Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 00:09

Dans les milieux bien informés, comme on dit au Quai d’Orsay, ma fougueuse défense du sandwich nature® link aurait ému l’ami Ribaud qui y a vu une charge contre le veau chaud d’Alleno. Que nenni ce n’était qu’un appel au respect de la tradition du cochon comme compagnon de la baguette. Comment aurais-je pu dénigrer un mets que je n’ai pas goûté moi qui n’est point été convié à l’avant-première pour les initiés ? C’eut été de ma part une faute grave que de juger cette nouveauté qui sera proposé à partir du 8 ou du 10 mars à la nouvelle enseigne de Yannick Alleno : un bistro : Le Terroir Parisien à la Maison de la Mutualité qui s’est complètement rénovée « Le bistrot, c'est ma culture d'origine. Mes parents tenaient un bistrot. Terroir Parisien, c'est ma vision du bistrot d'aujourd'hui, assume Yannick Alleno, J'ai pris la concession de la Maison de la Mutualité, gérée par GL Events. Le restaurant de 74 places sera ouvert 7 jours sur 7, midi et soir (brunch le dimanche). Le ticket moyen ne dépassera pas 30 euros ».

Bistrot Parisien

24 rue Saint Victor

75005 Paris

Tél. : 01 44 31 54 54

 

J’irai bien sûr goûter, en bonne compagnie je l’espère, la petite gâterie parisienne de Yannick Alleno, le fameux veau chaud, qualifié par son auteur de hot-dog parisien, soit une saucisse de tête de veau sauce gribiche dans du pain baguette. Tu vois Jean-Claude que je ne m’étais pas trompé de cible c’est un hot-dog parisien et moi ça me va bien. Du côté vin « il aura toute sa place depuis le petit vin de pays « qui sera très bon et servi en pichet » jusqu'à la cave privée de Yannick Alleno. » Donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Museau-007.JPG

Ceci écrit je me suis dit : mon vieux Berthomeau, certes tu n’es pas de la pointure d’un Alleno, mais, comme Monsieur Jourdain, tu pratique le casse-croute chaud sans le faire savoir. Je m’explique. Comme je suis friand de museau de porc, que j’achète à la charcuterie Pellé 213 rue de Tolbiac (c’est à deux pas de chez moi) , j’adore à l’heure du déjeuner le mettre au chaud, je devrais écrire au tiède. Qu’est-ce à dire ? Tout simplement je glisse 1 ou 2 tranches de museau de porc dans une Ciabiatta tranchée (on peut moduler la part en fonction de son appétit) que j’ai légèrement toastée. La ciabatta, « savate» en italien, est un pain blanc originaire d'Italie, dont une des principales particularités est à la fois un taux d'hydratation élevé jusqu'à 80 % et la présence d'huile d'olive 3 à 5 %. Ce pavé rustique à la mie moelleuse et très poreuse, aux alvéoles grosses et irrégulières dues à sa grande hydratation combinée à une croûte caramélisée et croustillante mais très douce au toucher est l’idéal pour accueillir mon museau. Sa croûte retient le mince filet d’huile d’olive dont je l’asperge et la sauce vinaigrette qui accompagne le museau de porc. Pour corser l’ensemble il est possible de rajouter des rondelles de cornichons ou même des câpres, mais j’évite la moutarde ça ôterait à l’ensemble sa chaude douceur et son moelleux. Attention les petits loups et les petites louves : prière de ne pas confondre le museau de porc avec le fromage de tête.

Museau-008.JPG Museau-009.JPG

photomuzo.jpg

Je puis vous assurer que c’est un vrai délice, une vraie gourmandise qui vous réchauffe le corps et vous donne une  vraie satiété. C’est du chaud, donc ce n’est pas un sandwich mais plutôt de la restauration rapide de qualité à domicile qui vous permet de bien manger sur le pouce. Reste que déjeuner ainsi sur le pouce exige un bon verre de nectar soyeux pour faire couler l’ensemble et assurer la fluidité du bol alimentaire. Pour remplir cette importante fonction de lubrification j’ai choisi Dentelle 2009 du Domaine Rouge Bleu, c’est Vin de Pays de la Méditerranée, 60% Carignan et 40% Grenache que j’ai acheté à la Dernière Goutte 6 rue de Bourbon le château dans le sixième arrondisssement link 9,90€ Normal acheter du vin fait par une américaine chez des anglais est dans l’ordre des choses. Du costaud qui vous réchauffe le coeur et qui va bien à mon museau chaud...

 Museau-004.JPGMuseau-002.JPG

  Museau-012.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 08/03/2012 16:00


Merci de m’avoir remis sur la bonne voie, Taulier.


Je crains que nous aussi, les vignerons, aimions un peu les adorateurs, moi y compris.


Quant à l’encens, je trouve que cela influence trop la dégustation. Enfin, on dit « impacter », maintenant.


Certains ont réglé le problème (La Rectorie, Hortus ....) : ils invitent carrément l’esprit saint à descendre en permanence dans
les chais. C’est pour cela que la petite lumière rouge y brûle tout le temps. N’empêche, je vais finir par y croire, car ils élaborent généralement de bons vins et ils les vendent un bon
prix.


Moi, je crois que j’ai le tort de .... tirer le diable par la queue.

Luc Charlier 08/03/2012 09:01


Michel Chapoutier produit souvent des bons vins. Et Gilles Trouillet, son éminence grise par chez nous, également. N’empêche, je n’ai
pas saisi le rapport de son intervention avec le sujet du jour. Est-ce qu’il ne se shooterait pas à l’attribut 501, par exemple ? C’est dangereux, la silice de corne.

JACQUES BERTHOMEAU 08/03/2012 12:18



Michel Chapoutier sortait de l'inauguration pour happy few de la nouvelle crèmerie d'Alleno dont je parle au début de la chronique...  Moi je n'étais pas invité les stars n'aiment que
l'encens et les adorateurs  



gus 08/03/2012 07:38


.....

Luc Charlier 07/03/2012 12:03


Grenache – carignan : m’étonne pas que c’est bon !

michel chapoutier 07/03/2012 00:24


mon cher jacques, j'arrive juste de cette inauguration... la région rhône alpes était trés présente afin de ne pas laisser le monopole du bon gout aux parisiens.... On y trouvait le paté croute
du vice champion du monde de patés croutes et surtout comble du vrai bon gout: le vin servi était du cotes du rhône.


Finalement l'architecture est superbe et si ce temple géré par olivier ginon peut enrichir les caisses de la mutualité, je pense que tout le monde y trouve son compte.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents