Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 00:04

L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie : A .N.P.A.A. tient son Assemblée Générale annuelle le samedi 27 juin à Paris. En tant que membre j’ai reçu l’ordre du jour et la notice de présentation au Collège National. 9 candidatures pour 6 sièges à pourvoir. Pour votre information je vous propose de lire leurs déclarations d’intention. C’est instructif. C’est d’autant plus instructif que dans le lot : le Président (candidat N°8), le Secrétaire-Général (candidat N°4) la Vice-présidente (candidat N° 5) sont renouvelables et leur profession de foi est à lire avec attention. Dans ma présentation j’ai soustrait tous les éléments personnels qui n’apportent rien à votre information.

Bonne lecture et il n’est pas interdit de commenter.

Candidat N°1 : né en 1949 – CAP de comptabilité – retraité de la RATP – comptable de gestion de tutelle de majeurs protégés. Adhérent depuis 2004. Président départemental et trésorier régional.

Déclaration d’intention :

Disponible et engagé, fort de mes expériences et de mes combats depuis 5 ans au sein de l’ANPAA fort de mes responsabilités renouvelées, je propose aujourd’hui ma candidature au poste d’administrateur au collège national pour :

-         réussir les enjeux cruciaux que représentant les passages de nos comités départementaux en CSAPA.

-         Accompagner le renouveau de la Vie associative à la conquête de nouveaux adhérents, engagés, efficaces et actifs.

-         Permettre l’accompagnement et l’évolution nécessaire et indispensable à notre association nationale pour garder sa place de partenaire reconnu et incontournable dans le domaine de l’addictologie auprès de nos tutelles nationales et de nos réseaux de santé.

-         Privilégier le parcours du patient, ce qui accroît l’efficacité médico-sociale et administrative par la cohésion de nos centres généralistes.

-         S’impliquer très fortement dans la politique de prévention des addictions sans produits : jeux pathologiques, cyberaddiction, etc.

Toutes ces évolutions que je souhaite devront se faire bien entendu en accord avec les valeurs humanistes qui animent notre association, valeurs qui sont les miennes.

Candidat N°2 : née en 1948, docteur en médecine, qualifié en psychiatrie, thérapeute familiale, psychiatre des hôpitaux attachée à un CHU service d’addictologie. Adhérente depuis 1982, présidente départementale et régionale jusqu’en 2006.

Déclaration d’intention :

Les axes actuels sur lesquelles s’appuie l’ANPAA sont toujours d’actualité. Le continuum prévention, formation, soin peut encore s’enrichir dans ses activités et je m’y emploierai, en particulier au travers d’une vision globale systémique qui développe les solidarités contextuelles. Renforcer le positionnement de l’ANPAA afin qu’il puisse influer sur le sens et une meilleure cohérence des politiques publiques dans le domaine des addictions.

Candidat N°3 : né en 1958, docteur en médecine, qualifié psychiatre, praticien hospitalier chef de service. Adhérent depuis 1990, président départemental.

Déclaration d’intention :

Les actes de prévention doivent s’intégrer dans une dynamique départementale dans le cadre d’un projet de partenariat au plus proche des populations. Rôle essentiel dans le milieu scolaire, les milieux de travail… en lien avec les partenaires du réseau.

Positionnement des professionnels de l’ANPAA avec création d’outils et de référence spécifique à notre association.

Candidat N°4 : né en 1954, docteur en médecine générale, praticien hospitalier. Adhérent depuis 1997, administrateur sortant, élu en 1999 et membre du Bureau National depuis 2001 et SG depuis 2003.

Déclaration d’intention :

La prévention des risques liés aux conduites addictives, déterminant majeur de santé publique, s’impose. Résolument addictologique, centrée sur la personne, notre intervention prendra en compte toutes les spécificités, produits, polyconsommation, publics, dimensions sociétales, dans un continuum de la prévention aux soins et à l’accompagnement médico psycho socio éducatif, tout au long de la vie. Education à la santé, intervention précoce, éducation thérapeutique, réduction des risques, soin, toutes nos pratiques doivent s’adapter aux problématiques, s’appuyer sur des équipes pluridisciplinaires, le partenariat et le travail en réseau. Information, sensibilisation, éducation, formation, argumentation scientifique, veille juridique, action de proximité, doivent s’inscrire dans la durée. La prévention doit être reconnue, valorisée par des financements pluriannuels. Une évaluation régulière sous tend la pertinence de notre action. Humanisme, vie associative, mobilisation militante, approche sociétale et individuelle, professionnalisme, pluridisciplinarité… sont les bases de nos actions. Défendre et promouvoir ces valeurs, en évitant toute position dogmatique ou normative, c’est améliorer la qualité de vie et la santé de tous.

Candidat N°5 : née en 1949, docteur en statistiques mathématiques, diplômée d’addictologie, directeur de recherche à l’INSERM, chercheur enseignante à la faculté de médecine. Adhérente depuis 1992, administrateur sortant, membre du Bureau National depuis 1995 et VP depuis 1997. Présidente du comité scientifique de l’ANPAA.

Déclaration d’intention :

Dans le contexte de la Santé Publique, la qualification de l’alcool comme déterminant de santé dans la loi de 2004 montre l’évolution des politiques de santé.

Les connaissances scientifiques se sont progressivement construites et les expertises collectives de l’INSERM (2001-2003) ont établi les données internationales disponibles, complétées actuellement sur les risques de cancer par le rapport INCA (2009). L’opinion publique est majoritairement favorable à une réglementation renforcée pour réduire l’offre d’alcool (sondage ANPAA 2009).

Avec la réforme de la loi « Hôpitaux-Patients-Santé – Territoire «  la nécessité de transfert de connaissances et d’évaluation des actions est indiquée dans le schéma régional de prévention des Agences Régionales de Santé. Avec les associations comme l’ANPAA et la Ligue contre le cancer, je souhaite contribuer en cohérence avec les attentes de la société civile (cf. les Etats Généraux de l’alcool 2006) et les besoins des usagers.

Candidat N°6 : née en 1968, docteur en médecine, qualifié psychiatrie, psychiatre hospitalier. Adhérente depuis 2003, administrateur sortant.

Déclaration d’intention :

L’ANPAA est un acteur incontournable au sein du réseau de coordination d’actions de prévention en addictologie sur un territoire à l’échelle départementale régionale et nationale. Prévention : articulation entre responsabilités collectives, territoriales et responsabilisation individuelle avec accompagnement vers les soins si besoin.

Candidat N°7 : né en 1939, médecin, hépato-gastro-entérologue alcoologue. Chef de service en CHU professeur des Universités consultant. Adhérent depuis 1978. Administrateur national de 1987 à 2006 et Trésorier adjoint de 2003 à 2006.

Déclaration d’intention :

L’ANPPA doit à travers sa charte qui nous implique, défendre son éthique, la dignité de la personne humaine et la lutte contre les dérives trop normatives.

L’ANPAA doit afficher, argumenter, proposer des actions qui soulignent la place essentielle des conséquences de l’alcoolisme, qui reste un des problèmes majeurs de santé publique et poursuivre l’extension de son champ de compétence à l’ensemble des pratiques addictives pour tenir compte du fait que la plupart d’entre elles ne se limite pas à la prise d’un seul produit et pour mieux assurer l’ensemble des missions assignées aux CAPSA dont elle entende assurer la gestion.

Son action doit se faire dans une vision «anthropologique » de la société, en tenant compte de l’inscription des boissons alcooliques dans nos rites, nos fêtes et dans certaines valeurs, et des autres substances psycho actives dans les évolutions sociétales actuelles.

Cette lisibilité active cette revendication sont les bases nécessaires aux niveaux national et régional de nos actions de prévention et doivent être portées par les administrateurs.

Candidat N°8 : né en 1952, docteur en médecine qualifié psychiatrie, alcoologie, addictologie, psychanalyse. Psychiatre des hôpitaux chef de service. Adhérent depuis 1986, administrateur sortant, élu administrateur en 1997, membre du Bureau National depuis 1999, élu SG et Président National depuis 2003.

Déclaration d’intention :

En me portant candidat à un nouveau mandat d’administrateur de l’ANPAA, je veux soutenir les valeurs humanistes sur lesquelles elle se fonde et me propose de renforcer au niveau national sa place auprès des instances publiques comme force de propositions et d’interpellation, de poursuivre ses actions politiques et de vigilance judiciaire, également de favoriser au niveau régional et départemental la consolidation et le développement de la place de l’ANPAA et des établissements comme premier opérateur national de prévention et de gestion de structures médico-sociales spécialisé en alcoologie et addictologie.

Pour ce faire, je propose que l’ANPAA se mobilise pour :

-         moderniser sa vie associative par une nouvelle dynamique et par la formation des bénévoles au niveau régional,

-         renforcer son identité et sa visibilité d’acteur de proximité par la consolidation de ses Comités Régionaux et de leur mission de coordination stratégique des projets et actions des Comités départementaux en s’appuyant sur la complémentarité de leurs compétences et ressources, et leur implication dans les réseaux,

-         mettre en valeur ses actions et l’activité de ses équipes par un congrès annuel,

-         militer avec ses partenaires pour l’éducation à la santé et une véritable politique territorialisée de prévention de proximité à tous les âges de la vie et en tout lieux,

-         élargir ses missions et compétences en addictologie par la prévention des conduites à risques, la réduction des risques et l’hébergement thérapeutique,

-         inciter par sa voix à la mise en œuvre de politiques publiques cohérentes, courageuses et à la hauteur des enjeux en addictologie, notamment par la conjugaison du contrôle, de l’éducation et de la recherche au service de la santé publique.

 

Candidat N°9 : né en 1965, Bac, licence de robotique, responsable de département télécom. Adhérent depuis 2008.

Déclaration d’intention :

En tant que père de deux filles de 10 et 14 ans, je me sens particulièrement concerné par les nombreux problèmes d’addiction chez les jeunes (jeux, Internet, téléphone, alcool, tabac). L’association doit-elle rester dans son rôle de prévention ou proposer plus de suivi de malades et d’anciens malades ?

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Michel+Smith 11/06/2009 09:09

Au risque d'être incohérent, je m'abstiens... de commentaires. Mais je continue adonf dans mon exploration du vin et de son univers. Je félicite JB dans son travail d'infiltration.

Goulebeneze 11/06/2009 09:04

Pour avoir entre 2004 et 2006 "infiltré" l'ANPAA, comme Jacques en y adhérant mais aussi pour côtoyer un président départemental et quelques accompagnants de malades, je peux vous assurer qu'il y a un monde galactique entre le dévouement de ces personnes, leur gentillesse et leur absence de tout jugement moral et l'activisme législatif et contentieux de la cellule parisienne. Comme toute organisation associative nationale mal contrôlée par ses adhérents de base en raison de son fonctionnement statutaire, les adhérents de cette association sont aussi des victimes de la désinformation. Cela dit nos éventuelles provocations ou sarcasmes vis-à-vis des adhrents de cette association comme d'autres passent mal, car il y a surtout parmi les non-soignants beaucoup d'ancien malade. En revanche, le dialogue constructif "peut" exister.

Clavel 11/06/2009 08:23

Merci jacques de nous faire pénétrer au sein de l'ANPAA. Nous parlons souvent de cette association méconnue, et pourtant si agissante !!!Je constate qu'il y a au moins un candidat qui parle de la place de l'alcool (dommage qu'il ne cite pas le vin) dans la fête !!mais il ne sera pas élu, sans doute !!! 

JACQUES BERTHOMEAU 11/06/2009 09:31


Normal cher Jean il est Nîmois donc proche des préoccupations vigneronnes


gus 11/06/2009 08:00

Euhhhh.....comment dire,moi ça m'interesse pas trop d'être candidat  mais j'aime quand même à rendre service vous savez....Pssttttt,Messieurs les postulants,j'ai sous le coude le nom d'un dangeureux agitateur qui se vante que déjà tout petit ,le nez au trou du fût,il sniffait des vapeurs de soufre....Sans doute un cas d'école pour vous....Bien à vous et mes plus plates salutations !

ShowViniste 11/06/2009 00:36

Candidat N°10 : né en 1968 (pas une bonne année pour la prévention des addictologies), psychologue clinicien, assistant de recherche clinique, chef de produit en cartographie numérique, master en commerce des vins, blogeur et animateur de site de vente de vin, entre autres activités. Non adhérent, habitant péZenas.Déclaration d'intention :Sur des valeurs d'humanisme et de partage, je souhaite faire la promotion d'une consommation heureuse du vin, moderniser l'image du monde vinicole et faire croitre la curiosité des gens pour le travail du vigneron.Je mettrai en oeuvre une politique de sincérité et ferai le maximum pour mettre en avant le vigneron qui respecte la nature, le fruit, le vin et le dégustateur.Je construirai une approche "antropologique" du vin c'est à dire lui donnerai sa place culturelle, humaine, traditionnelle, fondatrice, sociale et citoyenne.J'inciterai, avec modération, à la lecture du blog de Monsieur Berthommeau, ca ouvre l'esprit.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents