Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 00:09

C’est le journal La Croix qui l’écrit, il ne saurait mentir


Le Monde surenchérit « un film admirable »


1926938_727796207259979_3985565035086874868_n--1-.jpg

 

Le mercredi 16 avril, à 14h, la réalisatrice de « Les Chèvres de ma mère » sera au MK2 Beaubourg pour une séance spéciale de son film. Une dégustation de fromages de chèvre proposée par le distributeur aura lieu à chaque séance de la journée du mercredi 16 avril.


Sophie Audier la réalisatrice filme sa mère Maguy bergère singulière qui, il y a 40 ans a troqué ses habits des villes pour ceux des champs. Je devrais écrire des prairies naturelles de Saint-Maymes, plateau d’altitude sauvage près des gorges du Verdon.


Elle filme un passage de témoin. Maguy, comme votre serviteur, doit faire valoir ses droits à la retraite auprès de la MSA mais pour ce faire elle doit transmettre son exploitation à un jeune éleveur. Celui-ci, celle-ci plutôt c’est Anne Sophie, jeune femme discrète et obstinée, fraîchement diplômée qui désire devenir à son tour éleveuse.


Au fils des mois, avec Blanche Neige, Cachou, Caféine, Danette, Clochette, Nuage… les chèvres du troupeau de Maguy se noue une relation entre les deux femmes pas toujours simple. Maguy aime son troupeau, le nourrit, le sort, le soigne, vêle les femelles, entretient avec ses animaux des liens forts, puissants. Elle trait dans la chèvrerie. Fabrique ses fromages avec un savoir-faire qu’elle maîtrise parfaitement.


1294415_728042047235395_1320977764906443868_o.jpg

 

Maguy est une rebelle, une femme libre qui a choisi ce métier difficile et ingrat qu’elle exerce dans des conditions qui, bien sûr, ne sont pas du goût de nos chers normalisateurs nationaux et communautaires. Entre les deux femmes de deux générations très éloignées, la transmission n’est pas chose aisée, elle passe bien sûr par les mots, par les gestes mais aussi leurs non-dits, leurs silences et parfois par une forme de gêne. Maguy se sent dépouillée, Anne Sophie d’une certaine manière lui prend la plus grande part de sa vie.


Pour Anne-Sophie est pleine de bonne volonté, calme et déterminée, elle aussi aime les bêtes. Ce métier elle l’a choisi. Mais les choses ne sont pas simples, les dossiers de demande d’aides : la DJA, les autorisations diverses, les permis, les prêts qui se débloqueront si l’ensemble reçoit la bénédiction de l’Administration.


Le choc de simplification serait le bienvenue, cher Stéphane Le Foll, du côté de tes services du Var, comme d’ailleurs. En dépit de ton emploi du temps fort lourd je te conseille d’aller voir « LES CHÈVRES DE MA MÈRE » ou de te le faire projeter dans la salle de la cinémathèque du 78 rue de Varenne.


Ce documentaire, par son écriture, sa beauté pudique, l’émotion qu’il dégage, son intelligence simple aussi, nous happe pour nous entraîner dans le dur de la réalité.

 

Et pourtant nous sommes au cinéma, cela vaut bien des fictions...


S’il passe près de chez vous, allez-y.


Pour ce faire consulter la page Facebook du film link tous les renseignements pratiques y sont répertoriés.


À toutes fins utiles sachez aussi que LES CHÈVRES DE MA MÈRE  sont un peu aussi les chèvres de ma fille dont la petite société de production Mille et Une productions link produit ce beau documentaire.

 


Les Chèvres de ma mère, documentaire de Sophie... par LesBAdeVivalaCinema

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

dominique 23/04/2014 20:14


un bon fromage de chevre ça fait toujours du bien :)

Denis Boireau 15/04/2014 09:57


Il faut aller sur Face de Bouc pour voir des chevres, maintenant!

Luc Charlier 13/04/2014 09:18


Au domaine, nous suivons depuis le début une histoire similaire: http://coumemajou.jimdo.com/ch%C3%A8vrerie-des-ch%C3%AAnes/ .


Allez visiter: www.chevreriedeschenes.jimdo.com, il s'agit d'une historienne/informaticienne/guitariste convertie à la vie pagne de la campure.


Enfin relisez - je l'ai fait - "Marie des Brebis" de Signol (1989). Giono s'est fait faire un lifting. 

jpglorieux 13/04/2014 08:41


https://plus.google.com/photos/117236331706992527709/albums/5981722440331490065?banner=pwa

https://plus.google.com/photos/117236331706992527709/albums/5904592098095839201?banner=pwa


La chèvre ,l âne ,l'oie et le cochon sont incontestablement des animaux en proximité avec nous autres .


Je passe de longs moments à observer  leur fonctionnement social et ce n et pas temps perdu.........

Pascal 13/04/2014 07:04


Si le Croix le dit... Faut suivre ce chemin de croire.
Allez voir ce film pour citadins en mal de biquettes

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents