Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 00:09

C'était au temps où Bruxelles rêvait

C'était au temps du cinéma muet

C'était au temps où Bruxelles chantait

C'était au temps où Bruxelles bruxellait…

 

Non c’était au temps de ma militance pour la méthode ancestrale, au temps où il était de bon ton de considérer les blogs comme des joujoux pour ados ou pour un passe-temps de VC et que j’écrivais de ma plume inimitable et jamais imitée (la brosse à reluire est plus douce que la brosse à décaper) :

 

« Quand je pense que les « grands esprits de la recherche agronomique» se chatouillent pour trouver des vins de faible degré et que nos « génies de la grande distribution » nous font prendre leurs pseudos-découvertes pour des innovations, alors que je les soupçonne de n’être que des moutons de Panurge en retard d’une guerre tout en se la pétant grave, alors que voilà des vins traditionnels, sympas, peu alcoolisés, pétillants, joyeux qui ne demandent qu’à être promus. Ça nous changerait de la énième promotion Champagne ou Bordeaux et des tristes têtes de gondoles. L’imagination n’est vraiment pas au pouvoir chez les boys de MEL qui cause plus vite que son ombre ou chez les « technos binaires» de Carrefour… Bougez-vous le cul les mecs ! Vous n’êtes que des « fonctionnaires » routiniers, bien au chaud, qui ne faites plus le boulot. Et ne venez pas me dire que votre mur de vin vous le dressez pour le chaland, ce con de payant. Allez faites-nous des mises en avant sympa, ludiques, sympathiques. Dites à vos chefs que le rayon vin c’est le mur de Berlin. On a changé d’époque les gars. Bon vous me direz comme je ne suis pas votre client préféré ce que je dis vous n’en avez rien à cirer. Allez, à quoi bon faire monter le degré puisque j’ai ma petite boutanche au frais.

 yves-legrand-002.jpg yves-legrand-003.jpg

En ces temps reculés ma boutanche se présentait avec une fermeture à système limonade et portait un nom désuet : « vin du propriétaire » c’était une blanquette de Limoux 6,5% naturels. Je l’avais fait déguster à ma bande de djeunes et ça les avaient bluffés « Un nez de crème brulée, toasté, des arômes de miel ; une bouche explosive où les arômes compotés se confirment, où le sucré n’a rien de sirupeux grâce à une belle mâche qui laisse un sentiment de fraîcheur. » Pour eux c’était une réelle découverte et Margot, toujours aussi radicale, en voulait 2 caisses sous son lit. Et moi d’espérer que du côté de Sieur d’Arques ce produit ancestral, mais si nouveau, très fun, peuplerait un de ces jours les nuits parisiennes avec un petit lifting de l’étiquette tout en conservant sa fermeture système limonade.

 

C’était en 2008 !

 coeur-de-bulles-002.JPGcoeur-de-bulles-003.JPGcoeur-de-bulles-004.JPGcoeur-de-bulles-005.JPG

Au dernier Vinexpo, pour la nième fois je vannais Alain Gayda avec mon couplet sur sa méthode ancestrale introuvable… lorsque l’on m’apporta sur un plateau une boutanche habillée comme une quille et dénommée Cœur de Bulles, tendre  et fruitée avec 6 petit degrés. Bien sûr le vieux ronchon que je suis regrettait sa bouteille genre limo pratique pour stockage au frigo après ouverture et consommation partielle. Mais bon l’important c’est ce qu’il y a dans le flacon... Vin d’initiation, une belle transition pour des palais adolescents, âge tendre et tête de bois, même si le temps des slows a vécu. Même pour les grands prêtres de la tradition, allergiques à toute forme d’innovation, c’est du nature. Reste à ceux qui sont au bout de la chaîne, les distributeurs de toutes tailles, à faire un petit effort pour mettre en avant cette vieille dame indigne si jeune, si pétillante, toujours adolescente…coeur-de-bulles-006.JPGcoeur-de-bulles-007.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Vincent POUSSON 23/11/2011 17:53


Évidemment, comme je suis un vieux con, je préférais l'ancienne formule…
Cela étant, pour ceux qui ne l'ont jamais essayé, il y a un accord de rêve avec cette Ancestrale trop peu connue, c'est le Saint-Honoté, tout simplement. On frôle alors l'idéal!

gus 23/11/2011 07:56


Une petite chanson inspirée du commentaire de stéphane posté sur ce site dédié aux plaisirs de la bouche:


"de site en bouch',


le voilà le joli siiite


siti siton siton le vit'


le voilà le joli site à vin..."


Sorry.... :-(((


Bonne journée.

stephane 23/11/2011 06:58


 


bonjour
je viens vous presenter mon nouveaux site escort girl ou boy selon vos envie
allez vite

detente 23/11/2011 06:56


 


coucou


viens jeter un coup d'oeil sur mon nouveau blog sur les voyages


de marrakech à istambul en passant par le pays baques et autre .....

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents