Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 09:00

36301.jpg

 

« La Vieille Dame indigne » un film oublié de René Allio, inspiré d’une nouvelle de Berthold Brecht, à la mort de son mari, Madame Bertini décide de vivre pour elle-même malgré l'offre intéressée de deux de ses enfants, Albert et Gaston, qui désirent l'héberger. Elle vend tout, s’achète une voiture et part à l’aventure en compagnie d’une serveuse de bar, Rosalie, une jeune femme très libre, pour laquelle elle s’est prise d’amitié... Sa nouvelle façon de vivre, choquante pour tous, surtout pour sa famille, lui permet de découvrir l'amitié libre et le vaste monde.


L’amitié libre, y’en a qui ne comprennent pas, ça les dépasse, bien faire et laisser dire, oui je suis un vieux monsieur indigne et j’aime ça.


« Prenons garde à ce que la vieillesse ne nous attache pas plus de rides à l’esprit qu’au visage » Michel Eyquem de Montaigne.


Zingiber_officinale_-_Kohler-s_Medizinal-Pflanzen-146.jpg

 

Le gingembre, le Zingiber officinale, plante vivace tropicale herbacée, est la racine noueuse d’un frêle roseau d'environ 0,90 m de haut, qui aurait la vertu de stimuler le désir sexuel Mme du Barry, née Jeanne Bécu, dernière favorite de Louis XV, le servait à ses amants. Utilisé depuis plus de 4 400 ans en Chine et en Inde comme assaisonnement culinaire, le gingembre fut rapporté par les Romains il y a près de 2 000 ans. Depuis, il s'est rapidement répandu à travers l'Europe et le reste du monde, où il est unanimement utilisé comme aphrodisiaque ou pour raviver la flamme amoureuse.


Ça vous émoustille bande de chauds lapins !


Désolé de vous décevoir mais une madame la science du Point douche un peu froidement vos phantasmes « Ainsi, si le gingembre n'active pas proprement dit le désir, il a bien une action bénéfique de tonicité générale et agit sur les spermatozoïdes : en protégeant leur ADN et leur qualité, il favorise ainsi une meilleure fertilité masculine. De ses propriétés fécondes, la légende en a sans doute imaginé des prouesses sexuelles décuplées... »


Reste que le gingembre est très tendance. Notre Ribaut national écrit dans Régal « alors qu’il n’était que figurant sur la scène culinaire, ce rhizome biscornu prend de plus en plus de place dans nos assiettes. »


gingembre.jpg

 

On peut lui faire confiance à cet écumeur d’étoilés, son carnet d’adresses est aussi rebondi que l’était celui d’un maquignon.


Je lui pique quelques recettes :


1-      Il parfume « le beurre blanc léger de Guy Savoy qui accompagne son exceptionnel pavé de thon en panure d’herbes, d’abricots secs et de pignons de pin. »


2-      Chez Auguste, link  le jeune chef breton Gaël Orieux, fan du gingembre, le met à toutes les sauces, mais avec parcimonie, « même imperceptible au palais, le gingembre donne du montant. » dit-il.


3-      Christophe Boucher, le jeune pâtissier de Dessance link, « a mis au point une composition radicale de fraises marinées au vinaigre de framboise, pickles de radis noir, émulsion givrée de gingembre-citron vert, accompagné d’un crumble au gingembre. »


Sachez aussi qu’au Moyen Âge, dans une majeure partie de l'Europe, on consommait l'hypocras, une boisson à base de vin et de diverses épices dont notamment du gingembre et qu’une bière de gingembre (soda sans alcool) est produit à la Jamaïque, et est connue sous l’appellation anglaise «Ginger beer».


biere-gingembre.jpg

GINGER-BEER.jpg 

 

Sachez encore que, dans le Paris de la nuit, un trio magique officie au Lapin Blanc link : Claire, Gaëlle et Stéphane propose dans son terrier décalé et haut perché de la rue de Ménilmontant, au 84, une bière au gingembre de leur cru. Là-bas il y a toujours à boire nature et à manger à pas d’heure, Claire au piano, avec ses doigts de fée sait tirer de son chapeau de quoi vous rassasier aux plus blanches des heures de la nuit avec de la musique où Stéphane et Gaëlle sont des orfèvres en la matière et bien sûr tous les liquides nature qui vont avec.


601735_525633067473567_1393258216_n.jpg

10167949 10152373821407590 325160190539421125 n

1510577_659463354120195_7480791837710097844_n.jpg

 

À ce propos, je vous propose de découvrir le « Saint Gros Lô » de François Saint-Lô que m’a fait goûter récemment ma copine Fleur Godard. « Un Saint-gro-lô, 100% grolleau en magnum, la rivière n’est pas en crue, la côte d’alerte n’est pas dépassée, le baromètre indique 9% d’alcool, un vin superbe, nerveux, très « digeste », avec un peu plus de différences qu’un autre comme dirait les Deschiens… »


saint-grolo.jpg

 

« Vieillir, c’est encore le seul moyen qu’on ait trouvé pour vivre longtemps » 

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Roger Feuilly 11/05/2014 10:07


Je suis comme toi Michel, la seule fois où j'ai voulu y aller, j'ai trouvé porte close... il faut croire que le Taulier est un petit privilégié de la Claire !

JACQUES BERTHOMEAU 11/05/2014 10:18



normal le Lapin n'est ouvert que le soir à partir du jeudi jusqu'au samedi et le dimanche à midi pour le brunch mon cher Roger



Michel Smith 09/05/2014 11:01


Quand Claire me verra... Enfin, je viendrai avec mon échantillon sous l'bras 

Michel Smith 09/05/2014 09:13


Décidemment, faut qu'j'y aille au Lapin Blanc ! ;-)


 

JACQUES BERTHOMEAU 09/05/2014 10:49



Collection de Carignan exigée à l'entrée exigée Michel 



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents