Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2018 4 05 /07 /juillet /2018 07:00
La résistible ascension de Benoît H dans la demi-heure qui vient je suis bonne pour le 103 de la Ruschestrasse avec un bon de sortie immédiat pour le goulag (134)

« Merde ! Jeanne entrait dans l’ambassade d’URSS comme on entre dans un moulin et c’était à peine si les gardes ne lui présentaient pas les armes » Benoît en restait pantois, il n’eut d’autres ressources que de continuer ma marche jusqu’à un petit square où il trouva refuge. Son trouble amoureux s’était évaporé pour laisser la place à une foule de questions. Comme ici tout le monde espionnait tout le monde sans doute travaillait-elle pour le compte du KGB. Il s’asseyait sur un banc face à deux vieux qui le regardèrent d’un air soupçonneux, sa tenue ne correspondait guère aux canons vestimentaires des démocraties populaires. Pour les rassurer Benoît leur décocha le plus affriolant de ses sourires. En réponse ils pointèrent leurs regards vers le bout de leurs godasses miteuses. Tout en surveillant l’entrée de l’ambassade Benoît moulinait son hypothèse et plus il la moulinait plus elle lui paraissait peu vraisemblable. En effet, jamais une occidentale au service du KGB ne se pointerait au grand jour, la bouche en cœur, chez ses employeurs. À la minute même elle serait grillée. Alors, petit à petit, son scénario de partie de jambes en l’air reprenait des couleurs. La belle Jeanne se rendait à un rendez-vous galant et il ne faisait aucun doute que dans cette hypothèse c’était plutôt avec l’ambassadeur qu’avec son chauffeur. Benoît allumait une cigarette, il vit le regard furtif, plein d’envie, des deux vieux, il se levait pour leur tendre son paquet. Le plus décati s’en emparait d’un geste brusque. Avant même qu’ils échangent la moindre parole Benoît apercevait Jeanne qui sortait en hâte de l’ambassade. Entravée dans sa jupe droite elle s’efforçait de courir. Les élytres de Benoît décelaient un danger imminent et il se lançait à sa poursuite. En moins de deux minutes il se retrouvait à sa hauteur. Elle ne parut pas surprise de sa présence. Essoufflée, elle se contenta de lui lancer tout en s'efforçant de hâter le pas « Vous tombez bien je suis dans la merde jusqu’aux oreilles ! »

 

« Mais encore, chère Jeanne ? » L’ironie de sa question la mettait hors d’elle : « Vraiment ce n’est pas le moment de jouer les jolis cœurs. Je suis carbonisée et si je ne trouve pas une vraie planque dans la demi-heure qui vient je suis bonne pour le 103 de la Ruschestrasse avec un bon de sortie immédiat pour le goulag ». D’un geste brusque Benoît la saisissait par le bras, l’immobilisait face à un arrêt de tramway. Ses chevilles se tordaient et, s’il ne l’avait pas retenue d’une main ferme, elle partait en vrille. « Lâchez-moi, vous me faites mal ! » Rouge pivoine, elle tentait de le faire lâcher prise. Par bonheur aucun passant ne prêtait attention à eux. « Maintenant Jeanne vous fermez votre gueule, vous vous calmez, vous me prenez le bras avec tout l’amour dont vous vous sentez capable à mon égard et nous attendons tranquillement le prochain tramway » Benoît n’avait pas élevé la voix mais son ton ne laissait aucun doute sur ses intentions. Pourtant Jeanne se regimbait « Vous n’y pensez pas. Je n’ai pas une seconde à perdre... » La poigne ferme de Benoît la maintenait immobile. « Pauvre conne, courir est le meilleur moyen de vous faire repérer. Vous allez m’obéir sans discuter et me suivre... » Elle le fusillait du regard « Et pourquoi vous suivrais-je ? » Le tramway se pointait dans un bruit infernal de ferraille crissant. Benoît gueulait « Parce que vous n’avez pas le choix ma belle et parce que je suis un putain de flic qui ne pense qu’à vous sauter... »

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents