Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 00:06

Bonjour à vous,

 

Votre maison mère, fondée en 1880, répondait au nom joliment désuet de Société Française de Tempérance, la tempérance étant l’une des 4 vertus cardinales avec le courage, la justice et la prudence et dont la définition est la modération dans le boire et le manger.

 

Question 1 : Pourquoi refusez-vous obstinément de participer au Conseil de la Modération ? Serait-ce qu’au fond vous êtes des partisans de l’abstinence, du n’y touchez jamais…

 

En 1905, la Ligue Nationale contre l’alcoolisme, nouvelle appellation de l’association – comme pour certains partis politiques le changement de nom semble être une tradition chez vous – revendiquait 50 000 membres.

 

Question 2 : Combien d’adhérents à l’ANPAA en 2008 ?

 

L’an dernier afin d’écrire une chronique sur vos comptes : « Dérèglements de Comptes » du 14/01/2008 j’ai consulté sur votre site : « le rapport de gestion du CA à l’AGO du 23 juin 2007 » http://www.berthomeau.com/article-15581268.html  où je pouvais noter par exemple que : « Sur les 4 dirigeants salariés les mieux payés : le DG perçoit 68 446 euros brut annuel (8ième salaire de l'association), le DRH, le Directeur de Recherche et Directeur d'activité 56403 euros. Les trois principales rémunérations sont attribuées à des médecins : 75644 euros. »

 

Question 3 : Cette année votre AGO s’est tenue le 21 juin 2008 et le document est beaucoup plus laconique : «  les rémunérations versées au cours de l’exercice  2007, aux trois plus hauts cadres dirigeants salariés ont totalisé 200 676 euros » ? Pourquoi le détail est-il passé à la trappe ?

 

Commentaires :

- Si je comprends bien la rémunération brute des 3 cadres dirigeants salariés a progressé en 1 an de 19 224 euros soit en moyenne par cadres dirigeants : 6408 euros d’augmentation annelle et 534 euros mensuels.

- Comme le Directeur, pour l’exercice 2007, n’était que le 8ième salaire de l’association, pourquoi ne pas nous informer sur l’évolution des 3 principales rémunérations, 756 644 euros pour l’exercice 2007, attribuées à des médecins ?

 

Dans votre dernier rapport du CA à l’AGO vous notez « Les effectifs de l’A.N.P.A.A., appréciés en « équivalent temps plein – ETP » ont progressé de 3,5% au cours de l’exercice 2007 et représentent au 31/12/2007 945 ETP partagés par 1 353 salariés :

Comme le fait apparaître le tableau ci-dessus, les effectifs de l’A.N.P.A.A. en ETP ont progressé de 66% depuis 2000, c'est-à-dire en huit ans. Cette situation est la conséquence du développement de nouvelles activités (création de CCAA, de CSST, de consultations avancées d’alcoologie, de consultations de tabacologie…) ayant conduit à la création d’emplois.

Le graphique, reproduit ci-après, permet de visualiser la répartition des heures mensuelles rémunérées entre les différentes activités développées par les 1353 salariés de l’A.N.P.A.A., étant précisé que les personnels « Direction et coordination » ainsi que les personnels « Etudes et réalisations techniques » participent et sont pleinement partie prenante des activités de prévention, d’accueil et médico-sociales. »

 

 

 

Question 4 : Même si ce  n’est pas très perceptible à l’œil sur le graphe, entre 2006 et 2007, l’activité médico-sociale régresse alors que l’activité administration progresse. Ne pensez-vous pas souffrir d’une surcharge pondérale de type administrative dans la mesure où, stricto-sensu le groupe direction-administration- études représente 352 salariés sur un total de 1226 soit presque 29% du total alors que le médico-social ne regroupe que 609 salariés soit à peine 50% de l’ensemble mais que 42% des heures travaillées ? Dans une maison où les frais de personnel représentent 70% des charges d’exploitation ne serait-ce pas plus efficient de privilégier l’opérationnel ?

 

Annexé au rapport du CA à l’AGO de 2007, grâce à l’utilisation de GISPAC (gestion informatisée du suivi des patients et des activités des Centres de Cure Ambulatoire en Alcoologie), des statistiques très intéressantes sur les personnes reçues en 2006 étaient annexées.

Il en ressortait 50 084 personnes reçues 3/4 d’hommes et 1/4 de femmes.  (la Mutualité Française estime qu’ « Aujourd’hui encore, 500.000 personnes sont dépendantes à l’alcool et entre 4 et 5 millions ont une consommation à risque. »)

34% de 20 à 39 ans

60% de 40 à 60 ans et +

La plus forte population 33610 soit 75% se situant dans la tranche 30-60 ans

68,5% sont qualifiés de stable indépendant

10,5% de stable chez des proches

Le reste étant des précaires, des SDF, des prisonniers…

 

Question 5 : Pourquoi ce document n’est-il pas présenté cette année ? Le Gispac a-t-il beugguer ou les résultats sont-ils en retrait ?

 Vos deux principaux postes des produits d’exploitation sont constitués :

-         par la dotation globale (financements obtenus au titre de l’enveloppe médico-sociale pour les activités des CCAA, CSST ou CARRUD)

-         par les subventions principalement destinées aux activités de prévention.

Ces deux postes représentent 79,1 % (61,3 % pour la dotation globale et 27,8 % pour les subventions) des produits d’exploitation.

La dotation globale  s’élève en 2007 à 38.013 k€ progressant de 8,3 % par rapport à 2006 (35.110 k€).

Pour la deuxième année consécutive, les subventions diminuent. Après avoir diminué de 4,2 % entre 2005 et 2006, les subventions enregistrent une baisse de 4,6% passant 18.086 k€ en 2006 à 17.252 k€ en 2007, soit une baisse de 834 k€. Cette baisse étant essentiellement due au financement de l’Etat : - 1,368 millions d’euros soit -25%.

Question 6 : Pourquoi une telle décroissance ?

Pour aujourd’hui je m’en tiens là. Mes prochaines questions je vous les poserai lors de la prochaine AGO de 2009 à laquelle je serai convié puisque je viens d’adhérer à l’ANPAA pour la modique somme de 15 euros (j'ai reçu ma carte hier).

 

Bien à vous et à plus…

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Michel Bettane 24/11/2008 13:04

Il faudrait pour les membres de l'association ajouter une addiction supplémentaire à combattre, y compris par voie judiciaire (ils ont de bons avocats) : l'addiction à leurs privilèges et à leur manque de transparence dans le compte rendu de leur gestion des fonds public!

Michel Bettane

tchoo 22/11/2008 23:01

oh!, oh! pris en flagrant délit d'entrisme!

Vous ne manquerez pas de nous raconter!

Michel Smith 21/11/2008 09:31

Bravo Jacques ! Je reconnais là un vrai militant. Ne devrions-nous pas faire tous pareil afin de noyauter ce drôle de machin.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents