Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 10:30

Le site Ryot news+action verse dans l’humour pour annoncer l’info « Apparemment le monde est un tas de poivrots, il serait à l'origine d'un problème assez important nous allons être confrontés à une pénurie mondiale de vin.link 


Dans les Échos, Henri Gibier, se fait écho de cette analyse L'écart entre l'offre et la demande atteint actuellement le pire niveau depuis un demi-siècle affirme le bandeau de son article.link


« D’une part, la consommation progresse pratiquement sans interruption depuis la fin des années 1990, du fait notamment des Etats-Unis et maintenant de la Chine. La consommation par tête des Américains a doublé depuis le début du siècle. Quant à la Chine, sa consommation a doublé à deux reprises dans les cinq dernières années (deux cartes donnent une idée de qui boit quoi sur notre planète). Mais d’autre part, la production mondiale piétine : elle est même sur une tendance à la baisse depuis le début des années 2000. Les trois responsables sont justement les trois plus gros producteurs « historiques » : l’Espagne, la France et l’Italie. »


Une telle approche mélange les choux et les navets, le marché du vin n’est pas celui du pétrole, il y a vin et vin, vrac et bouteilles, GCC, vins génériques, vins de marques… bien sûr ces évolutions ne seront pas sans effet sur les prix mais, comme le note Gibier, il y a beaucoup d’autres choses que le vin dans le prix du vin.


corks-out-infographic-4.99.jpg

La pénurie de vin  n’est pas pour demain.


Le plus grand risque pour un vignoble comme le nôtre c’est que le déséquilibre offre/demande en faisant flamber les prix sur le marché nous fasse oublier nos faiblesses structurelles et ne nous incite pas à mieux structurer notre offre pour faire face à la demande de vin incluant le plus de valeur ajoutée. La vidange des fonds de cuve ne peut en rien tenir lieu de politique. Créer de la valeur dans les vignes pour investir les parts de marché les plus porteurs est la voie de l’avenir. Allons-nous nous contenter de suivre ?

Les grands esprits de FranceAgriMer vont sans nul doute répondre à cette question lire ICI « Les experts de FranceAgriMer vont-ils mettre le Cap sur 2020 pour le vin ? »link 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents