Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 00:05


Rin, j'adore ce mot bref, définitif, si expressif qu'utilisait ma grand-mère à propos de ceux qui se  tournaient les pouces : " ils font rin, rin de rin...". Mot universel pour traduire le dialecte sicilien de Camilleri dans un livre savoureux sur un "bordel" : la pension Eva. Mot que Jean Tardieu, le poète, a immortalisé dans un texte d'une pure beauté : la môme néant.


Wine-kado.jpg
 
La môme néant
 
Quoi qu’a dit ?
-         À dit rin.
 
Quoi qu’a fait ?
-         À fait rin.
 
À quoi qu’a pense ?
- À pense à rin. Pourquoi qu’a dit rin ?
Pourquoi qu’a fait rin ?
Pourquoi qu’à pense à rin ?
 
-         À `xiste pas.
 
Jean Tardieu, extrait du « Fleuve caché »
 
 
Nenè onze ans et sa cousine Angela treize ans
 
« A la première halte qu’ils firent, assis sur le divan l’un à côté de l’autre, Nenè pensa que c’était le bon moment et il demanda :

-         Tu le sais ce que ça veut dire, forniquer ?

Angela éclata d’un grand rire.

-         Qu’est-ce qui te prend ? demanda, ébahi, Nenè.

-         C’te mot, forniquer, il me donne envie de rire. C’est un mot qu’utilisent les curés ou qu’on trouve écrit dans les commandements, mais les grands disent pas comme ça.

-         Comment ils disent ?

-         C’est un gros mot.

-         C’est quoi, c’te mot des grands ?

-         Baiser. Mais il faut pas le dire à la maison, passque sinon ta mère te flanque une mornifle. Et si ça t’échappe, dis pas que c’est moi qui te l’ai dit.

Baiser lui parut vraiment un gros mot, un truc vilain et surtout très très cochon.

-         Ça peut pas s’appeler autrement ?

-         On peut dire aussi faire l’amour.

Faire l’amour lui sembla ce qu’il y avait de mieux, dans tous ces mots.

-         Et comment on fait pour faire l’amour ? Tu le sais ?

Angela le regarda d’un air ennuyé.

-Je le sais, mais j’ai pas envie de te le dire. Demande-le à un de tes copains.

- Tu es ma meilleure copine.

Du doigt, Angela montra l’entrejambe de Nenè et puis du même doigt son entrejambe à elle.

-         Quand ça, là, entre dans ça, ici, ça veut dire qu’on fait l’amour, dit-elle à toute vitesse en avalant les mots.

Nenè la contempla, abasourdi. C’était quoi, ça, un jeu pour se dégourdir la langue ? Une devinette ? Ça là, ça ici… Il y avait rin compris.
 
Extrait de la Pension Eva d’Andrea Camilleri éditions Métailié
 
302-medium.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents