Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2020 2 04 /02 /février /2020 06:00

Image associée

9 français sur 10 consomment du pain de mie.

 

Ça doit plaire à la boulangère Emma Ducros.

 

Je fais partie du 1/10, je ne suis ni club-sandwiche, ni croque-monsieur ou madame…

 

Pain de mie, pain viennois : outre les constituants classiques du pain, ces pains comportent de la matière grasse, du sucre et du lait. Suivant leur forme, canapés ou baguette, le dosage peut sensiblement varier. Le pain viennois comporte en outre des œufs (un ou deux par kilo de farine).

 

Les appellations des pains sont conformes :

 

• soit à des textes réglementaires (pains bio, pain “maison”, pain au levain, pain de tradition française).

 

• soit, pour la plupart, aux usages loyaux et constants du commerce (distinction des appellations baguettes et flûtes ; un “Recueil des usages” définit les produits de panification française, complété par la définition du pain de tradition française du décret du 13 septembre 1993).

 

• soit encore, plus rarement, à la jurisprudence (pain cuit au bois).  ICI 

 

 

Pour les nutritionnistes, le pain de mie industriel est une bombe calorique sans aucune valeur nutritive. Plein de graisses, de sucres et d’additifs.

 

Jusqu’à 18 ingrédients peuvent entrer dans la composition d’un pain de mie industriel dont : une farine ultra raffinée, des acides gras, du vinaigre, de l’huile de colza ou de palme, des émulsifiants, des conservateurs qui permettent de le garder 3 à 4 mois.

 

Les apports caloriques sont vides c’est à dire sans valeur nutritive (vitamines, minéraux, fibres). Le produit est mou donc on ne le mâche pas. Non seulement on en mange plus mais encore on le digère mal.

 

C’est pratique, c’est facile, çà n’a pas de goût, mais c’est vraiment mauvais pour la santé. Consommé régulièrement, le pain de mie industriel génère un risque accru de diabète de type 2 et d’obésité.

 

Quitte à consommer du pain de mie, achetez-le chez votre artisan boulanger. Le pain de mie artisanal ne comporte que 6 ingrédients : farine, beurre, sucre, levure, sel fin, lait.

 

La mie n’est pas blanche mais blanc-cassé ou crème. La texture a une bonne résistance et n’est pas collante. Ce produit sain ne se stocke pas : il se consomme frais, comme vos fruits et légumes que vous ne conservez pas 3 à 4 mois !

 

C'est l'un des chouchous des Français au petit-déjeuner mais le pain de mie blanc industriel est loin d'être satisfaisant sur le plan nutritionnel. C'est même une véritable bombe calorique qui contient, pour certaines recettes, des additifs potentiellement néfastes pour la santé.

 

Dimanche 19 janvier, France 5 diffusait un documentaire passionnant sur l’un des aliments préférés des Français au petit-déjeuner : le pain de mie. Super moelleux, ultra-pratique, il a les faveurs des petits et des grands et s’accommode tout aussi bien en recette salée que sucrée. Très apprécié donc, il représente, au pays de la baguette, 10% des ventes de pain. Mais son impact sur la santé est loin d’être neutre surtout lorsqu’il est issu de l’industrie. Aux États-Unis, pays où l'obésité concerne 40% de la population, c’est même un fléau : le pain de mie blanc représente 90% de la consommation de pain. C’est d'ailleurs le premier aliment que les diététiciens interdisent à leurs patients lorsque ceux-ci entament un régime.

 

Des recettes riches en "faux ingrédients"... et en air !

 

A l’origine, le pain de mie, même artisanal, est un aliment riche : de la farine, du beurre, du lait, du sucre et du sel. Mais dans la plupart de ses versions industrielles, il devient carrément un aliment potentiellement dangereux pour la santé. D’abord parce que pour obtenir un pain de mie moelleux bon marché, les industriels ont tendance à remplacer les ingrédients de base par des alternatives moins chères aux qualités nutritionnelles quasiment inexistantes.

 

Dans son documentaire, France 5 a demandé un artisan boulanger passionné de décomposer la recette de l’une des références les plus vendues en France. Constat : le pain de mie industriel est généralement constitué de poudre de lait, d’une quantité importante de sel pour améliorer le goût, de faux sucre, le fameux sirop de glucose et d’huile. Mais aussi une quantité importante de levure qui permet d’emprisonner un maximum d’air et d’obtenir un pain très volumineux mais finalement très léger. Environ 30% plus léger qu'un pain de mie artisanal qui paraît pourtant bien plus léger.

 

Conclusion : on achète beaucoup d'air lorsque l'on choisit un pain de mie industriel.

 

Des conservateurs aux effets mal connus à long terme

Le reste de l’étiquette a été étudié par une diététicienne qui note la présence, dans de nombreuses références de pain, d’une quantité de sel, de matière grasse ou de sucres simples bien trop importante (jusqu’à 50% du produit final). Sans oublier la présence de conservateurs, tels que le propionate de calcium. Ce produit chimique utilisé pour ses vertus fongicides retarde l’apparition des moisissures est connu sous l’appellation E282. S’il n’est pas classé comme dangereux pour la santé, des scientifiques ont observé qu’il pouvait entraîner des troubles gastriques sur ses consommateurs, et des troubles de l’attention chez les enfants.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Aredius44 08/02/2020 15:56

Découvert aux Youesses et au Québec ainsi qu'au Youquay. Je ne pouvais manger que recouvert de confiture. Et quelle confiture, encore plus chargée que ces trucs pour faire des couches-culottes ! Sinon il faut passer au tosteur !

Puis j'ai vu les rayons des souper marquets se remplir de ces sacs de mou. Il reste pour ceux qui ont des problèmes de dentition d'excellents pains de mie quotidien chez le boulanger.

pax 04/02/2020 08:59

L'amie qui vous veut du mal : Harrys
L'ami qui vous veut du bien : Le Taulier
Quand à la mouche du coche, quand elle croque madame, c'est au fusain, la sanguine ou la mine de plomb.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents