Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 00:09

Plus j’avance en âge, et pas du tout en sagesse, plus je me dis  que je ne suis vraiment qu’une pauvre cloche qui n’a pas su prendre le bon wagon pour se faire du blé dans un minimum de temps, si tant est qu’une cloche puisse emprunter le TGV.


Foin de lamentions, l’heure est à la Chine qui s’est éveillé. L’Empire du Milieu 中国 est en ces temps difficiles le lieu idéal pour engranger beaucoup de blé vite fait, et plus ou moins bien fait.


Exemple pour éclairer mes propos matinaux : une bouteille d’un saint-Emilion Grand Cru rapporté de Chine par un ami fort intrigué qui m’a demandé de lui expliquer les subtilités de l’étiquetage des appellations françaises.


C’est simple :


1-      La contre-étiquette : Silver Bell by Château Roc de Boisseaux un Saint Emilion Grand cru 2010. Rien  d’extraordinaire jusqu’ici sauf que sur le site du château link la Silver Bell n’est pas mentionné : un produit d’exportation sans doute, du jus rien que pour nos amis chinois.


Claire-2182.jpg

 

Je note au passage sur le site que la propriété est « Conseillée par les œnologues Hubert de Boüard & Philippe Nunès depuis le millésime 2011 »

 

 

2-      L’étiquette ensuite : la Silver Bell a la gueule d’une Silver Bell donc pas grand-chose à  se mettre sous la dent sauf que tout en bas la mention est très explicite : signé Hubert de Boüard de Laforest, of Château Angelus avec en prime la cloche du château l'Angélus.


Claire-2181.jpg

 

Fort bien, tout est raccord, nickel chrome, l’Angélus a certes perdu son accent aigu mais, par bonheur, HDBF a gardé son trémas sur le u de Boüard. L’ordre règne donc sur le territoire de la Jurade de Saint-Emilion.


 

Je suis très admiratif, vraiment c'est de la belle ouvrage, du cousu main, je trouve ça beau comme la ligne de défense de l’INAO au plan international « Touche pas à mes AOC ! » qui disaient les gars de Montreuil. Les pauvres, va falloir les recycler vite fait sinon on va se demander à quoi servent leurs ODG. Ne parlons pas du Comité National qui, en dehors de s’empailler sur la chaptalisation, sucre de plus en plus les fraises pendant que d’autres mettent du  beurre dans leurs épinards.


 

Vive le droit des marques !


 

Bravo, bravissimo, j’applaudis des 2 mains l’artiste qui signe son œuvre pour le compte du château Roc de Boisseaux en ne manquant pas d’y adjoindre le nom de son petit lieu-dit qui à prix du galon ces derniers temps par la grâce de la hauteur des talons des hôtesses d’accueil.


 

Je bisse.

 

 

Je réclame l’artiste.

 

 

Je nomine.

 

 

J’Oscarise.

 

« Quand les bornes sont dépassés il n’y a plus de limites »


 

Tu seras consultant of wine mon petit-fils* !

 

 

 * Je n’ai pas eu de fils.

 

se faire des couilles en or est une expression populaire et argotique reconnue.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Le Hong 20/12/2013 09:27


Il faut dire que Roc de Boisseaux appartient à Pierre-Yves et
Marc Rivoal. Marc Rivoal qui est le mari… Stéphanie de Bouard. CQFD

Xavier Jungmann 19/12/2013 18:12


Jacques,


 


L'empire du soleil levant, c'est le Japon !


 


Bonne soirée

JACQUES BERTHOMEAU 19/12/2013 18:15



oui c'est vrai je voulais écrire l'Empire du Milieu dont act je rectifie merci



le Taulier pour ding dong 19/12/2013 09:14


Et de plus, il ne siégerait pas au comité national de l'INAO le trémas ?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents