Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 12:00

Le pire n’est pas toujours vraiment sûr. Au tout début de l’année 2012, ma mission de médiateur m’amenait à intervenir sur le dossier des 70 producteurs de lait des Monts du Forez livrant à l’entreprise Forez-Fourme 10.5 Ml mise en liquidation judiciaire et qui depuis le 31 décembre 2012 ne collecterait plus le lait des dit producteurs. En rentrant de ma première réunion organisée par l’interprofession régionale, à Lyon, entre les représentants des producteurs et les entreprises de transformation opérant dans la zone j’avais écrit une chronique Afterwork du taulier : modeste contribution au soutien des producteurs de lait de la Fourme de Montbrison (Forez-Fourme) link


La situation des 70 producteurs était dramatique : qu’allaient-ils faire de leur lait ? Le collecter oui mais ensuite à qui le livrer ? Les deux grandes entreprises du bassin de collecte campaient sur leur position. Tout semblait bloqué, sans solutions viables. Et pourtant, avec des bouts de ficelle, une mobilisation de l’administration locale et régionale, de l’interprofession, le lait fut collecté, vendu, certes à un prix peu satisfaisant. Bref, petit à petit, telles les pièces d’un puzzle compliqué, des pistes furent explorées et l’une d’elle vient d’aboutir.

 

agneau 001

Je ne vais pas vous faire un plus long discours sur le sujet mais simplement vous dire que demain 19 avril 2013, à 17h, à Sauvain, dans le département de la Loire, dans l’exploitation  d’un des éleveurs, Stéphane Joandel, serait officiellement lancé « le lait UHT demi-écrémé Casino des éleveurs des Monts du Forez ». Ce n’est qu’une partie de la solution aux problèmes des éleveurs, mais c’en est une où chaque partie a su composer, discuter, pour aboutir. C’est mieux que les manifestations et les horions. Merci à l'ami Claude Risac pour son engagement, sa constance et sa patience sur ce dossier.

 

agneau 002

 Si je me rends à l’inauguration j’emporterai dans ma besace de belles quilles de vin des Côtes du Forez ou d’Urfé pour fêter l’évènement : voir ICI www.cavereal.fr  

 RAW2951.jpg

Enfin, je profite de cette chronique pour vous annoncer, qu’à compter de juillet de cette année, j’en reprends pour une année de médiateur avec une petite équipe de collègues à qui je passerai, en 2014, le bâton. Premier dossier sur le feu, sur l’autre pente des Monts du Forez, en Auvergne. Je n’ai pas fini de vous casser les pieds avec mes vaches, chers lecteurs. Si un jour nous décrétions qu'il n’y a jamais de petits problèmes, mais des problèmes tout court, et que si on veut bien s’en donner la peine les solutions sont souvent à notre portée encore faut-il s’en préoccuper à temps, cesser de baisser les bras, bonne journée sur mes lignes. 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Cad 27/04/2013 20:51


ben c'est bien triste, parce que même dans les laiteries de quartier, on n'en trouve quasi plus, du lait cru. Sachant que je ne bois que ça au petit dej, y a bien des jours où je suis privée de
petit dej. Alors à part du lait UHT imbuvable on en fait quoi de tout ce lait? Alors que que si j'ai tout compris on en importe en poudre de l'est?

Denis 27/04/2013 18:49


Question: pourquoi préciser "des Monts du Forez" si les transformations tant par le traitement thermique "UHT" que par la réduction des matières grasses ont pour effet de gommer toute relation
avec le goût original des laits crus de cette région?

JACQUES BERTHOMEAU 27/04/2013 19:59



Oui Denis mais vendre du lait cru n'était pas possible alors on ait ce qu'on peut avec ce qu'on a



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents