Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 09:00

Vignes-F6B-tournage.jpg

 

Entre Francis et moi c’est une vieille histoire commencée du côté de Montreuil-sous-Bois au temps où aller trainer ses guêtres dans ce genre d’endroit relevait de l’apostolat car aimer les vins différents attirait l’ironie des bien-installés de la RVF et autres critiques patentés.


« Bio cons ! » était leur cri de ralliement, on ne parlait pas ou peu en ce temps-là de vin nature, Claude Courtois préférait vin paysan, nous n’étions pas nombreux sur la planète des vins réprouvés, nous parlions même de créer un salon des refusés. Bref, les Rachais de Francis m’ont procuré l’une de mes plus belles émotions esthétiques de ma vie link Ça créé des liens.


Depuis nous ne nous sommes plus quittés, façon de parler, et je ris dans ma fine barbe de 3 jours grisonnante lorsque j’entends les ouvriers de la 25e heure s’extasier devant le brut nature de l’ami Francis. Par bonheur, et c’est tout à son honneur, notre Jacques Dupont plaçait haut le Boulard. Pour les autres le coq ne chantait pas trois fois mais je n’ai guère de respect pour ces gens de mauvaise foi. Nous avons même, Francis et moi, envisagé la venue  de celui-ci avec son tracteur enjambeur Loiseau bleu place du Palais Bourbon afin de nous Invigner.


labour-automne-2012.jpg

 

Comme pour mon amie Catherine Bernard, où certains d’entre vous m’ont suivi, je vous demande de lire ce qui suit :


Bonjour

 

 

Je m’appelle Francis Boulard, et voici ma fille Delphine Richard

 

 

Nous sommes propriétaires des Champagnes Francis Boulard à Cauroy-les-Hermonville, au nord de Reims.

 

 

Nous nous trouvons sur les hauteurs du village de Cormicy au massif de Saint-Thierry, c’est la région la plus extrême nord de la Champagne.

 

 

Nous avons créé un petit vignoble en 2009, un petit jardin de vignes de 3 hectares dans lequel nous avons pris l’initiative de travailler qu’en bio dynamique, la moitié de  nos vignes ont été certifiées en 2009 et maintenant nous sommes en reconversion complète depuis 2011.

 

 

Notre vignoble est réparti sur la moitié du massif de Saint-Thierry où nous sommes et sur l’autre moitié sur la vallée de la Marne où on a tous nos Pinot Meunier (…) »

 

Foudre-F6B.jpg

 

« A l’heure actuelle nous avons un foudre qui nous permet seulement de loger un tiers de la base de la Petraea, c’est une réserve perpétuelle à laquelle chaque année nous ajoutons 25% de la nouvelle vendange pour faire l’année suivante et nous pouvons seulement loger un tiers des vins en foudre, pourquoi en foudre parce que l’on a beaucoup moins d’oxydation que sur des barriques bordelaises ou bourguignonnes où les merrains sont beaucoup plus fins et donc sur des barriques il y a beaucoup plus d’oxydation.

 

 

Le projet aujourd’hui est donc de racheter un foudre pour compléter le logement de la cuvée Petraea, la réserve perpétuée.

 

 

Nous avons donc besoin de vous pour nous aider à concrétiser ce projet qui nous tient à cœur et ainsi faire évoluer nos vins comme nous le désirons.

 

Par avance, merci !

 

Francis Boulard et Delphine Richard


boulard.jpg

 

Ouvrez ce lien link et faites comme-moi !


Merci par avance les petits ruisseaux font les grandes rivières même en Champagne

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Denis Boireau 15/08/2014 09:41


Pourquoi un foudre? Pourquoi pas une simple cuve beton ou inox?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents