Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 00:09
_IMG0919.jpg
L'homme tranchait dans le paysage languedocien du vin, Robert Skalli parlait d'avenir, le nourrissait d'une approche fondée sur les grandes tendances, sur l'évolution des modes de vie, sur ce qui naissait ailleurs, dans les pays dit du Nouveau Monde. Notre complicité fut immédiate, son goût et sa passion pour l'art contemporain et des artistes dérangeants tels JM Basquiat, Andy Warhol, Soulages... me le rendait très proche. Eclectique, novateur, chaleureux, moderne, entrepreneur du vin - dans la France et le Languedoc des années 80 c'était péché mortel - Robert Skalli, sut, contre vents et marées, défiant les sourires goguenards de ses confrères et l'éternel scepticisme des vignerons, faire triompher les cépages, jeter les bases du partenariat. Les Vins de pays d'Oc lui doivent beaucoup. Je l'avoue, sur mes tablettes du groupe stratégique, ce fut son nom qui s'imposa en premier. A la veille de Vinisud, il me fait l'extrême plaisir de répondre aux 3 Questions de Vin&Cie. Merci Robert.

1ière Question : Robert Skalli, j’en ai été le témoin dans les années 80, tu as été, avant tout le monde, l’homme qui a cru et promu les cépages dans le Languedoc. Tu as été aussi le vecteur privilégié des Vins de Pays d’Oc qui fêtent leur 20 ans. Alors, à la veille de la 8ième édition de Vinisud qu'elle est ton analyse de la situation de South of France ? Cette grande et belle région est-elle le meilleur atout de la France du vin ?
 
Réponse de Robert Skalli :

Skalli présent en Languedoc, à Chateauneuf-du-Pape, en Corse et bientôt en Provence se positionne comme la Famille de référence des vins du Sud de la France.
 
Nos marques vins de cépage et A.O.C. (Fortant, Couleurs du Sud, Caves St Pierre, Terra-Vecchia, …) enregistrent une progression de 23% en 2007. Par ailleurs, nos grands vins se développent de façon significative auprès de la restauration gastronomique et des cavistes.
 
Enfin avec 60% de nos ventes hors France et 29% de nos ventes dans le secteur traditionnel, nous avons les moyens de participer à construire avec ambition la réputation du Sud de la France sur les grandes tables dans de nombreux pays. C’est pourquoi, pour la Famille Skalli, cette grande et belle région du Sud de la France est le meilleur atout de la France du vin.
 
 
2ième Question : « Son vin tient parole » comme toujours Robert Skalli tu t'engages, tu signes tes vins. Parle-nous de tes vins, de tous tes vins, des ambitions de la famille Skalli pour l’avenir.

Réponse de Robert Skalli :
 
A l’origine de tous nos vins : Nos Valeurs.
 
La Famille
Source de chaleur et d’humanité méditerranéenne. Elle est garante de la transmission d’une tradition et d’un savoir faire ancestral.
 
L’esprit pionnier et conquérant
Transmis par trois générations, il anime notre passion pour la découverte de terroirs et la création de vins contemporains à l’exemple des premiers vins de cépage français.
 
L’ancrage profond dans les régions de production
Le respect de l’origine des raisins, de la terre de naissance, de la différence des terroirs, des climats, des cépages pour enfin créer et élever avec patience et passion notre vin.
 
L’écoute permanente des consommateurs
Imaginer des vins authentiques qui conjuguent qualité, accessibilité et modernité.
 
Enfin concernant l’ambition de la Famille Skalli, elle est de découvrir de nouveaux terroirs en priorité dans les grandes régions viticoles des pays méditerranéens mais aussi d’Amériques pour en révéler toute la richesse et la typicité dans des vins séduisants et contemporains.

 3ième Question : Robert Skalli c’est à l’homme de vision que je m’adresse, à l’amateur d’art contemporain, celui qui au sein du groupe stratégique a toujours plaidé pour que le vin français soit, comme ses concurrents du Nouveau Monde, plus à l’écoute de son temps, qu’elle est ton analyse des grandes tendances du marché mondial du vin ?

Réponse de Robert Skalli :

 
De très nombreux pays produisent d’excellents vins. La France est et sera un des grands « Joueurs » dans la compétition mondiale. Mais il faut savoir clairement identifier son terrain de jeu.
 
1.      Les Entreprises
 
Trois catégories existent :
 
·       Les vignobles et les vignerons de luxe : ils sont très connus, rares et prestigieux. Ils produisent des vins souvent hors de prix, mais qui trouvent toujours plus d’acheteurs. La demande est très soutenue en particulier avec les riches nouveaux consommateurs des pays émergeants (Asie, Inde, Russie, Amérique du Sud).
 
·       Les grands groupes internationaux ( entre 10 et 20 ) : ils sont australiens, américains, italiens, mais aussi français. Ils ont souvent un grand contrôle d’un réseau mondial de distribution.
 
·       Les grandes familles du vin  ( entre 100 et 200 ) : elles sont présentes dans les plus grandes régions viticoles du monde., elles associent expertise de leur terroir et excellente connaissance des marchés mondiaux. C’est dans cette dernière catégorie que Skalli se trouve.
 
 
2.      Les vins
 
A chaque catégorie d’entreprises correspond les vins :
 
·        Les vignobles et les vignerons de luxe continueront au 21e siècle à produire des vins de plus en plus rares et de plus en plus chers.
 
·        Les grands groupes internationaux développeront des marques de plus en plus puissantes qui dépasseront souvent les 10 millions de caisses par marque.
 
·        Les grandes familles du vin conjugueront origine, terroir, qualité, mais aussi marque, signature, prix accessible et surtout permanence de la qualité et des prix afin de permettre aux consommateurs de découvrir et mieux comprendre une région de production dans cette vaste compétition mondiale.
 
 
En conclusion, je suis très optimiste pour le drapeau France dans cette dure compétition mondiale si l’on maîtrise la qualité de ses vins, ses réseaux commerciaux et surtout si l’on sait construire ses marques, …. Bref il n’y a définitivement plus de place pour l’amateurisme.
 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

mouhamade-bassirou 23/03/2008 17:12

onjour,je me nome mouhamade-bassirou harouna souna,je suis en classe de terminale,,j'ai 18 ans,je suis nigerien. j'ai l'honneur de vous demander un offre de travail ,car j'ai la passion de travailler. mes salutations respectieuses

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents