Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 10:02

Samedi en fin de journée j'ai pris le TGV, direction Nantes, changement : je monte dans un TER flambant neuf, climatisé, direction la Mothe-Achard, mon pays, là où je suis né. Petit détail, la SNCF adore compliquer la vie de ses clients, ce beau TER financé par le Conseil Régional ne s'arrête pas à la Mothe-Achard car nous sommes un samedi. Les autres jours oui, pourtant lorsque j'ai repris ce même TER dimanche en fin de journée, à la gare de la Mothe-Achard, j'ai pu constater que celle-ci était fermée et que le défaut de chef de gare ne justifiait pas le non arrêt du samedi à 22H15. Passons, ma nostalgie de l'autorail rouge avec le chef de train beuglant : les Clouzeaux, Ste Flaive des Loups, La Mothe-Achard... c'est l'âge.

La Mothe-Achard, gros bourg commerçant autrefois, est devenu un vaste dortoir pavillonnaire depuis l'implantation de l'entreprise PRB spécialiste des enduits de bâtiments. Ses grosses tours blanches dominent la zône industrielle de la gare. Mais dans le bourg, il n'y a plus de boucher et c'est la commune qui a du racheter la poissonnerie pour y réinstaller un jeune. L'hyper U en périphérie draine les consommateurs en bagnoles. Comme me le fait justement remarquer ma vieille maman : et ceux qui n'en ont pas comment font-ils? Bref, ce bout de Vendée, déjà bien estropié par le remenbrement, ressemble étrangement à un morceau de banlieue en Région Parisienne. Mon frère me dit que l'agriculteur qui a repris son exploitation élève ses animaux aux granulés et a mis les terres en jachère subventionnée. En revanche, le château qui abritait mon Ecole d'agriculture vient d'être transformé en hôtel de luxe, par le groupe Accor me dit-on, et a retrouvé le nom des anciens propriétaires : les de Brantes, la veuve du dernier des de Brantes avait légué ses biens à la Congrégation du Bienheureux Grignon de Montfort pour tenter de réparer la vie dissolue de son défunt époux. Moi, j'y ai soigné ma première grippe - l'infirmerie était au premier étage du château - et c'est à cette occasion que l'abbé Blanchet m'a parlé pour la première fois de l'ENA.

Bref mes amis, tout change pour que rien ne change, et en écoutant s'égrener le temps dans la maison de maman je contemplais les photos de ses petits enfants, de nous ses enfants, mon père avec le frère Fazilleau assis sur l'aiguille de la batteuse et je repensais à cette anecdocte au temps où les estivants traversaient la Mothe-Achard pour aller soit vers les Sables d'Olonne soit vers Saint Gilles s/Vie : c'était en plein cagnard d'août, je baguenaudais dans le bourg, en culottes courtes, une grosse voiture s'arrête pour me demander un renseignement. Le chauffeur me toisant me dit soudain : " toi tu n'es pas d'ici... " Stupéfait, je lui répondais que si mais, lorsqu'il repartait, son affirmation me tourmenta : qu'avais-je donc dans mon apparence physique qui puisse l'avoir amené à cette étrange affirmation ? Comme je suis un obstiné, après examen devant le miroir, je conclus que ce devait être mes cheveux jais bouclés et ma peau mate (le mot bronzé n'était pas encore dans mon vocabulaire) qui avaient à ses yeux fait de moi un étranger.

Alors, bien des années plus tard j'ai griffonné un petit texte que je vous livre " Moi l'enfant d'ici, ce pays marin situé à l'extrémité du Poitou, un peu à l'écart du seuil à travers lequel, au cours des âges, passèrent les grandes invasions, les pélérinages d'Espagne, et s'affrontèrent toujours dans les rivalités de la guerre ou l'émulation de la paix, le Nord et le Midi, je suis brun de peau et j'ai les cheveux frisés : chaque invasion laisse sa marque... " C'est sans doute pour cela que j'ai toujours tenté d'être un trait d'union.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

azerty 02/01/2007 22:56

j ai été a l\\\'hôtel que tu parle à la mothe achard , a tu des photo du chateau et des espaces verts d'avant?
Répond sur ton site et met les en lien si tu as des photos merci

rtsjt 02/01/2007 22:54

j ai été a l'hôtel que tu parle à la mothe achard , a tu des photo du chateau et des espaces verts d'avant?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents