Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 00:07

 

Dimanche, au hasard d’une flânerie dans une antre du vintage j’ai découvert le coffret et son flacon vide de « Champagne ». Rare ! Là, je sens chez vous, chers lecteurs, un léger flottement, vous vous dites : s’il en est réduit à chroniquer sur ce genre d’évènement c’est que la source de son inspiration se tarit. Détrompez-vous, ce petit ensemble était proposé à 90 euros et, à Drouot, ou sur le net * les prix peuvent atteindre 200 à 250 euros.


En effet, les produits interdits de vente sont le miel des collectionneurs. Leur rareté est structurelle. La garantie d’un nombre limité. Bien évidemment, en dépit de mon intérêt purement historique sur ce Champagne, je n’ai pas déboursé un centime pour en faire l’acquisition.


Le vendeur intrigué par mon manège, m’a questionné et je lui ai dit que c’était pour mon blog alors il m’a gentiment proposé de faire des photos. Voici l’une d’elle qui va me permettre de vous conter une petite histoire très caractéristique de la prétention des petits marquis de la mode, les « créatifs » du marketing, qui ne doutent de rien et surtout pas de leur « génie ».

 


 

C’était au temps où YSL était, je crois, encore dirigé par l’ « exécrable » Pierre Berger, qui se targuait des faveurs du « château », en dépit des mises en garde du Syndicat des Vignerons, des Maisons de Champagne, de l'I.N.A.O, et de nous-mêmes au cabinet du Ministre, cette société, filiale de Sanofi société publique dirigée par Jean-François Dehecq – qui était l’un de mes interlocuteurs car Sanofi contrôlait Entremont le roi de l’Emmenthal –  et qui l’avait payé bon prix – suivez mon regard –, lançait en 1993 un parfum dénommé "Champagne" qui s'adressait "aux femmes pétillantes" et qui était destiné à "fêter des événements heureux".


Le flacon évoquait par sa forme : le bouchon caractéristique des vins de Champagne et ses détails : il comportait une plaque et un muselet. Comme vous pouvez le constater les créatifs YSL n’avaient pas lésiné dans le pompage des attributs de notre cher vin du pays de Champagne : un pillage sans aucune vergogne. Et pourtant, lorsque l’affaire vint au prétoire, le mémoire en défense de la maison Saint Laurent valait son pesant de morgue suffisante. Ces génies des Carpates y assuraient que le prestige, le génie, l’aura mondiale d’Yves Saint Laurent – incontestable pour ce qui touche à la mode –, au travers de cette fragrance, éclabousseraient et auréoleraient de chic et de suprême élégance ce produit de bouseux enrichis qu’est le Champagne à bulles. Je ne pousse pas le bouchon toute l’argumentation était du même tonneau.

 

En dépit de ce le droit des marques dénomme parasitisme qui est un comportement fautif où l’auteur profite de l’investissement publicitaire d’un autre, capte le travail d’autrui, se comporte donc en véritable parasite et tire profit d’actions qu’il n’a pas financées, qui dans le cas d’espèce était avéré et incontestable, toute la campagne était déclinée autour de l’image de la boisson, la forme et la présentation du flacon copiaient les caractéristiques de la bouteille de Champagne, les arguments promotionnels invoquaient la fête, la société Yves Saint Laurent ira jusqu’en Cassation.


Acharnement juridique lié à l’énormité des dépenses publi-promotionnelles engagées et aussi l’espoir de pouvoir le commercialiser à l’international. Dans une question au Gouvernement  M. Albert Vecten, parlementaire champenois, attirait l'attention de M. le ministre de l'industrie, des postes et télécommunications et du commerce extérieur sur le problème posé par la poursuite de la commercialisation hors de France du parfum " Champagne " d'Yves Saint-Laurent (…) alors que le tribunal de grande instance de Paris et la cour d'appel aient confirmé le caractère illicite de la marque " Champagne " et interdit son utilisation sur le territoire français à partir du 31 décembre 1993. Malgré cette décision, le problème reste entier puisque Yves Saint-Laurent poursuit sa commercialisation en Europe et annonce le lancement de " Champagne " aux Etats-Unis et en Asie. Les actions judiciaires engagées devant les tribunaux en Allemagne et au Royaume-Uni, celles qui le seront en Europe et ailleurs ont pour seul objet de préserver la protection juridique accordée aux appellations d'origine contrôlée, source de valorisation des productions agricoles et éléments du patrimoine national »

 

En effet, le Tribunal de grande instance de Paris, dans un jugement du 28 octobre 1993, annulait la marque "Champagne" et interdisait son utilisation. A la suite d'un appel effectué par la société Yves Saint-Laurent, la Cour d'appel de Paris, dans un arrêt du 15 décembre 1993 confirmait ce jugement de première instance. Selon la Cour, "en adoptant le nom Champagne pour le lancement d'un nouveau parfum de luxe, en choisissant une présentation rappelant le bouchon caractéristique des bouteilles de ce vin et en utilisant dans les arguments promotionnels l'image et les sensations gustatives de joie et de fête qu'il évoque, la société Yves Saint-Laurent a voulu créer un effet attractif emprunté au prestige de l'appellation Champagne ; ... de ce seul fait, elle a, par un procédé d'agissements parasitaires, détourné la notoriété dont seuls les acteurs et négociants en Champagne peuvent se prévaloir pour commercialiser le vin ayant droit à cette appellation". YSL se pourvoira en Cassation en pure perte.

 

La marque Champagne sera définitivement interdite et pour la petite histoire, Loïc Le Floch Prigent, célèbre pour ses multiples démêlés judiciaires, alors qu’il est le tout puissant patron d’Elf maison-mère de Sanofi, contraindra Dehecq à se défaire d’YSL qui via Gucci tombera dans l’escarcelle de François Pinault grand « ami » comme chacun sait de Bernard Arnault. Champagne !

Parfum "Champagne" Yves Saint Laurent

 

 

Annonce

Eau de toilette jamais ouverte et encore sous blister avec le prix d'origine sur la boîte. Contenance 50 ml

Prix

250 €

Ville

LIGNY-EN-BARROIS (55 - Meuse)

Marche.fr - Petites annonces gratuites

Localisez l'annonce

 

vues

Téléphone

L'annonceur ne souhaite pas être contacté par téléphone

Rubrique

Collections - Parfums

 

Parfum "Champagne" Yves Saint Laurent

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

qercia 03/03/2016 13:56

une personne agee, a la retraite me propose de essayer d en vendre un de 500ml non ouvert ,en eau de toilette au plus ofrant

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents