Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 08:18

L’oukase est tombé « À compter du 1er janvier 2013, Autogrill exploitera la restauration de l'aire de Port-Lauragais sur l'autoroute A61. ». Donc « Cela signifie la fin de la cuisine traditionnelle et de la restauration indépendante sur l'autoroute », affirme Georges Gouttes, dont la mère, Lucette, a créée le restaurant La Dînée en 1983. Georges Gouttes affirme qu'il avait respecté le cahier des charges et prévu une enveloppe de 3 M € pour le renouvellement de la concession. « 450 000 € étaient affectés à la reprise des murs et quelque 2,4 M € pour refaire le restaurant, les cuisines, la cafeteria, améliorer le parking et l'accès au site ». Il se dit plus « déçu qu'en colère”. « Nous sommes sur l'aire depuis bientôt 30 ans et nous proposons une cuisine régionale élaborée sur place. Et 70% de nos achats proviennent de fournisseurs locaux », ajoute-t-il. Pour ceux qui ne connaissent pas l’accès à l'établissement se fait à la fois par l'autoroute, le canal du Midi et la RN 113. « Mais 99% de notre clientèle est celle de l'autoroute », précise Georges Gouttes. ladineeph-1.jpg

Le cassoulet était la spécialité de La Dînée, situé entre Carcassonne et Toulouse. « En 2010, nous en avons servi plus de 20.000 et ils sont faits maison », affirme Georges Gouttes. Voilà les faits tels que je les ai réceptionnés sur la Toile. Bien évidemment je n’ai pas les moyens de vérifier l’argumentaire des uns et des autres sur cette affaire mais elle me semble emblématique d’une volonté de mettre au pas un établissement proche de ses fournisseurs régionaux au profit d’une chaîne à la bouffe normalisée. Je dois avouer que, bien que passant près de cette aire, j’ignorais l’existence de cet établissement et dès que je le pourrai j’irai y poser mes Richelieu pour déguster le cassoulet.

 

J’en appelle donc aux gars et aux filles du Sud pour qu’ils se bougent le cul, au lieu de se la péter avec l’érection de leur Grand Cru, pour mettre leur grain de sel dans cette affaire de Cassoulet de Castelnaudary ! Ça pétitionne sur Facebook. Article du MIdi-Libre link226758 10150195487455559 560745558 7093265 1092886 s

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

sylvie cadio 14/05/2011 12:06



Je n'ai pas testé le cassoulet bicarbonaté, mais je doute que le goût en soit modifié. Quant à l'efficacité de ce qui ressemble à un truc de grand mère, il y aurait lieu effectivement de faire
tester... vous ne connaissez pas un ou deux cobayes?



gus 14/05/2011 08:13



@ Ma Dalton que je salue :je ne connaissais pas les vertus du bicarbonate et si par hasard en ce lieu mal famé trainait un scientifique émérite,un ex-suppôt des laboratoires défroqué,ses
explications seraient pour moi les bienvenues !


  Mais pour moi,le cassoulet ce doit d'être NATURE ,sans produits chimiques rajoutés ou peticides que ce soit !!!


Bonne journée.



sylvie cadio 14/05/2011 00:36



Si je veux y faire une halte, va falloir que je m'bouge un peu alors?... je connais bien cet itinéraire et j'avoue humblement ne m' être jamais arrêtée à cette table apparemment très
catholique, une table que tout le monde semble (re) découvrir, déjà fleurir et encenser à l'aube d'une mort déjà programmée


Une enseigne de plus qui serait donc victime de la dictature (pour ne pas dire de la tyrannie) des guides peut-être? (le rouge, le jaune, le blanc, le Pudlo... té! le guide Hubert
aussi?... ou le Routard, qui est très bien aussi mais qui n'emprunte que les chemins de traverse) : C'est vrai que les théoriciens de l'assiette s'arrêtent rarement sur l'autoroute. Ils
s'arrêtent surtout aux tables déjà à la mode comme mon chien s'arrête aux arbres déjà visités par ses voisins de niche.


Les plus belles adresses ne sont pas toujours référencées, de même que les plus jolies filles ne se présentent pas forcément aux concours de Miss, que les meilleurs Chefs ne participent pas tous
aux concours de MOF ou aux Bocuse d'or (ni même à Top Chef...), et les pifs pas encore remarqués n'apparaissent pas forcément chez Monsieur Hachette. (Quel drôle de nom
d'ailleurs... hachette : petite hache? coupeur de poils de Q en 4 dans le sens de la longueur? va savoir)


Bonne nuit, Les Gens


NB. : Mémé Cad, à partir de maintenant, faudra l'appeler Ma Dalton. C'est bien aussi, vu ma tronche et ça c'est la faute à Charlier. Ce mec est un fou furieux, il arrive avec plein de cols que je
dois goûter et moi, bonne âme, je goûte, parce que je ne sais pas dire "non". Et pis après, ben j'ai un teint de terre de Sommières.



Michel Grisard 13/05/2011 22:49



Sur la route de Bordeaux, avant l'ouverture d'un axe par Clermont, c'était une étape obligée. Cette aire et aussi dédiée à "l'ovalie". Jacques, un manque dans ta culture edoniste , mais
fallait-il encore passer auprès. Ce n'est pas un gastro qui mérite le détour, mais une bonne adresse ou il faut imperativement faire une halte.



mémé Cad 13/05/2011 14:46



Gus : si le Chef n'oublie pas de balancer un peu de bicarbonate de soude dans son cassoulet, les ventilateurs sont inutiles : encore de l'argent qui aura été gaspillé. Les murs anti-bruit, ça
j'dis pas, c'était indispensable . Va falloir les démolir alors, puisqu'ils n'auront plus lieu d'être?



Articles Récents