Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 06:00
À propos du Mariage en douce de Romain et de Jean « J’ai été plus discret qu’une urne puisque j’ai tenu 5 jours ! » Natale Sarrola maire de Sarrola-Carcopino.

Mon amour des petits livres est connu de vous, petit par la taille bien sûr.

 

Celui d’Ariane Chemin Mariage en douce est un amour de petit livre que je ne pouvais que lire du côté de la Gravona, de Tiuccia sur la commune de Casaglione je prends la D25 puis la D1 jusqu’à Sari-d’Orcino pour arriver à Sarrola-Carcopino qui domine la plaine de Péri.

 

La D1 rejoint ensuite l’axe central de la Corse la N193 Ajaccio-Bastia. Tout ça pour les pinzuti qui ignore qu’en Corse on ne compte pas en kilomètres mais en virages.

 

Conter, Ariane Chemin y excelle, lire ma chronique sur  «Fleurs et couronnes» chez Stock. ICI Six enterrements, de Georges Marchais, le 20 novembre 1997, à Rafaël Kuderski, un SDF débarqué de Pologne à Paris, inhumé le 15 janvier 2008, en passant par Gérard Brach, Maurice Kriegel-Valrimont, Alain Robbe-Grillet et Robert Feliciaggi enterré le 13 mars 2006.

 

Pour Mariage en douce, ne comptez pas sur moi pour vous révéler le fin mot de l’histoire j’applique la consigne « In bocca chjusa un c’entri mosca » soit « dans une bouche fermée une mouche ne rentre pas. »

 

Des citations en vrac, comme ça pour mettre l’eau à la bouche…

 

« Depuis À bout de souffle, deux ans plus tôt, l’actrice a laissé pousser ses cheveux. Dommage, cette coupe garçonne, c’était tellement elle. »

 

« Le « Vieux » demeure le dieu du panthéon intime du diplomate-écrivain, la seule autorité qu’il a respectée toute sa vie avec sa mère, général à sa manière. »

 

« Le ballet à Campo dell’Oro le prouve : la République tout entière s’est mise à la disposition du compagnon de la Libération. Les noces se déroulent sous le haut patronage des services secrets français, qui ont déployé un de leurs meilleurs agents, avion, voitures et protection. Sur la piste de l’aéroport, le comité d’accueil des futurs mariés a des mines d’agents secrets préparant un putsch ou un coup d’État. »

 

« Pas de bouquet ? » interroge Jean l’air mutin…

« Pas d’orchidée pour miss Seberg, pas de champagne, ni de flonflons. »

 

« Jean prolonge l’érotisme des Américaines aux cheveux courts qui avaient le diable au corps quand elles dansaient le charleston et déquille les canons de beauté des stars made in Hollywood. Mais aussi du french style. Jean provoque jusqu’au pied de Sénéquier la choucroute et les carreaux Vichy de BB, icône nationale adoubée par la France gaulliste, reçue à l’Élysée en spencer à brandebourgs. »

 

« Ce genre de sex-appeal n’est jamais apparu à l’écran » a expliqué François Truffaut (un homme qui aimait les femmes).

 

« Tout est grâce » chez Seberg, écrit Rivette.

 

« Encore sage – et encore sage – mais plus pour longtemps. Jean Seberg, avec ses petits cheveux blond cendré sur son crâne de pharaon, ses yeux bleus grands ouverts et ses éclairs de malice garçonnière, porte sur ses petites épaules tout ce film qui n’est d’ailleurs qu’un poème d’amour que lui dédie Otto Preminger. »

 

Truffaut dans Arts en mars 1958.

 

« Ce qui était délicieux chez Jean, c’est qu’elle avait appris à être une star avant de devenir actrice », disait Gary Cooper.

 

« La petite Américaine parle peu mais a de l’esprit et ses yeux mouillés – une merveille – brillent comme chez les femmes qui pleurent souvent. Comment disait Truffaut ? Elle est juste « divine »

.

À Bout de souffle « Mon premier film », dira-t-elle, fait d’elle l’Américaine préférée des Françaises. « Les étudiantes chantonnent « New York Herald Tribune ! » comme Patricia sur les Champs-Élysées… les filles s’habillent chez Prisunic, oublient leur soutien-gorge et volent l’accent et les faute de français de Jean. »

 

« Paris brûle pour Jean. »

 

« La Ve République est vierge, le gaullisme pudibond […] « Tante Yvonne » refuse d’en ouvrir les grilles (de l’Élysée) à ceux qui sortent leurs maîtresses comme Olivier Guichard. »

 

Le 23 juin 1963, le couple Gary-Seberg est convié à dîner à la Maison Blanche, où John Kennedy a été élu deux ans plus tôt. Pendant que les hommes fument le cigare au salon, Jackie avait entraînée Jean dans son boudoir et l’avait interrogée sur ses projets d’union avec Romain.

 

« Oh, ne le faites pas. Si vous vous mariez, il deviendra juste dur et indifférent », avait lâché la femme du Président. « Je ne crois pas qu’une femme mariée vraiment heureuse s’exprimerait ainsi », avait finement noté Jean dans la lettre envoyée à ses parents.

 

« Quel effet cela fait-il de se sentir passionnément aimée ? demande l’ambassadeur à Erika von Leyden dans Europa, le roman que Gary publie dix ans avant son mariage.

 

  • Vous d’abord, murmure-t-elle.

 

  • L’impression de poser pour le portrait d’un autre. Et vous ?

 

  • Une certaine tristesse à l’idée que je suis seulement en train de rêver. »

 

« J’ai été plus discret qu’une urne puisque j’ai tenu cinq jours ! »

Natale Sarrola maire de Sarrola-Carcopino.

 

« Aucun rapport avec Jean Seberg. Les fervents du cœur brisé sont priés de s’adresser ailleurs. »

 

Mot laissé par Gary au pied de son lit sur lequel il vient de se tirer une balle dans la bouche.

 

Lisez ce livre !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

pax 18/09/2017 08:01

Goût infiniment partagé, cher Taulier mais qui fait se poser la question de savoir si on est encore aujourd'hui,de trouver le temps de lire des pavés tels "Docteur JIVAGO" " Belle du Seigneur " qui enchantèrent nos années de jeunesse. Sauf à se méprendre comme ce lecteur imaginé par Charlie Hebdo cet été, qui se réjouissait à l'avance de commencer la lecture de ce grand comique Léon TOLSTOI qui titrait un pavé de 2 000 pages " Guère épais "

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents