Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 00:09

77 ans au compteur, l’élégance, la classe, la lucidité, la douce ironie, pour Léonard Cohen je signe les yeux fermés pour un bail à durée indéterminé.


Old Ideas « J'ai débuté vieux dans la musique, en traitant de thèmes éternels. Je regarde rarement en arrière, mais le passé m'accompagne toujours. Je n'ai jamais cherché à être original, je m'en tiens aux vieilles idées. »


Écrire est une réelle douleur, Léonard est un sculpteur de mots,  un « obsédé de la juste syllabe et du vers parfait »


8 années d’attente depuis « Dear Heather » passées à arpenter le Monde, à fouler des scènes pour renflouer les caisses vidées par une manageuse sans scrupules. Le lien intime avec nous ne s’est jamais rompu, le vieux séducteur pose toujours le même regard ironique sur lui-même « I love to speak with Leonard. He's a sportsman and a shepherd. He's a lazy bastard Living in a suit J’aime parler avec Leonard c’est un sportif et un berger. C’est un batard de fainéant qui vit dans un costume » confie t-il  dans Going Home aux premières minutes de cet album qu’il termine par un constat familier ».

 
La voix crépusculaire de Cohen me bouleverse et me renverse et lorsque dans les Inrocks l’interviewer évoque la proximité de Tom Waits, les yeux de Léonard s’illuminent « Tom est un ami, un homme formidable. J’écoute ses disques très souvent, ils font partie de ma vie. Je suis heureux que ma musique puisse évoquer la sienne. » lc-old-sm.jpg

 

« Banjo ressemble à un clin d'œil à son intention contrariée de faire carrière à Nashville, Cohen se délecte à mêler swing liturgique et sexualité désabusée sur AmenRedis-moi, lorsque je serai propre et sobre, que tu me veux toujours »), à se métamorphoser en bluesman apocalyptique sur DarknessJ'ai contemplé l'obscurité en buvant dans ta coupe. Est-ce contagieux ?, ai-je demandé. Tu m'as répondu : bois-le »). Quête de pardon et de salut, entre envie d'être le jouet d'une femme encore une fois et le soulagement d'être, l'âge aidant, physiquement émancipé du désir, Leonard Cohen nous susurre à l'oreille, en crooner apaisé, à l'aise avec sa nature d'homme mûr, poète et chanteur admiré et adulé. » Télérama Hugo Cassavetti
 

 

« Leonard Cohen prend son temps et pourtant, en l'écoutant, en se laissant bercer par son timbre profond, ses poèmes superbes, les instrumentations simplement magnifiques de ces Old Ideas qui n'ont rien à envier à la nouveauté, le temps passe vite, très vite, trop vite. Alors, on appuie sur « repeat » et on repart sur la route de ces dix titres envoûtants. Une aura de gospel flotte sur ce disque, et surtout une atmosphère sacrée, un retour bienvenu à l'acoustique. Bref, ça valait le coup d'attendre. » le Point


« Je suis encore jeune, nous avons le temps. » lance Léonard Cohen à son interviewer des Inrocks sous le charme mais qui aurait bien aimé que cet instant rare dure plus longtemps.

 

Pour écouter l’ensemble de l’album Old Ideas c’est ici (désolé le site a été désactivé depuis la mise en ligne de cette chronique) moi j'ai eu la chance d'en bénéficier.

link

 

Ecoutez Show me the place (ça fonctionne) link

 

Par le canal anglais link

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

pax 13/11/2016 16:33

Ce type d'événement me conforte dans l'idée de ne jamais avoir été jeune et très tôt fait partie des vieux cons. On ne se refait pas. "Il y a quelque chose de plus triste que de vieillir: c'est de rester enfant." Cesare Pavese in " Le métier de vivre"

Luc Charlier 05/02/2012 20:10


Tout juste, Taulier.


L’ai acheté à Bruges, mardi dernier, ce CD.


Tiens, à propos, suis de retour d’une longue virée de vente, de contacts commerciaux et familiaux et de ... – 15°C !


Sur la boîte mail, plus de 140 messages – ça va encore – sans intérêt pour la plupart, mais aussi 8 messages de remerciements et de
félicitations. Que cela fait du bien !

JACQUES BERTHOMEAU 05/02/2012 21:10



Bien je peux envoyer le bouquin je n'ai pas écrit le Bourquin dit bouquetin



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents