne pas bronzer idiot mangez au petit-déjeuner des Craquelins de Saint-Malo avec du beurre salé ou des Craq'oeufs d’Antony Cointre…

Pour de nombreux Bretons, les craquelins ont la saveur d’une madeleine de Proust. Ces petits pains soufflés composés de farine de froment, d’œufs, de lait, de malt et de poudre à lever ont marqué des générations entières.

 

Dans le temps, il paraît que les fabricants de craquelins faisaient ça dans leur village et on les appelait alors des maîtres craqueliniers parce qu’ils étaient des sortes de chefs. C’est le roi Louis XIV qui leur a donné la permission par une « charte ». Ils cultivaient eux-mêmes leur blé pour avoir de la farine et ils chauffaient leur four avec le bois coupé dans les forêts environnantes.

 

 

Il ne reste plus que 5 fabricants de craquelins en Bretagne. Tous situés autour de la vallée de la Rance. Ceux de Saint-Malo sont leaders sur le marché. Chaque jour, 100 000 petits pains soufflés sortent de l’usine de Saint-Malo.

 

Le craquelin est écrin pour le beurre salé et c’est encore meilleur quand on le goûte chaud avec du beurre salé dessus qui fond un petit peu ; une bonne confiture de fraises ou d’abricots dans le creux du craquelin c’est aussi une bonne idée.

 

Mais on peut aussi les cuisiner.

 

 

Comment cuisiner les craquelins.

 

La recette des Craq'oeufs d’Antony Cointre

Pour 4 personnes

 

4 craquelins de Saint-Malo (les plus larges et creux)

4 gros œufs biologiques

4 champignons de Paris blonds ou blancs (100 g)

1/2 gousse d’ail

 

La suite ICI 

Pendant vos congepés en Bretagne pour ne pas bronzer idiot mangez au petit-déjeuner des Craquelins de Saint-Malo avec du beurre salé ou des Craq'oeufs d’Antony Cointre…
Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • Cadeau de mariage
    Les mots me manquent et pourtant ils se bousculent dans ma tête, me font mal. Écrire sur un temps heureux, un temps de grand bonheur simple, se replonger dans son passé pour en extraire, non pas des souvenirs éteints, mais des braises vives, est une vraie...
  • BLUM le Magnifique «juif d’État» un «homme double», un «héros de roman» par Frédéric Salat-Baroux.
    Sans me vanter j’ai du nez, à la veille de la commémoration du 10 mai 1981, 40 ans déjà, certes Tonton n’est pas Napoléon, il a ses grognards, mais nous commémorons beaucoup dans notre vieux pays. Du côté de ce qui reste du PS, le dimanche 9 mai, au Creusot,...
  • Je t'aime ! Pense aux femmes de marins...
    Marie avait dû différer son départ pour Yeu afin de régler son dossier universitaire. Elle ignorait que je m'y trouvais déjà. Au téléphone je lui racontais des bobards. Officiellement je faisais la moisson avec mon père ce qui expliquait que je ne pouvais...
  • Le 10 mai 1981 : « La France passe de l’ombre à la lumière » Jack Lang.
    J’avais, bien sûr, voté Mitterrand aux deux tours, sans grand enthousiasme, ses 101 propositions pour la France ICI , grand fourre-tout, rassemblait une seule ligne programmatique qui cachait des conceptions divergentes entre les différents courants,...
  • Le « marchand de vermoulu »
    Jean RIGAUD (Bordeaux, 1912 - Paris, 1999) "Les thonniers verts, île d'Yeu", 1967. Les marins l'appelaient le « marchand de vermoulu » et se faisaient un devoir de lui faire prendre, à chacune de ses sorties, une mufflée. Mon baptême du feu se révéla...