Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 00:03


L'alcoolisme est un grave et important problème de santé publique...

L'essentiel de la prévention de ce fléau est confiée à une association privée : l'ANPAA.

Le financement de cette association est en quasi-totalité d'origine publique.

Mes relations épistolaires avec l'ANPAA sont anciennes et connues - voir chronique du 06/07/2006
"Des mots plutôt que des maux" link
ce qui me permet ce matin de continuer à développer mon point de vue qui en vaut d'autres.

Je suis de ceux qui pense, par expérience personnelle des rouages des administrations de l'Etat, qu'un établissement public, du type de ceux que nous connaissons dans le secteur agricole, associant tous les acteurs de la Santé Publique à la définition de ses objectifs et à sa gestion, serait plus pertinent comme bras armé d'une vraie politique de lutte contre l'alcoolisme. Cependant, pourquoi ne pas envisager deux pistes qui sauvegarderaient le caractère "privé" de l'ANPAA : une Fondation ou une Association faisant appel à la générosité publique comme les Restos du Coeur ou La Ligue contre le Cancer ? Vivre sous perfusion de fonds publics est contraire à l'esprit associatif et engendre une forme de confusion des genres.

Sans faire de procès d'intention, il m'apparaît évident que le statut associatif, outre qu'il permet aux membres de l'ANPAA de se coopter et à la technostructure d'exercer l'effectivité du pouvoir, laisse à penser au grand public que l'ANPAA ne s'apparente qu'à un réseau de bénévoles dévoués (un millier sur tout le territoire) en butte à des lobbies puissants. Qu'il y ai des comportements irresponsables je suis le premier à le reconnaître voir chronique : "Se déchirer grave" du 15/01/2007link


- "la croix d'or" du 26/11/2006link

- "Sully Ledermann" du 18/09/2006link
    
 

Ceci étant écrit, pour votre information personnelle je vous livre quelques chiffres-clés. Si vous souhaitez plus de renseignements allez sur le site de l'ANPAA 
http://www.anpaa.asso.fr/index_flash.html

- Pour 2006 le budget de l'ANPAA s'élève à : 63,339 millions d'euros.

- Ses ressources proviennent principalement 88,6% :
         1- d'une dotation globale de 35,110 millions d'euros provenant des organismes de SS pour les activités médico-sociales ;
          2- de subventions 18,087 millions d'euros, dont 45% proviennent des organismes de SS et AF, 30% de l'Etat et 15% des CG et CR

- Les charges d'exploitation s'élèvent à 58,119 millions d'euros, dont 43,526 pour les frais de personnel soit 69,70% des charges.

- au 31 décembre 2006 les effectifs de l'ANPAA sont de 1329 personnes dont 48 au siège parisien et 1281 en régions. Ramené en ETP (équivalents Temps Plein) : 913 ETP contre 569 au 31 décembre 2000.

- Sur cet ensemble 45% de l'effectif sont des cadres.

- Sur les 4 dirigeants salariés les mieux payés : le DG perçoit 68 446 euros brut annuel ( 8ième salaire de l'association), le DRH, le Directeur de Recherche et Directeur d'activité 56403 euros. Les trois principales rémunérations sont attribuées à des médecins : 75644 euros. 

* titre d'une revue, dédié à Michel qui l'avait créé et dont je suis sans nouvelle...
 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Soutenir le vin 14/02/2008 09:53

Bonjour,Après quelques semaines d'activité de notre blog je reviens vers vous pour une information en avant-première qui, je le pense, va fortement vous intéresser. En effet, la Cour d'Appel de Paris vient de condamner une Heineken pour "publicité" sur son site web. Alors, bientôt la fin de nos blogs, des sites qui parlent de vin sur internet ? Tout article publié par vos soins devra-t-il comporter des mentions légales ? N'aurons-nous bientôt plus le droit de parler de vin sur internet, du tout ? Cette décision, qui fera certainement jurisprudence, est inquiétante pour nous tous. Pour plus de détails au sujet de cette histoire, vous pouvez vous référer à l'article que nous avons écrit (http://www.findawine.com/blog/2008/02/14/le-vin-sur-internet-c%25e2%2580%2599est-interdit/) sur ce thème sur notre blog ou consulter notre page dédiée (http://www.findawine.com/soutenirlevin/index2.php) . L'équipe de "soutenir le vin".ps: nous tenons l'information orale du greffe de la cour d'appel et il n'y a pas pour l'instant de confirmation écrite.

Laetitia 17/01/2008 12:57

Si je peux me permettre un mauvais commentaire comptable, les salaires bruts annuels des DG, DRH et DS de l'Anpaa ne sont pas faramineux si on les compare à ceux de nos DG d'interprofessions, de fédérations syndicales( syndicats généraux, négoce, VIF, caves coop...) , de Chambre d'Agriculture... Ces gens là émargent généralement entre 70 et 110 K€ , bien qu'il y ait des exceptions, vers le haut comme vers le bas.J'irais même imaginer que les salaires de l'Anpaa sont suffisament modestes pour que ce soit suspect (primes ?) ; mais là c'est du pur mauvais esprit. En plus, qu'est-ce que tu veux avoir comme avantage en nature quand tu bosses là bas ? Une palette de Contrex ? Beurk.En outre, à te lire, même les médecins me paraissent bien peu payés au regard des émoluments (je pèse mes mots) de certains écrivins aquitains que tu villipenda tantôt pour leur droitdanssesbottisme douteux.Mais bon, l'évaluation financière de la valeur ajoutée offerte par un(e) dirigeant(e) à son employeur est un sujet éminement complexe et polémique sur lequel nous pourrons revenir. D'ailleurs, étant moi-même salariée...

ISSALY Michel 14/01/2008 16:36

Merci Jacques de rerapeler ces chiffres important. Comme il serait important de rajouter à cela, ceux du MILD et autres associations largements financés par les pouvoirs publics avec les maigres resultats que l'on connait sur la lutte contre l'alcoolisme dans ce pays.L' angle d'attaque contre ces associations est tout trouvé, reste à passer à l'action... qui s'y colle ???

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents