Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 10:00

3217781.png

 

Comme je suis bon zig, vite fait bien fait sur le gaz, en 3 coups de cuillère à pot, ce matin je vous relaie l’info : « Avoir des rapports sexuels améliore la mémoire, boire trop d'alcool en fait perdre »


Suivez mon  regard goguenard je ne touche pas à l’alcool, je me contente de boire du vin et je ne fume pas de cigarette après l’amour.


Voilà les résultats bruts de décoffrage.


Premier enseignement, tiré d'une étude épidémiologique conduite par des chercheurs de l'Inserm et l'University College London, chez 5 054 hommes et 2 099 femmes : les hommes qui boivent régulièrement trop d'alcool à l'âge adulte s'exposent à un déclin accéléré de la mémoire, entraînant une diminution de leurs capacités d'attention et de concentration. Ce risque concerne en particulier les hommes buvant plus de 3,5 verres d'alcool par jour. Ainsi, selon un exemple cité dans l'étude, un gros buveur de 55 ans aurait un déclin de mémoire comparable à celui d'un sujet de 61 ans.link


A l'inverse, une autre étude, menée par des chercheurs de l'université du Maryland (Etats-Unis), et relayée par le Daily Mail mercredi, affirme qu'avoir des relations sexuelles fréquentes peut stimuler la mémoire. Pour parvenir à cette conclusion, ces chercheurs ont étudié le comportement des rats lors de l'accouplement : ils ont constaté que ceux-ci créaient de nouvelles cellules du cerveau, et stimulaient ainsi la mémoire à long terme. A l'inverse, ils ont remarqué que les bénéfices disparaissaient peu à peu lorsque les accouplements se faisaient de plus en plus rares. link


photo682.jpg

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 16/01/2014 17:28


Point well taken, Denis. Etant conscient du lag-time de mes connaissances, je n’ai pas affirmé « on ne fabrique plus
... ». J’ai formulé : « la fac m’a appris », d’autant que les cours ex-cathedra ont souvent un peu de décalage avec les dernières trouvailles, qui elles-même ne se
vérifient d’ailleurs pas toujours quand on les soumet au test du temps. J’introduis toujours cette réserve à présent. Mais je ne conteste pas ta rmq.


Quant aux « verres » d’alcool, la littérature – et celle-là, je continue de la suivre – parle en « units ». En gros, il ne faut pas chicaner, un verre de bière
« sérieux » (33 cl à 5 vol %) ou un verre de vin sérieux (12 cl à 15 vol %) ou un petit verre de gnôle (5 cl à 40 vol %), cela ne fait pas une grosse différence.


Enfin dans les recherches sur le cerveau humain, on est empêtré dans des contradictions entre le métabolique, le fonctionnel, le vasculaire, le cognitif et le biochimique. Les techniques
d’imagerie non-invasives (PET scan, résonnance magnétique, angio-scanner, Döppler ...) nous aident, mais la difficulté d’obtenir des biopsies (ex vivo en tout cas) pour des raisons
éthiques compliquent tout.


 


Et, point final : les préjugés des auteurs, même modérés par le peer-review, finissent toujours par « influencer » les publications. Vous dites « impacter » en
France maintenant, ce qui n’est pas correct mais fait très branchouillard.

Pierre Masson 16/01/2014 14:31


Qu'entends tu par 3,5 verres d'alcool  ? Vin, calva ? Et des verres de combien de cl ?


Pierre

JACQUES BERTHOMEAU 16/01/2014 16:18



Moi rien il faut lire l'étude 



Denis Boireau 16/01/2014 11:41


Notre cher Leon a lache la medecine depuis trop longtemps: le dogme a en effet longtemps ete que l'humain ne produisait plus de nouveaux neurones apres 15 ans d'age.


Mais depuis 10 ans de nombreuses etudes prouvent le contraire. On se refait des neurones tout neufs, c'est sur! meme les vieux comme nous. Mais on ne sait pas encore dire si ca sert a quoique ce
soit!


Pour d'autres cellules nerveuse on sait depuis longtemps qu'il y a generation de nouvelles cellules, et qu'elles sont tres actives et tout a fait eduquables. C'est en particulier le cas des
cellules olfactives, ce qui explique pour partie qu'on peut ameliorer grandement ses talents de degustateur par l'entrainement a tout age.

patrick axelroud 16/01/2014 11:08


Sur les pistes de la station de ski, un septuagénaire chenu mais à l'évidence encore vert faisait l'admiration de tous.Premier sur les pistes le matin, il les fermait avec les pros.On le voyait
ensuite à la piscine allonger les longeurs, puis au curling et enfin sur les pistes de dance jusqu'a point d'heure et hop c'était reparti le lendemain.Des jeunots estomaqués de tant de vitalité
l'aborde, un soir au bar d'une discothéque, lui font part de leur admiration.Il répondi qu'il ne fallait pas se fier aux apparences : " Voyez vous cette nuit je me suis rapproché de mon épouse
lui sussurant des Jeanine...Jeanine pleins d'attentes et de promesses - Ensommeillée, un oeil entrouvert elle m'a répondu.... encore?...encore?... ca fait 4 fois cette nuit...! - Vous voyez les
p'tits gars, faut pas croire, avec l'age, la mémoire c'est plus ça !

Luc Charlier 16/01/2014 10:26


Chez les rats, je ne sais pas, j’en fréquente peu. Mais chez l’être humain, les « cellules du cerveau » comme tu dis, en tout cas les neurones – car il en est d’autres – on nous apprend
à la fac qu’il n’en existe qu’un nombre fixe, et qu’elles déclinent en quantité dès le premier jour de notre existence. Par contre, nous sommes capables de refabriquer des connexions, ça oui.


 


Dans le cas de Léon, que tu peux ajouter aux sujets de tes études, le nombre des unités d’alcool (quelqu’en soit la nature) qu’il ingurgite est supérieur à 3,5 / jour, mais le nombre de ses coïts
bien inférieur. Le temps passant, je bois de plus en plus mais m’accouple de moins en moins : boire ou jouir, il faut choisir ! 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents