Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 00:01

Des fleuves, des villes et des marchés : Gand, Bruges, Anvers, Liège, Huy et Namur et comme l’écrit élégamment avec beaucoup d’humour Charles-Louis Binnemans « L’Escaut et la Meuse, deux fleuves fraternels, s’accordent pour remplir consciencieusement leur mission ; et le Rhin, collègue obligeant, collègue obligeant, ne rechigne jamais à contribuer de son eau à cette concorde. Il se transporte ainsi d’honorables quantités de vins qui ne demandent qu’à se laisser boire. La Flandre, surface par principe peu accidentée, collectionne cependant les gosiers en pente. Ses approvisionnements, quand ils suivent trouvent toujours acheteurs enclins à favoriser l’écoulement. Et la Wallonie, déjà forte de ses deux bassins, témoigne en outre de dispositions avantageuses propres à assurer son bonheur. Longtemps elle vendange, presse et vinifie. Cela durera ce que ça durera... »

Chou-6840.JPG    Le Grand marché d'Anvers : plein de tonneaux....


Attardons-nous sur un autre texte de Marcel Larchiver sur Anvers qui, dans sa grande époque dans la première moitié du 16ième siècle, se voyait attribuer l’appellation flatteuse de magasins des grands vins de luxe. « Ce n’est pas à Paris, même chez un Grand, qu’il faut se rendre pour trouver toute la palette des vins récoltés sur le territoire national. C’est à Anvers qu’on peut déguster à peu près tous les crus du vignoble français (sauf ceux du quart Sud-Est). Vers 1570, Anvers reçoit annuellement quelque 25.000 tonneaux de vin de l’ensemble des provinces françaises, au bas mot 200 000 hectolitres. Sur les quais du port, on rencontre des marchands de tous les vignobles, et il n’est pas rare que les vins de Bordeaux aillent d’abord à Anvers avant d’être rechargés pour Rouen. Les vins de la Rochelle, d’Anjou, d’Orléans, d’Alsace, de Beaune et d’Arbois, d’Auxerre, de Reims et d’Epernay sont tous présents. On trouve même à Anvers des marchands de Sainte-Foy-la-Grande, de Montravel au pays bergeracois, des marchands de Guitre au pays libournais, des marchands de Marmande, et l’abbé de Blaye ne dédaigne pas d’y envoyer ses vins.

 

Le vin coûte cher, mais la grande bourgeoisie du négoce local et les commerçants étrangers ont les moyens, se jouent des taxes et mènent grand train. Et pendant ce temps-là le petit peuple s’abreuve de bière, « abondante et d’une qualité en progrès » car elle est moins chère. Et Charles-Louis Binnemans de conclure « On n’a pas fini d’en parler. La bière accessible de plus près, et surtout moins taxée, se prépare à remporter un titre de champion populaire ».
Tiens, tiens, populaire, vous avez dit populaire, c’est comme le petit air lancinant d’un couplet que nous pourrions entonner avec les chantres des Grands Vins de luxe, mais bon c’est une autre chanson. Affaire à suivre samedi prochain...

Et si pour la nouvelle année vous offriez un petit abonnement à vos proches, vos ami(e)s, vos relations professionnelles...
C'est gratuit comme 2 clics :
- le premier par vous dans le petit cadre prévu à cet effet dans la colonne droite du blog inscription à la newsletter où vous transcrivez l'adresse e-mail de l'ami(e) à qui vous souhaitez faire ce somptueux cadeau ;
- le second par votre ami(e) qui recevra un message de mon hébergeur overblog le prévenant de son abonnement. Précisez lui qu'il lui faut l'ouvrir pour confirmer son abonnement.
Merci à vous
 
 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Norbert 16/01/2010 20:49


Juste un petit détail: en 1570, les vins d'Alsace n'étaient certainement pas français... mais plutôt allemands ou autrichiens. Mais admettons une identité nationale rétroactive!


JACQUES BERTHOMEAU 16/01/2010 22:04



Autichienne jusqu'en 1648 et le traité de Wesphalie mais sous un régime appelé le décapole confédération de villes libres...



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents