Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2018 2 19 /06 /juin /2018 07:00
Que mangent les footballeurs pendant le Mondial ? Des pâtes, bien sûr ! Et Ménagez-leur une bonne dose... de gras

Désolé mais je ne pense par pas qu’un petit verre de rouge, même nature, soit au menu des footballeurs du Mondial, en revanche les Cristiano Ronaldo, Neymar et Antoine Griezmann  ont un bon coup de fourchette.

 

Que mangent-ils ?

 

Des pâtes, bien sûr !

 

« Le nerf de la guerre. Impossible de remporter une grande compétition sans des pâtes de champions du monde. Avant le Mondial 1998, Zidane et le contingent des Bleus qui évoluaient dans le championnat italien avaient envoyé le cuisinier des Bleus, André Bisson, faire un stage en Italie pour apprendre à cuire des pâtes al dente. Faut-il y voir un lien de cause à effet avec le sacre final ? Pas impossible. Certaines équipes sont passées au stade supérieur. Le cuistot de la Mannschaft va jusqu'à fabriquer ses propres pâtes. Et pas avec de la farine de supermarché. "Exclusivement avec du kamut, une forme de blé sans gluten, plus digeste", explique dans la Frankfürter Allgemeine Zeitung Anton Schmaus, le Nationalmannschaftskoch. »

 

« Je suis allé faire des repérages au supermarché du coin, et je suis désolé, je ne peux pas cuisiner correctement avec le chocolat russe. »

Emil Bolli, chef de la sélection suisse

 

Ménagez une bonne dose... de gras

 

« Oubliez l'image d'Épinal du footballeur qui ne mange que de la salade et du poisson blanc. Pour soutenir le moral des troupes, rien de tel que de la graisse. Pour l'équipe d'Uruguay, ce sera asado une fois par semaine, "pas trop près des matchs", nous précise le Philippe Etchebest local, qui anime des émissions comme "Top chef" au pays. Et pour des raisons d'équilibre nutritionnel, oubliez la viande de bœuf tartinée de matière grasse qui cuit pendant des heures pour être mangée à la cuillère. "On fera avec les moyens du bord en Russie, explique Aldo Cauterrucio, et probablement avec des viandes moins grasses, comme du poulet ou du poisson. Pas nécessairement un 'asado' typique, mais l’important, c'est le feu".

 

Les Suisses, eux, auront droit à une bonne entrecôte avec des frites les lendemains de victoire. "J'ai prévu de leur faire des hamburgers ou un kebab, c'est ce que cette génération de joueurs préfère, abonde Mats Broström. Ce sont de grands garçons, ils savent ce qui est bon pour eux et ce dont il ne faut pas abuser. Le plus important, c'est qu'ils ne grignotent pas dans leurs chambres."  L'époque du trafic de chocolat qui avait cours dans les chambrées de Clairefontaine en 1998 semble révolue. »

 

Lire ICI https://www.francetvinfo.fr/sports/foot/coupe-du-monde/coupe-du-monde-2018-des-cuistots-des-equipes-nationales-nous-livrent-leurs-recettes-pour-un-mondial-reussi_2775605.html#xtor=EPR-51-[c-est-l-heure-du-dejeuner-mais-savez-vous-ce-que-mangent-les-footballeurs-pendant-la-coupe-du-monde-on-a-pose-la-question-a-leurs-cuisiniers_2807837]-20180618-[bouton]

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 19/06/2018 07:12

Et oui, le grignotage c'est ce qui fout en l'air tout régime qui se respecte. Un bon et vrai régime, établi et suivie par une diététicienne qu'on aime et non pas "comme j'aime ! " ( Quelle connerie la pub), se caractérise par le fait que l'on a pas faim entre les repas recommandés et calibrés . Si on a faim, on ne grignote pas, on se rapproche de la prescriptrice, pour affiner les réglages, comme en formule 1. On n'imagine pas un champion bricoler seul son bolide après un tour de piste peu concluant.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents