Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 00:25

Dans South of France y'a du soleil, il est donc normal d'y porter des lunettes de soleil. Of course, mais, comme en toutes choses il y a ceux qui s'achètent des chaussures et ceux qui se chaussent chez Loebb en sur-mesure ; il y a ceux qui s'achètent des chemises par deux et ceux qui vont chez Turnbull&Asser à Londres faire changer leurs cols. Pour la lunettes de soleil le plan est différent car, pour les Ray Ban, il y a ceux qui font chic en les portant et ceux qui sont d'une vulgarité extrême lorsqu'ils se trimballent, en tout lieu et par tout temps, en arborant ces lunettes mythiques. Vous comprendrez que je ne me prononce pas sur un sujet d'une telle importance. Mes écrits sont purement anthropologiques. Je me contente de décrire ce que je vois. Parlons de la légende de Ray Ban plutôt que de ceux qui les portent.

En 1937, suite aux demandes de l'US Air Force, qui voulait équiper ses pilotes d'avion de meilleurs verres solaires, deux associés Bausch&Lomb créé la marque Ray Ban. Les deux modèles les plus populaires sont les plus mythiques Ray Ban Aviator, dont on dit qu'elles ont été déterminantes dans la victoire des ailes américaines lors de la bataille du Pacifique. Mais dès 1937 les stars d'Hollywood portent la Ray Ban Aviator. Le second succès de la marque est la Wayfarer, disponible depuis 1952, c'est encore de nos jours le modèle de lunettes le plus vendu au monde.

Il faut toujours garder le meilleur pour la bonne bouche : ici en l'occurence : le perfecto. Quand on s'apelle John D. Perfecto, qu'on est fils d'émigré italien installé à Oakland, il semble naturel d'imaginer plus que quiconque un blouson de cuir qui allie la rigueur de celui de l'US Air Force et la séduction pure et dure des loubards de l'équipée sauvage. Harley Davidson s'en empare et fait de "Perfecto" une de ses marques sous-traitantes. Il devient l'emblème des Hell's Angels. Il est l'un des symboles de la Fureur de Vivre de James Dean. Il est associé au mal de vivre de la jeunesse urbaine. Ceinturé, zippé, il devient le signe de ralliement des rockers de Gene Vincent à Sid Vicious. Au temps de la tontonmania celui de Renaud, agrémenté d'un bandana rouge, devient l'emblème des laisse-béton. Les créateurs l'adoptent, l'interprètent, et si le noir de la révolte reste dominant, le Perfecto se civilise. Il devient un collector.  

Avec les Ray Ban et le Perfecto je vous conseille de boire soit une mousse au bar du coin, soit un Bourbon bien raide au goulot ou, si vous voulez faire l'américain, un lait fraise en passant dans un drive-in en vous tapant un Big Mac ou, si vous voulez verser dans l'anti-américanisme primaire, vous sifflez une boutanche de Daumas-Gassac en hommage à Aimé Guibert l'archange d'Aniane qui a bouté les barbares mastiqueurs de gomme hors de SdF....

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

michel 25/01/2008 18:41

Bonjour,Avant d'écrire des bêtises, il vaut toujours mieux s'informer : "Perfecto" n'a jamais été crée par ce john perfecto (???) mais par le créateur de la fameuse marque eponyme, Irving Schott. Le Perfecto (du nom du cigare cubain préféré de I. Schott) fête cette année ses 80 ans !!! et à l'époque il valait quand même une "petite" fortune : 5,50 $ !!Pour d'autres info voir le site http://www.hot-schott.com/perfecto-histoire.phpSans rancune.Michel

Michel-Laurent Pinat 31/07/2007 15:52

Ray Ban voulant bien dire qui interdit les rayons : la marque n\\\'en a été que plus forte puisque to ban est plus fort que to forbid.
A boire avec un verre de Californian Zinfandel 2005 de chez Ridge, Dry Creek Valley Lytton Springs dont le Wine Spectator nous affirme qu\\\'il a le goût de "boysenberry" qui est une mûre différente de la "blackberry" mais aussi de la "mulberry"...!
Bonnes vacances à tous, je pars visiter les vignobles du Duero et du Douro.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents