Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 11:00

Ce matin j’informe :


photo325.JPG

 

Comme c’était prévisible à la suite du rapport Raynaud le Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013 – 2017  intègre, étrangement d’ailleurs au fin fond du bas de la page 45 sous un intitulé qui me laisse songeur :


3.2 LUTTER CONTRE LA DÉLINQUANCE RÉSULTANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT DE LA PRISE DE STUPÉFIANTS ET DE LA CONSOMMATION EXCESSIVED’ALCOOL


3.2.2 Mener des actions pédagogiques sur les dangers de la consommation de substances psychoactives au volant.


Les dangers des consommations ou polyconsommations de substances psychoactives (telles que l’alcool ou le cannabis) au volant, sont encore trop souvent méconnus et sous-estimés. Ils devront être portés à l’attention du public.

 En menant des campagnes de communication et d’information spécifiques.

 En sensibilisant les candidats au permis de conduire à la problématique des consommations dans le cadre de la préparation de l’épreuve du code de la route.

En retirant de la liste des activités autorisées par disposition légale la propagande et la publicité en faveur des boissons alcoolisées sur les services de communication en ligne (art. L.332329).

 

2 remarques :

 

1° ce n’est qu’un plan, il faudra modifier la loi donc faire adopter cette disposition par le Parlement, pas aussi simple que de placer une injonction dans une niche d’un plan. Rude bataille en perspective (lire ma chronique du 18 mai 2009 Urgence : défendons le seul chemin vicinal qui relie Embres&Castelmaure à New-York : l'Internet!link


2° l’intitulé évoquant la propagande et la publicité est de nature à rendre la disposition inapplicable sur le Net sauf à interdire toute forme de communication. Pas si simple…


Affaire à suivre de très près.


Le COMMUNIQUÉ link

 

Le PLAN link

 

Vendanges solidaires en Italie


Sans ironiser, une petite question : cette vidéo ci-dessous est-elle de la propagande en faveur du vin ?

 

VIDEO : link

 

3° 1855-Héraclès


Sans ironiser, une autre question naïve, est-ce que 1855 aurait pu sévir avec une loi Evin revisitée ?

-         Ça se complique pour 1855 chez my Bettane-Desseauvelink


-         1855.com a le vin mauvais Que-choisir link

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean Bourjade 25/09/2013 12:24


L'exemple à donner n'est pas de boire de l'eau aux déjeuners à l'Elysée mais bien au contraire de servir des vins (avec modération...) qui font intégralement partis de notre gastronomie et qui
représentent l'excellence de la France dans le monde.


La logique du commentaire n°1 équivaudrait à ce que la chancellière allemande décide d'interdire les moteurs puissants sur les berlines allemendes, fleurons de l'Allemagne, pour limiter les excès
de vitesse et faire baisser les accidents.


Il faut éduquer, pas interdire!

peyronnet 24/09/2013 16:26


Attention de ne pas traiter les nouvelles élucubrations des sbires de Madame Touraine d'un derrière distrait. La filière a le choix entre se laisser encore une fois empapaouter comme lors du vote
de la loi Evin, ou se mobiliser dès maintenant contre des mesures liberticides. Contrôler l'information sur Internet, cela existe en Chine et à Cuba. La France sera-t-elle la première démocratie
occidentale à s'attaquer au vin via la toile ? En cette période pré-électorale on peut peut-être exiger des élus qu'ils prennent position ?

Pascal Perrat 24/09/2013 11:56


J'attends de nos décideurs qu'ils donnent l'exemple. Boire de l'eau pour accompagner leurs fastueux dejeuners à l'Elysée pour commencer.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • Parlons peu mais parlons vin, et de quel vin : La Romanée-Conti où Aubert de Vilaine passe la main…
    Le reproche récurrent que me font certains, chroniquer rarement sur le vin, est justifié, en défense ma réponse est simple : j’ai le sentiment d’avoir fait le tour de la question et que perdurer ce serait tourner en rond. Bien sûr, je pourrais à la manière...
  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...
  • Des chocolats pour le directeur, et un ascenseur pour... Par Slawomir Mrozek
    Une couverture illustrée par un dessin de CHAVAL. « Des chocolats pour le directeur, comme son titre l'indique, est un petit cadeau à déguster : cet ensemble de courtes nouvelles, composées pour la plupart dans les années 1960, paraît à l'occasion des...