Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 00:09

Comme Sylvain Tesson le nouveau compère du Paganini de l’anagramme Jacques Perry-Salkow je tenais « l’anagramme pour une lubie gâteuse, l’un de ces exercices qui, avec les palindromes et les écolières, distraient les vieux messieurs après les mots croisés. » lorsque je tombais sur l’opus d’Étienne Klein et de Jacques Perry-Salkow «Anagrammes Renversantes» ou le sens caché du monde link


Comme il le note très justement « À lire les trouvailles de Perry-Salkow, il semble que les mots, comme les blocs de pierre de Carrare et de Colonnato, chers à Michel-Ange, recèlent un message insoupçonné, enfoui dans leur matrice orthographique. Chaque mot porterait en lui un secret, un surcroît de sens, quelque chose de plus grand que sa définition. »


Ma chronique du 28 décembre 2011 je m’étais essayé, avec Château Lafite, et avec assez peu de bonheur, à l’anagramme qui est une dame ce qui me valut un commentaire rigolard de Jacques Perry-Salkow :


Château Lafite

L’eau fait tache.

(In vino veritas.)

Bien à vous


photo461.JPG

 

En feuilletant le nouvel opus de Jacques Perry-Salkow, associé à Sylvain Tesson, « anagrammes à la folie » je ne suis pas peu fier de le découvrir à la page 22. Le château Lafite devrait m’en être reconnaissant et m’expédier une caisse. Je décoconne bien sûr.


photo462.JPG

 

C’est d’autant plus réjouissant que l’anagramme qui fait suite est du même tonneau : Paul Marie Verlaine : Aviné par la lumière.


En vrac : j’aime beaucoup.


Les Précieuses Ridicules : Si épicières de leurs culs !


Louis-Ferdinand Céline : Noir dans un ciel de fiel.


Le Front Populaire : Un flop prolétaire ?


Le pesticide Round Up : Le pire coup du destin

 

Et bien d’autres…

 

Certaines sont accompagnées de textes comme celle sur La Télévision.


photo464.JPG

 

Enfin les illustrations sont de Donatien Mary.

 

C’est publié chez Équateur 12€

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Feuilly Roger 12/11/2013 01:55


Allez tu vas encore râler ou me railler... Colonnata !


Mais pour sourire un brin, peut-être, à défaut d'anagramme, une contrepètrie interne avec Huguette Bouchardeau : bien sûr, Huguette bouche au dar...


 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • Hubert de Boüard à la barre !
    Philippe Castéja (à g.) et Hubert de Boüard, à l’ouverture du procès, le lundi 20 septembre 2021 à Bordeaux. © Crédit photo : Guillaume Bonnaud / SUD OUEST En raison de l’actualité judiciaire d’Hubert, Ciné Papy du mercredi est repoussé à demain jeudi. Hubert...
  • Parlons peu mais parlons vin, et de quel vin : La Romanée-Conti où Aubert de Vilaine passe la main…
    Le reproche récurrent que me font certains, chroniquer rarement sur le vin, est justifié, en défense ma réponse est simple : j’ai le sentiment d’avoir fait le tour de la question et que perdurer ce serait tourner en rond. Bien sûr, je pourrais à la manière...
  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...