Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 06:00
La jeune maison Beau Chesne a besoin d’emplir son dé à coudre pour croître et embellir…

Je suis né dans le fil à faufiler de ma couturière de mère et j’ai été bercé par sa Singer… Pour mes 60 ans j’avais commis une chronique Mes 60 ans je suis un baby-boomer pur vintage

 

J'écrivais :

 

« C’est un vrai défi que de parler chiffons à un public majoritairement masculin mais je le relève car la mode, et celle des années 60-80 tout particulièrement, hume l’air du temps, initie les tendances, et en se démocratisant elle est vraiment dans la vie des gens comme le vin qui, tout en gardant ses valeurs, s’éloigne de plus en plus du pur cercle des initiés. »

 

Ce matin dans le même esprit c’est du défi de Marie Beauchesne dont je veux vous entretenir.

 

En notre vieux pays il est de bon ton d’afficher un aquabonisme teinté de pessimisme à propos de l’esprit d’entreprise de la génération Y et pourtant, à l’image de Marie elle ose. Elle se lance dans le grand bain avec enthousiasme et méthode.

 

Et nous que faisons-nous ?

 

Nous contenterons-nous du statut d’observateur passif ?

 

Ne pourrions-nous pas, en fonction de nos moyens, être ceux qui accompagnent ces jeunes pousses, faire du financement de proximité pour qu’elles partent du bon pied ?

 

On appelle ça du crowdfunding, dénomination barbare à beaucoup d’oreilles mais qui est l’expression aussi d’une solidarité intergénérationnelle.

 

Quel est donc ce projet ?

 

Maison Beau Chesne que créé Marie et Pedro Bucher un jeune styliste suisse-brésilien est née d’une envie : aborder la conception et la confection du vêtement avec une approche personnalisée. Pour elle « la morphologie compte bien sûr, mais la personnalité est tout aussi déterminante, sinon plus. »

 

Ils veulent inventer une nouvelle manière de concevoir la mode, qui remet les femmes au coeur de la création et fait d’elles les muses de des vêtements qu’ils vont créer et confectionner. C'est pourquoi ils ont mis au point une méthode fondée sur une entrevue de personnalité sur laquelle ils s’appuieront pour créer des vêtements porteurs d’une histoire et d’émotions.

 

Les vêtements de leur collection « Personnalité » seront inspirés de femmes aux personnalités et aux profils morphologiques très différents, convaincus qu’ils sont que la beauté est plurielle, et que les différences méritent d'être valorisées.

 

À côté de cette collection «Personnalité» qui est au coeur de leur projet, ils proposent également une petite collection permanente, toujours inspirée des émotions.

 

Bref, la maîtrise complète de tout ce qui fait un vêtement personnalisé.

 

Que demandent-ils ?

 

D’être les premiers soutiens de leur petite entreprise en apportant contribution, aussi modeste soit-elle, afin de leur permettre de réunir la trésorerie nécessaire à la production de leurs premières pièces ainsi qu'à l'achat de fourniture pour développer nos prochains modèles.

 

Comment le faire ?

 

En allant sur le site de KICKSTARTER ICI 

 

Prenez un peu de votre temps, réfléchissez et je l’espère contribuer à ce que la Maison Beau Chesne atteigne, d’ici le 26 juin 2015, les 10 000 € sollicités.

 

Merci par avance de ce que pourrez faire.

La jeune maison Beau Chesne a besoin d’emplir son dé à coudre pour croître et embellir…

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents