Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 00:09

Le Ministre de l’Agriculture attribue le « poireau », le Mérite Agricole, créé par Jules Méline dont l’un des tous premiers actes lorsqu’il devint ministre de l'agriculture, fut la création de cette distinction spécifique pour récompenser les services rendus à l'agriculture.


Votre Taulier, Commandeurdu MA, en tant que Secrétaire-Perpétuel Autoproclamé de l’Amicale du Bien Vivre dite des Bons Vivants a pensé qu’il fallait honorer aussi celles et ceux qui, dans un labeur inlassable, hors les paillettes des peoples et les projecteurs des médias, œuvrent pour la Haute Gastronomie Française.


Ainsi, sans bien sûr avoir la prétention de singer un Ordre National hautement respectable et respecté, les membres de l’ABV ont souhaité que soit attribué chaque année « le Prix Bette » afin d’honorer un parmi les susnommés.


400px-Chard_with_yellow_stalks.jpg

La bette ou côtes de bettes, également appelée porée, jotte ou joute, en Vendée comme en Suisse est une plante herbacée annuelle de la famille des Chénopodiacées, cultivée comme plante potagère pour ses feuilles ou pour ses côtes ou cardes, consommées comme légume.


Légume oublié, ignoré, l’image a paru belle aux jurés, tout un symbole pour personnifier ce Prix.


C’est à l’unanimité que ce Prix a été attribué pour 2012 à Charles-Henri Orliac Chroniqueur – « Appréciateur » Gastronomique et Hôtelier Indépendant pour l’ensemble de son œuvre.

 

Une citation de lui en guise d’amuse-bouche :


 « Tourner tout autour de la place des Vosges à la recherche d'une place n'était pas vraiment dans nos plans ce jour-là. Peine perdu, pensais-je ! Une demi-heure plus tard, les arcades de la place seront à nous… »


C’est du Patrick Modiano s’est exclamé l’un des membres éminent de l’ABV…

 

Afin de ne pas gêner la discrétion bien connue du récipiendaire aucune remise officielle du Prix « Bette » n’aura lieu. De notre part ce n’est rien que pour la beauté du geste à destination d'un éminent chroniqueur . « Un peu de douceur dans ce monde de brutes… » Nous tenons cependant à disposition de l'heureux lauréat un magnifique calice en chocolat qu'il pourra retirer chez la concierge du Taulier en déclinant son identité.


photocoupe.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 24/12/2012 11:40


Régionalise pour régionalisme, ce légume porte le nom de « blettes » avec un « l » en Belgique. Et, for the
same token, on appelle « salade de blé » votre mâche alors que nos chicons (witloof) portent le nom « d’endives » en France. Autres légumes désignant  tout autre chose dans les deux pays : scarole et chicorée, avec moult confusion interne. Les « endives » belges (scarole) se mangent cuites et
la « scarole »,  c’est comme votre frisée. Quant à la « chicorée », on la mélange au café dans les anciens pays miniers
de Wallonie et du Nord Pas-de-Calais pour lui ajouter de l’amertume ( !!) et il s’agit de la racine torréfiée d’une des variétés de ce légume : positivement abject.


On appelle « casserole » dans le sud de la France ce qui se dit poêle chez nous. Mais notre casserole est un
« fait-tout » si elle est grande ou une « cocotte » en France. Quant à la « sauteuse », je ne l’ai pas encore bien individualisée, en dehors d’une certaine ministre
du gouvernement précédent en quête d’ADN porteur de pension alimentaire.


Enfin, si nous utilisons une loque à reloqueter Outre-Quiévrain, le Françilien choisira une serpillère mais mon Héraultaise favorite
« passe la toile » ! On se sèche les mains dans un « essuie » ou un « essuie-mains » en Belgique, alors que la « serviette » est posée sur la table.
Dans la cuisine, c’est la « lavette » qui sert de torchon et ce dernier remplace parfois la toile, voire le linge. Enfin, un « peignoir » à nous est soit une sortie de
bain soit une robe de chambre en France.


J’arrête là. Vous voyez pourquoi tant de financièrement puissants s’exilent en Belgique : il est tellement plus simple d’y faire
son marché et la cuisine par après !

chube 24/12/2012 09:24


C'est ballot! il avait pas prévenu le voiturier?


on dirait plutôt de la nadine mo...no que du Modiano...


Bonnes fêtes à tous

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents