Mardi 16 octobre 2012 2 16 /10 /Oct /2012 00:03

Je voulais titrer « Salauds de Pauvres ! » puisque sous le « ils* » de mon titre se cachent 7 pays européens : l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, les Pays-Bas, la République Tchèque, la Suède et le Royaume-Uni qui ne comprennent pas l’intérêt d’une aide alimentaire européenne. En clair : que chaque pays se démerde avec ses pauvres !


Coluche-017.JPG

 

Le programme historique d’aide alimentaire européen (PEAD) adopté en 1987 c’est l’héritage de l’action de Coluche. Avec seulement 1 € par Européen celui-ci permet depuis 25 ans d’assurer les besoins vitaux de plus de 18 millions de personnes en grande difficulté.

   

Ces 500 millions d’euros par an étaient issus de la PAC dont le budget total est de 60 milliards d’euros. Concrètement les crédits du PEAD étaient destinés à la transformation, à l’acheminement et à la distribution de produits issus des stocks des surplus communautaires (poudre de lait, sucre, beurre, blé, etc.). Les Etats membres pouvaient utiliser ou non ces denrées selon leur choix. En France, les stocks d’intervention mis à disposition sont troqués contre des denrées alimentaires grâce à des appels d’offres réalisés par FranceAgrimer.  


Pour les * Banques Alimentaires, la Croix Rouge Française, les Restos du Cœur et le Secours Populaire cette aide représente de 23 à 50% des denrées alimentaires distribuées, soit 130 millions de repas.


La quasi-disparition des stocks d’intervention issus de la PAC a entraîné une remise en cause du PEAD en 2011 par la minorité de blocage des pays cités ci-dessus qui considéraient que cette aide ne relevait plus de l’UE mais des Etats membres.


Le 14 novembre 2011, un accord franco-allemand a donné un sursis de 2 ans au PEAD mais en excluant la possibilité de sa prolongation dans le cadre de la PAC. La seule solution c’est que cette aide renaisse dans un nouveau programme.


Il y a donc état d’urgence sur  2 niveaux :


-         Le principe d’une nouveau programme : Avant décembre 2012 il faut que ce nouveau programme soit avalisé par les chefs d’Etat et de gouvernement à l’occasion de la finalisation du budget européen pour les 7 ans à venir.


-         Le montant des crédits affectés à ce nouveau programme : le montant envisagé de 2,5 milliards d’euros sur 7 ans est bien en-dessous des 3,5 milliards d’euros qui permettraient de maintenir l’aide à son niveau actuel et loin des 4,5 milliards d’euros recensés dans les pays participants.


Que faire ?


Comment agir ?


Aller sur le site www.theairfoodproject.com qui vous expliquera tout.


Coluche-014.JPG

Coluche-012.JPG

 

J’en appelle :


-         à mes amis vigneronnes et vignerons dont je connais le grand cœur, le sens du partage et l’esprit de solidarité.


-         à mes collègues blogueurs : « nous qui passons notre temps à parler de bonne chère et de bons vins, levons un instant le nez de nos belles assiettes et de nos beaux verres pour soutenir l’action des 4 grandes associations françaises d’aide alimentaire aux personnes les plus démunies.


- à vous tous lecteurs de toute nationalité, amateurs, buveurs, flaneurs, gens d'en bas et gens d'en haut, rats des villes et rats des champs, au féminin comme au masculin...


-         à Stéphane Le Foll Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire pour qu’il se souvienne  que les Restos du Cœur de Coluche font partie de l’ADN de son Ministère depuis le jour où Coluche est venu présenter à Henri Nallet son projet. À cette époque nous nous sommes mobilisés, nous avons retroussé nos manches pour un projet qui ne faisait pas l’unanimité. J’en étais et je ne comprendrais pas que cet héritage soit dilapidé. Puisque notre nouveau Ministre à l’oreille de notre nouveau Président je lui demande d’être notre porte-parole actif et efficace.


Voilà, il est 23 heures, je suis rentré sur mon vieux vélo hollandais de la présentation de l’action, quai de Jemmapes, par les bénévoles des 4 associations et d'Havas et je me fais le porte-parole de Véronique Colucci qui était présente ce soir pour que nous nous bougions le cul. Je le lui ai promis. Ne me faites pas mentir.


Coluche-010.JPG

D’avance je vous remercie.

 

Mobilisons-nous !

 

Moi je le suis…

 

à bientôt sur mes lignes.

 

Votre Taulier très remonté

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : Billet
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Articles récents

Liste complète

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés