Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 00:09

ThumbnailServer2.jpg

 

Raide dingue de Bashung j’avoue que je n’ai pas pu résister à la tentation de faire « Gaby, oh Gaby, tu devrais pas m'laisser la nuit/ J'peux pas dormir, j'fais qu'des conneries / Gaby, oh Gaby, tu veux qu'j'te chante la mer / Le long, le long, long des golfes / Pas très clairs… »

C’est Rémy Poussard qui m’a poussé à cette extrémité en sortant de derrière les tonneaux de Bordeaux sont GCVB : Grand Classement des Vins de Bordeaux millésime 2008 et en plaçant en number one des 596 vins classés : Cuvée Gaby 2008…du Château Gaby  www.chateaudugaby.com


photogaby.JPG

Gaby j't'ai déjà dit qu't'es bien plus belle que Mauricette

T'es belle comme un pétard qu'attend plus qu'une allumette

Ça fait craquer, au feu les pompiers…


Le père Poussard et sa bande de dégustateurs aveugles du troisième type lui ont accordé 17,8/20 et un commentaire où mon cher Alain aurait puisé avec gourmandise pour jouer avec les mots : halo violet / grillé / acidulée / cacao / charnue / fruits noirs : bois de cèdre… pour revisiter sa Gaby des origines…


Robe rubis dense avec halo violet. Nez expressif de marmelade de mûrs et cassis avec du  grillé, de la torréfaction, de la vanille, du poivre et du tabac. Bouche à la matière impressionnante de cassis et mûres avec une superbe torréfaction, de la vanille et du grillé. Matière croquante et charnue avec une subtile fraîcheur acidulée. Splendide longueur de bois de de cèdre et cacao. Finale interminable de fruits noirs. Un très grand vin.


Merlot 100% 4500 bouteilles 30€ et 3 coeurs


Notice de Jacques Dupont du Vignoble dans son célébrissime et indispensable guide des vins de Bordeaux sur le Château du Gaby :


16 ha 39


« En 1999 Antoine Khayat, anglo-franco-syrien (financier de la City) et, d’après la rumeur locale « un gars super-sympa » avait acheté du Gaby à la famille Petit. Comme d’habitude : gros investissements, embauche de Damien Landouar, un autodidacte doué et « très chouette », toujours d’après la rumeur locale. Peu à peu il a redonné du sens à cette propriété et la cohérence qu’elle avait perdue.


Malheureusement, Antoine et sa famille se sont un peu lassés du manque d’enthousiasme du marché pour cette appellation. En décembre 2006, David Curl, Canadien anglophone (et financier aussi) a racheté du Gaby. Un gars « sympa » lui aussi (sources déjà citées plus haut).


Il a conservé la même équipe et continue les investissements à un rythme soutenu 

La qualité est bien là et, pour les débouchés il a embauché un autre jeune, Pierre Rebaud, chargé de l’export. Efficace et « très sympa ».


Chronique du blog Webcaviste sur Château Gaby link 


chateau-gaby.jpg

« Si le Château du Gaby est réputé être l’un des plus beaux lieux des rives de Dordogne, c’est « simple à comprendre » selon Pierre Rebaud, « mais pour le comprendre il faut venir visiter Gaby… la vue, le paysage vallonné, le château dans son environnement ». En effet, depuis le Château du Gaby, vous disposez d’une vue surplombant la Dordogne. Et grâce à son exposition privilégiée, le Château du Gaby vit au gré du temps et des lumières, et bénéficie donc d’une vue en perpétuelle évolution. « Tantôt la brume du matin ou seulement la cime des arbres dépasse, tantôt le ciel noir gorgé d’eau, mais toujours en fond la Dordogne qui nous protège … et de magnifiques couchers de soleil. L’environnement est très vallonné et chaque butte révèle une propriété », estime Pierre. Le Château du Gaby, c’est aussi une philosophie, comme il l’explique, « être simple, rester naturel, au contact du consommateur, à l’écoute, dans la passion et la transmission d’un savoir et le partage ». En d’autres termes, « toujours faire en sorte de faire le meilleur que nous puissions faire »


Bon pour terminer cette revue de presse je découvre sur le blog de Pierre Rebaud, le gars « très sympa » de notre Jacques Dupont,  où le Taulier n’est pas référencé, normal il  ne plaît pas à tout le monde, Miss Glou Glou … Vinexpo … et Gaby… Ophélie elle sait y faire, elle…link


Me reste plus qu’à me pointer au pince-fesses de B&D au Carrousel du Louvre pour me taper Gaby oh Gaby… en toute discrétion bien sûr et sans aucune modération...


En r'gardant les résultats d'son check-up

Un requin qui fumait plus à rallumé son clop

Ça fait frémir, faut savoir dire stop


Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • Parlons peu mais parlons vin, et de quel vin : La Romanée-Conti où Aubert de Vilaine passe la main…
    Le reproche récurrent que me font certains, chroniquer rarement sur le vin, est justifié, en défense ma réponse est simple : j’ai le sentiment d’avoir fait le tour de la question et que perdurer ce serait tourner en rond. Bien sûr, je pourrais à la manière...
  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...
  • Des chocolats pour le directeur, et un ascenseur pour... Par Slawomir Mrozek
    Une couverture illustrée par un dessin de CHAVAL. « Des chocolats pour le directeur, comme son titre l'indique, est un petit cadeau à déguster : cet ensemble de courtes nouvelles, composées pour la plupart dans les années 1960, paraît à l'occasion des...