Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 07:00
Poireauter, poiroter, poireautage, j’adore les mots verts, crus, balancés sur ceux qui ne me lâchent pas la grappe.

Vous souvenez-vous du sparadrap du capitaine Haddock  dans l’affaire Tournesol ?

 

« À la suite de l'explosion de la maison du professeur Topolino, le capitaine Haddock, blessé, se retrouve affublé de plusieurs sparadraps, dont un sur l'arête du nez. C'est l'amorce du plus long running gag (plaisanterie récurrente, en français) de l'œuvre d'Hergé. Non seulement, en page 45, le «petit sparadrap» voyage dans pas moins de 17 cases (au total, la page en compte 24 !), mais il réapparaît à la page 46 (8 cases). Après son épopée suisse, le vaillant bout de tissu collant est transféré en Bordurie, à la page 47 (4 cases), avant de ressurgir une dernière fois, en page 49. »

 

Sur mon blog j’ai mon sparadrap, il me colle tel Guy Bedos dans la drague avec Sophie Daumier, impossible de s’en débarrasser alors j’ai décidé, en désespoir de cause, de le faire poireauter, poiroter…

 

Jouissance extrême de le voir faire le poireau !

 

Le voir planté comme un poireau c’est beau…

 

Je peux aussi être trivial avec le poireau : « Tête blanche et queue verte » ou même vulgaire « se chatouiller le poireau… »

 

J’adore les mots verts, crus, balancés sur ceux qui ne me lâchent pas la grappe.

 

Laissons-le sparadrap poiroter et revenons au  légume d’hiver, le poireau, originaire du Moyen-Orient et du Sud-Ouest asiatique, bulbe proche de l'ail, de l'oignon et également de la ciboulette, était déjà apprécié des Égyptiens. « D'ailleurs, l'histoire dit que le pharaon Kheops récompensait ses meilleurs guerriers avec des bottes de poireaux. Mais c'est l'empereur Néron qui fut l'un de ses inconditionnels les plus célèbres, utilisant très régulièrement ses vertus pour s'éclaircir la voix. »

 

C’est un légume de la grande famille des alliacées, le poireau est l’emblème protecteur du pays de Galles après que ses habitants eurent gagné une bataille célèbre en affichant un poireau comme signe de reconnaissance sur leur chapeau. « L'idée en reviendrait à l'évêque de l'Église celtique, devenu depuis saint David, patron du pays. »

 

« La tige du poireau doit être droite, charnue, ferme, d'un blanc brillant, sans tache et les feuilles doivent être bien vertes. Ce légume peut se conserver deux à trois mois à une température proche de zéro si l'humidité relative est élevée.

 

Pour laisser échapper les composés soufrés, responsables de son odeur caractéristique et qui rebute les enfants, il faut le cuire à découvert. »

 

Je propose aux naturistes d'adopter ça sent le poireau lorsqu'ils veulent vanner un grand cru classé plein de sulfites ajoutés.

 

Selon Hippocrate, le poireau était capable de « favoriser la diurèse, relâcher le ventre, arrêter les éructations... »

 

Ça me fait penser à Poirot !

 

C’est un vrai légume d'hiver

 

Bon dans la soupe avec patates, carottes, navets, il est aussi dans les bistrots qui se respectent la base d’un grand classique : le poireau-vinaigrette.

 

 

Pour les picards le poireau c’est la flamiche.

 

Il est aussi, comme le disent les présentateurs de télé, incontournable dans le pot-au-feu.

 

 

Copié-collé juin 28, 2016 Critique 4 G

 

juin 28, 2016 Critique 4 G

 

« Retour à Paris, chez Table, toujours le meilleur choix de la capitale au déjeuner, selon moi : entrée, plat, dessert et verre de vin (pinot noir de Binner en magnum, fabuleux) et terrasse calme pour 35 euros. Berthomeau, habitué, perché au comptoir, dans un camaïeux de bleu, n’en finit pas de rocardiser et nous recommande Les climats, un établissement de luxe. »

 

Camaïeu avec un x ben voilà le pompon, quel irrespect pour la langue française ! Retour à l'envoyeur... Je suis outré par tant de légèreté. L'arroseur arrosé...

 

NB. Le dit Berthomeau s’en fut mardi dernier à Table nouvel étoilé et, Ô malheur Critique 4 G va devoir manger son black béret le Bruno il a supprimé le menu déjeuner à 35 euros. Aux Climats, plus anciennement étoilé, il est toujours à 45 euros.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents