Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 10:13

ecosysteme-industriel2.jpg

 

De tout temps, depuis la nuit des temps, dans une communauté de travail donner un coup de main à son voisin, faire un geste discret lorsqu’il se retrouvait dans la difficulté, l’aider, s’entraider, partager même le peu permettait de cimenter les liens, de dépasser les antagonismes, d’assurer la survie des groupes familiaux. Les temps étaient dur, même très durs, la disette, la famine, les épidémies ravageaient nos territoires.


Ces temps sont certes révolus dans nos économies développées, mais les catastrophes naturelles frappent toujours aussi durement, sans préavis, de façon aléatoire des exploitants, des vignerons, les mettant en péril du fait de la fragilité économique et financière de leur micro-entreprise.

  

Face à ces coups du sort, toujours injustes, nous qui naviguons sur les fameux réseaux sociaux, nous qui sommes si prompts à nous enflammer pour des futilités, ne pourrions-nous pas remettre du contenu concret à la bonne vieille entraide communautaire ?


En voilà une belle idée ne pensez-vous pas chers confères de toutes obédiences qui, en ce moment, sous les ors et les paillettes de Vinexpo, déclarez votre flamme au vin ? Nous faisons partie de la communauté vigneronne pour le meilleur comme pour le pire, à nous de passer de la simple émotion à l’acte.


J’ai toujours eu de la pudeur face au malheur des autres et depuis dimanche les mots pour exprimer ce que je ressentais face à ceux dont les vignes venaient d’être ravagées, je ne les trouvais pas. D’ailleurs je ne les ai toujours pas trouvé alors je me suis dit qu’au-delà de l’émotion face à la peine, à la détresse, de ceux qui en quelques minutes ont vu le fruit de leur travail réduit à néant, le mieux que je puisse faire c’est donner de mon temps, et pourquoi pas de mon argent, à une initiative d’entraide.


Voilà, c’est écrit. Vignerons de Vouvray et de Montlouis, et d’ailleurs aussi, si vous le souhaitez je me tiens à disposition pour vous donner un coup de main.  


Amitiés à vous tous.

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Feuilly 21/06/2013 09:19


Oui et merci à Jacqueline Lafaurie d'avoir signé cette belle entraide pour Château de Roquefort où il ne restait plus que 15 kilos de raisins après le passage de la grêle. Les 35 vignerons qui
ont contribué à ce geste méritent la palme. La liste complète est en contre-étiquette de la cuvée "Grêle" qui est notamment en vente chez Tim Johnston au "Juveniles", rue de Richelieu à Paris.

des Ligneris 20/06/2013 12:18


Excellente initiative! Nous avons des vins de Vouvray et de Montlouis à la carte de notre restaurant mais je souhaiterais faire une proposition particulière sur notre carte (ou un affichage
spécial sur les murs) pour quelques vins de Vouvray supplémentaires que nous pourrions acheter sans tarder. Si cela est réalisable, voici ce que je propose:


- Le Syndicat (ou un groupe informel de vignerons, voire une association) pourrait rassembler des cartons en un même lieu de l'appellation pour que les crus qui le souhaitent puissent propser
leurs vins.


-Une liste de ces vins serait alors accessible aux restaurateurs et aux cavistes sur un site internet ouvert pour l'occasion ou disponible sur le blog de Jacques.


- Nous choisirons alors quelques cartons pour les mettre en avant sur notre carte. Par exemple 12 bouteilles de trois crus différents.


- Chaque domaine choisi par un restaurateur ou un caviste nous enverrait la facture directement.


- Il n'y aurait aucune structure intermédiaire sur le plan financier, simplement un lieu de stockage commun (pour éviter d'avoir des frais de transport trop lours pour nous) et quelques vignerons
qui, à tour de rôle et en fonction de leur disponibilité, prépareraient les commandes reçues.


- Cette formule pourrait être reconduite à chaque fois que cela serait nécessaire suite à une calamité climatique (ou toute autre nécessité urgente).


Pensez-vous que ce projet soit réalisable?


Mes pensées accompagnent toutes celles et tous ceux qui ont été frappés par ce que le ciel a parfois d'excessif...


François des Ligneris

JACQUELINE LAFAURIE 20/06/2013 11:19



   message envoyé aux 5 du vin


Il est arrivé la même catastrophe au Château de Roquefort à la Bedoule l’an dernier
35 vignerons se sont rapprochés pour offrir leurs raisins et leurs services et çà a donné les cuvées GRÊLE 2012
D’après les cavistes de Marseille, tout a été vendu aidant précieusement ce vigneron talentueux
Les consommateurs ont participé aussi au maintien du vignoble
Pourquoi ne pas faire la même approche avec François Chidaine ?
Jacqueline LAFAURIE

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents