Jeudi 13 septembre 2012 4 13 /09 /Sep /2012 00:00

chateauneuf-du-pape.jpg

Lucia4-0187-1.JPG

 

Philippe Dufays, Docteur en médecine, « arriva dans la région pendant la seconde guerre mondiale et se maria avec l’héritière de Nalys. Le domaine, alors dans un piètre état, fut l’objet de tous ses soins. Il abandonna d’ailleurs rapidement l’exercice de la médecine pour en reprendre pleinement les rênes en 1955. Passionné, bon vivant, le "Docteur" ainsi dénommé par son entourage, consacra tout son savoir, sa logique scientifique et son patrimoine à ce domaine ; il sut s’entourer de collaborateurs compétents, fidèles, complètement impliqués dans leur tâche pour mener avec lui des expérimentations en matière de techniques viticoles et de procédés de vinification. Si ses techniques furent vivement contestées au départ, après quelques millésimes couronnés de succès, elles firent référence dans l’Appellation. Le Docteur Dufays développa Nalys ainsi avec brio pendant une vingtaine d’années qui doubla pratiquement de surface et fut commercialisé dans nombre de pays étrangers, notamment aux Etats-Unis. À la suite de la mort accidentelle de son fils unique et en période de crise viticole grave, le Docteur Dufays décida en 1975 de se séparer de Nalys qui fut alors vendu pour partie aux jeunes viticulteurs et pour autre partie, aux Assurances Mutuelles Agricoles, Groupama aujourd’hui. »


Lucia4-0185.JPG

Après ces rudes épreuves Philippe Dufays avait décidé d’écrire une histoire du vignoble de Châteauneuf-du-Pape qu’il désirait appeler « Petite Encyclopédie Castel-Papale » mais sa disparition l’empêcha d’aller au bout  de son projet et les notes qu’il avait laissées étaient trop fragmentaires pour qu’on puisse les mettre en forme sauf en ce qui concerne le premier chapitre relatif à la constitution de l’appellation par voie judiciaire. Pierre Charnay qui l’a publié note que « l’objectivité de l’étude, la marque de l’auteur et la simple honnêteté » l’ont conduit à ne rien changé de ce qui fut écrit. Je porte donc à votre lecture deux textes très intéressants car le tribunal civil d’Orange va désigner 3 experts qui vont se mettre au travail et ce sera un document-clé qui servira de base à tous les jugements ultérieurs. (je le publierai dans une prochaine chronique). Dans la mesure où l’appellation Châteauneuf-du-Pape a été constituée antérieurement à 1935 par l’autorité judiciaire tempère la souveraineté de l’INAO.  Le décret-loi du 30 juillet 1935 dans son article 21  indique « Le Comité aura le droit de compléter, mais il ne pourra réviser, les conditions relatives à l’encépagement et aux procédés d’obtention qui ont fait l’objet d’une décision judicaire… »


De l’histoire ancienne me dira-t-on, non de l’histoire tout court : bonne lecture !

 

photoChato9-1.JPG

photoChato9-2b.JPG

photochato9-3.JPG

photoChato9-4.JPG

photoChato9-5.JPG

photoChato9-6.JPG

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : Billet
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Articles récents

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés