Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 00:09

photomariee-copie-1.JPG

 

Le blanc de la mariée est un excellent sauvignon de Touraine du domaine de la Garrelière www.garreliere.com/ de François et Pascale Plouzeau que j’ai sifflé au restaurant la Robe et le Palais www.larobeetlepalais.com/ sis en une rue fort bien dénommée des Lavandières Sainte-Opportune, en attendant une exilée en Belgique perdue dans les encombrements parisiens (suis sûr Gégé que tu vas t’emmerder avec ton scooter dans les rues vides de Néchin).

photoGarreliere.JPG

Avec mon esprit d’escalier qui aime tant folâtrer, sauter les échaliers, se perdre dans les méandres des chemins creux du bocage vendéen,  voici ce que m’a inspiré Le blanc de la mariée.


F-491-copie-1.jpg

Dans la desserte du Bourg Pailler trônait une soupière à la mariée, une soupière XIXe en faïence, décor: roses et myosotis, « À la Mariée » inscrit en doré. La coutume voulait que, dans ce récipient, la soupe à l’oignon post hyménée fut portée au petit matin aux nouveaux mariés par les familiers. Elle était consommée au lit et le « à la mariée » de la soupière symbolisait, sans doute, sa découverte d’un « nouveau plaisir ». De la chose, on n’en parlait que par allusion et l’épousée, en général, n’était informée qu’au tout dernier moment du mode opératoire par sa mère. Du côté jeune mâle la chose était plus empirique vu le côté purement mécanique découvert avec les « cartes de France » nocturnes.


F-491d.jpg

Comme la grande majorité d’entre vous n’avez pas la chance d’être né Vendéen je vous offre en guise d’entrée, non pas de la soupe à l’oignon, mais un extrait, fort instructif sur la fête qui , en Vend, suivait le passage devant le curé, tiré de l’Encyclopédie morale du XIXe siècle les français par eux-mêmes.


« Mr le marié

La mariée s’afflige

Pour la consoler

Il faudrait l’embrasser


Et il l’embrasse. À la bonne heure chaque invité fait ensuite un présent aux époux ; celui-ci donne une soupière, celui-là un saladier, qui des cuillers en étain, qui des tasses. Les moins ingénieux donnent de l’argent…


La femme du Vendéen est presque toujours l’aînée de son mari. La fiancée se montre très regardante à la jeunesse de son futur. C’est la coutume des autres pays renversée.

Le Vendéen aime la danse et, chose rare, dans tous les départements, il danse en mesure ; - les noces durent tant qu’il y  a du vin à boire et des chanterelles. Celui qui tire la dernière goutte de la dernière barrique attache le fausset à son chapeau : c’est le signal du départ. Alors les invités qui sont en état de se porter eux-mêmes portent les barriques en triomphe, et la fête est terminée. »


le_domaine3.jpgle_domaine1.jpg


En quelques mots empruntés au site du Domaine de la Garrelière celui-ci est situé à 8 kilomètres de la ville de Richelieu, « Les Conseillers du Cardinal de Richelieu - Jean-Armand du Plessis (1585 -1642) - avaient repéré ces lieux déjà plantés de vignes et décidèrent d'agrandir le vignoble pour désaltérer les habitants de la nouvelle ville de Richelieu érigée non-loin de là » Pour les ignares en géo Richelieu se situe au sud de la Touraine et aux portes du Poitou, ce qui explique que j’y suis passé très souvent pour gagner ma Vendée natale en provenance de Paris. « Au début des années 1850-1900, le domaine comportait 60 hectares de vignes et des nouveaux chais furent construits. » La Famille Plouzeau a acquis ce domaine en 1973 et François Plouzeau y travaille depuis 1985. Les 20 hectares de vignes dominent la Vallée de la Veude, sur une colline exposée au sud, avec un paysage remarquable, paisible et harmonieux. Il fait partie de l'appellation Touraine mais sa situation géographique le classe à part.


le_vigneron6.jpg

Un dernier point sur le domaine, les étiquettes de ses vins sont, dans l’univers foisonnant et débridé des étiquettes des vignerons qui veulent faire genre, absolument remarquables par leur plastique aérienne et leur mariage, j’ai osé, avec le vin contenu dans le flacon. Elles sont œuvres d’artistes voir ICI link

verres.jpgbuvons.jpgvin.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents