Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 00:09

Plein de soleil sur Paris ce lundi : un temps à mettre mon cheval dehors pour grimper jusqu’aux abords des Champs Elysées et  laisser ma monture paître aux abords du George V où les prés sont encore verts. Pour ne rien vous cacher si j’enfourchais si prestement ma monture c’est que Marie de Saint-Drézéry m’avait envoyé un sms de détresse samedi depuis la Bellevilloise où elle se demandait ce qu’elle était venue faire dans cette galère ?

 

Comme elle avait le nez, me disait-elle, dans le père Ubu car son Cantona joue Ubu  roi, un Ubu enchaîné ce qui faisait dire à son grand Eric : « Je partage avec Ubu l’idée que, pour éprouver le sentiment d’être libre, il faut connaître celui d’être prisonnier » Et comme elle avait décidé de l’accompagner dans sa tournée, même qu’il serait à Perpignan  les 3 et 4 novembre  au nouveau théâtre de l’Archipel, elle ne se voyait pas aller faire la serveuse de grands nez et de gorges profondes au George V. Conséquemment, moi le taulier je devais me transporter dare- dare – un transport de justice –en les sous-sols de ce palace parisien.

 

La dernière fois que j’y étais allé c’était pour un pince-fesses de mes amis de Marrenon, une coopé, avec Olivier Poussier. C’était vachement bien organisé, ludique, animé, vivant quoi. Même que Jean-Louis Piton, le président, en était tout ému. Bref, juste avant l’heure du déjeuner, je plongeais dans l’abime, on m’étiquetait, et je me retrouvais propulsé dans la grande salle où un grand U semblait m’accueillir pour le jugement dernier. Impressionnant ce côte à côte enserrant un grand espace vide parsemé de quelques tables sur haut pied avec un crachoir incorporé. Pourquoi diable une telle promiscuité dans un espace aussi vaste ? Est-ce c'était pour que nous ne puissions échapper à une forme de dégustation obligatoire ?

 

Bien sûr je sais, que nous n'étions pas là pour rigoler. Déguster c’est sérieux ! J’en conviens aisément et même, si je ne suis pas un grand officiant, je me plie à l’exercice sérieusement. Puisqu’il s’agissait d’une dégustation en ligne je l'ai faite d’une seule traite sans barguigner : bonjour, le 2009, merci, le rituel, au revoir, au suivant… mais même pendant ce bref laps de temps mon regard a croisé celui de ceux qui sont derrière les tables : peu de sourires, une sorte de résignation lasse… J’admets que l’exercice n’a rien de distrayant mais si, au lieu de ce froid alignement, eu égard à l’espace inoccupé, on disposait des tables individuelles entre lesquelles on pourrait circuler, voire même discuter sans indisposer ceux qui dégustent en silence. Vraiment j’avoue que je trouve ça étrange. En plus, dans le grand hall d’entrée, vide, pourquoi ne pas disposer quelques tables entourées de quelques chaises, pour, le cas échéant, pouvoir discuter affaires ou converser tout simplement.

 

Tout ça pour ne pas vous dire ce que je suis allé déguster sinon je vais me faire rayer des listes où, rassurez-vous, je ne suis pas couché. Ce que je puis vous dire c’est que j’ai croisé que du beau monde, même François Mauss c’est vous dire. Ce que je puis vous dire encore c’est que j’ai aussi croisé quelques lecteurs. Ce que je puis vous dire dans le creux de l’oreille c’est que si certains avaient su à qui ils avaient à faire je ne suis pas sûr que je leur aurais alors signé des autographes. Ce que je puis dire à mes potes de Sève c’est que j’ai dégusté 2 millésimes de leur compagnon de route Tescher servi par le fiston. Ce que je puis vous dire enfin c’est  que j’ai fait le bouleau : la suite au prochain numéro. Je signale que même si le sieur Armand Borlant était présent aucune photo officielle de mon auguste personne n’a été prise en ce lundi.

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

bof 28/10/2011 16:32



j'ai pas tout compris



JACQUES BERTHOMEAU 28/10/2011 16:33



Faire réviser le QI...



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents