Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 00:09

Champagne-sur-Oise_-95--_rouleau_compresseur-_jardin_munici.jpg

 

En ma jeunesse mothaise les lourds rouleaux compresseurs des Ponts&Chaussées, gros balourds lents et massifs me fascinaient par leur capacité à transformer un chemin creux, souvent boueux, truffé d’ornières, en un ruban lisse et carrossable. Au conseil municipal de la Mothe-Achard mon père était en charge des chemins menant aux champs. On les empierrait puis le rouleau compresseur compactait ce support en le tassant. C’était très important pour les gens des métairies, un progrès.


J’aurais aimé en conduire un, tourner le drôle de volant vertical pourvu d’une poignée pour lui faire faire un lent demi-tour sur place puisque ce gros scarabée était articulé en son milieu. Je n’en ai jamais eu l’occasion mais je me souviens de l’ironie de mon père à propos des Ingénieurs des Ponts&Chaussées arrondissant leurs traitements de fonctionnaires en prélevant un % sur les travaux de la voirie communale : la taxe sur les tas de gravier disait-il avec un petit sourire.


Et puis, les Ingénieurs du Génie Rural s’en sont pris aux buissons du bocage au nom du remembrement, le progrès toujours, le temps des bulldozers… pour gagner du temps.


Et puis expatrié à Paris j’ai vu se tisser autour de la ville capitale la toile d’araignée des autoroutes. Le progrès toujours, des engins monstrueux, lourds et rapides, juchés sur des roues gigantesques, le progrès encore… pour gagner du temps.


Comme tout un chacun, certes pas très souvent, avec ma petite auto j’emprunte leurs longs rubans lisses. Je m’y ennuie ferme. Le paysage semble se résumer aux panneaux annonçant : « vignobles de Champagne » par exemple.


Mon exemple n’est pas tout à fait fortuit puisque ma petite chronique fait suite à mon voyage à Aÿ.


Quel ennui !


C’est net, lisse, bien entretenu, le vert y semble posé comme un décor, enfermé dans ce long serpent en compagnie de ceux qui vont et viennent, c’est fluide ou bouchonnant, ça ressemble à la vie mais ce n’est pas une vie.


De qui de quoi que tu causes éternel bavard, de l’autoroute qui te menait en Champagne ou du champagne ?


Les 2 mon capitaine !


Là je sens que je vais me faire avoiner par les tenants de la réussite.


Qu’ils m’entendent bien, la réussite économique du champagne est incontestable et je ne la conteste pas. C’est un modèle mais dans le monde du paraître qui touche toutes les couches de la société et tous les pays du monde le goût du champagne a un fort parfum d’étiquette. La grande majorité des consommateurs achètent du prix : les hauts comme les très bas d’ailleurs.


Ainsi va le monde me direz-vous ! Certes mais l’ennui ne naquit-il pas de l’uniformité ?


Tous ces BRSA bien fait, bien lissés, formatés, bien marquetés par des têtes d’œufs penchés sur leurs panels et leurs parts de marché, se meuvent dans l’univers des bulles qui est en pleine effervescence (voir le développement des Prosecco et du Cava pour ne citer qu’eux).


Et puis, je dois l’écrire, même si c’est politiquement incorrect, la grosse machine champenoise (je ne parle pas de celles à vendanger qui sont pour l’heure interdites) si friande de prospérité, ce que je ne saurais lui reprocher, me semble bien frileuse du côté du côté du respect de son terroir et de sa traduction dans l’authenticité de son produit le champagne.


Lubie de bobo que celle de l’environnement, des hommes dans les vignes, de la nappe phréatique, de la vie des sols et d’une alchimie qui n’a rien à voir avec la chimie, la pharmacie et l’assurance-vie des vins.


Je ne le pense pas, bien au contraire le champagne, ceux qui le font, ont tout à gagner en se préoccupant de nourrir leurs discours, non de pures paroles mais d’actes traduisant leur volonté de redonner au champagne une réelle authenticité.


L’Histoire semble me contredire, balayer mon argumentation d’un revers de main, en Champagne tout va bien, merci !


Oui mais il n’empêche qu’à Aÿ, où j’ai fait découvrir les vins clairs à Claire, j’ai bu du vin, du vin de Champagne, pas des bulles… de la simple effervescence…


photo797.jpg

 

Terres et Vins de Champagne et son lot de vignerons constituent pour moi le laboratoire du champagne de demain.



Ne déclenchez pas la DCA, ne m’abattez pas en plein vol, n’employez pas l’artillerie lourde qui n’a rien à faire dans cette affaire. Tentez de lever le nez de vos schémas éprouvés pour évoluer, vous mettre dans la peau de ceux qui vont influer.


Moi ce que j’en dis c’est pour causer, ma religion est faite. Je ne suis ni un schismatique, ni un hérétique, mais dans le vrai


À Aÿ ce ne fut pas aïe, aïe, aïe mais un vrai bonheur, l’enchantement, la joie du vin, pas envie de cracher : la séquence 3 vins clairs suivis de 3 champagne pour chaque producteur est une expérience, à ce niveau d’excellence, inoubliable…


photo798

 

D’ailleurs le succès d’affluence était au rendez-vous, la chalandise était internationale, appliquée, professionnelle. Je déparais quelque peu mais, par bonheur Claire, se révélait une dégustatrice hors-pair.


Nous avons même croisé l'Olif Olivier Grosjean qui nous a immortalisés. link 


Belle journée pour la reine, soleil, amitié et rien que de bien belles cuvées…


Que demande de plus le peuple ?

 

Des petits nouveaux dans ma cour du champagne :


photo799.jpg10260014_10152470899984873_1122303917103560830_n.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Roger Feuilly 18/04/2014 11:08


Pour éviter l'autoroute, je suggère, à défaut du vélo du Taulier, de prendre le chemin de fer (mais est-il encore possible d'éviter le TGV ?), ce n'est quand même pas mal. Pour ce qui est de la
liste - dans laquelle j'ai identifié une dizaine de champagnes connus de votre serviteur -, je serai d'accord avec PAX pour y ajouter Drappier dont la production est exemplaire. En revanche, pour
le "prosecco" - bien lire "prosecco" (suivez mon regard), je vous recommande la cuvée "Jeoi Colmei" Prosecco superiore Docg de la maison Bisol à Santo Stefano di Valdobbiadene. Bon appétit et...
large soif ! - www.toutnestquelitresetratures.com

Denis Boireau 18/04/2014 09:53


le Taulier souligne l'essort du marche des effervescents moins chers que le Champagne: Prosecco et Cava. Etrange que les Saumur, Vouvray et la plupart des Cremants ne profitent pas autant de
cette vogue.


Et il y en a un qui reste malheureusement oublie: le Cerdon. Pour soutenir les petits producteurs Francais, plutot que du Prosecco, recommandez le Cerdon!

patrick axelroud 18/04/2014 08:35


Rien de plus lassant que cet A4 Strasbourg/Metz/Reims/Paris dont même les Ponts et Chaussées ont pris conscience puisque aux environs de VALMY ils ont confié à un (des ? ) designer - première
année ! - le soin "d'animer" les pentes des talus de cette portion d'autoroute en creux pour maintenir la vigilance des conducteurs .( à moins que ce ne soit qu'au titre du 1% culturel -
politique d'encouragement à l'art, pratiquée un temps par nos élites qui constituait à consacrer 1% du budget de réalisation d'un équpement public à l'art plastique) Comme on peut être naif
parfois !


Quant aux informations sur les champagnes dégustés il est plaisant de constater que la liste fournies recoupe les infos de la revue " Le Rouge et le Blanc " n° 112 - Printemps 2014 et
l'ouvrage de Samuel Cogliati* " Champagne - le rêve fragile " déjà cité dans ce blog . Plus que jamais voila illusté l'adage " Dis moi ce que tu bois je te dirais qui tu es "  
Merci Taulier !


* Il est agréable de souligner que dans son ouvrage consacré aux vins " artisanal " par opposition aux vins " agro-industriel " l'auteur fait une place honorable  à la Maison DRAPPIER à
URVILLE dans la cote des Bars, pour moi, tout à fait mérité quand on déguste leur production.(Pour la petite histoire : DRAPPIER, champagne du Grand Charles )

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents