Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 00:05

La Sardaigne, du moins sa gastronomie,  je l'ai découverte à Bruxelles lorsque j'accompagnais Michel Rocard lors des négociations d'élargissement de la Communauté - on la dénommait ainsi à l'époque - et que nous dînions dans les très nombreux ristorante ou trattoria de nos amis italiens qui ceinturaient Berlaymont. Un soir, Jean Nestor, alors chef du service des Relations Internationales au Ministère, ancien attaché agricole à Rome, m'emmena dîner avec le directeur de la Confagricultura - l'équivalent en Italie de notre FNSEA - un sarde, dans le meilleur restaurant sarde de Bruxelles. J'en garde un souvenir ému et je ne sais plus si ce soir-là nous avions fait avancer nos dossiers vitivinicoles, aplanis nos différents, mais ce dont je suis certain c'est que je suis devenu un Sardegna addict.




Lorsque je me rends au salon Marjolaine j'achète des produits sardes de
S’ATRA SARDIGNA, qui est une coopérative de produits biologiques sardes qui est représentée en France par : TER’NAT,  Le Village, 07240 Chateauneuf de Vernoux T-F : 04.75.58.26.72 ou 06.03.22.92.71 qui propose pâtes, huile d’olive, vins, fromages, miels, confitures, conserves, charcuterie, etc. tous ces produits sont sardes et biologiques... J'adore leurs fromages de brebis. La dernière fois j'ai craqué pour un magnum de Vino da Tavola Rosso rien que pour l'étiquette. Bien sûr certains vont m'objecter que c'est idiot. Non, c'est un hommage à nos voisins italiens qui, même s'ils nous ont fourgué de bien mauvais vins pour Mélange de VDPCE, chez eux, n'ont jamais méprisé le Vin de Table. En plus prendre la peine de faire une belle étiquette pour un modeste Vino Da Tavola je trouve le geste beau, élégant. Je ne l'ai pas goûté mais à l'occasion je vous transmettrai mes notes de dégustation. Ne riez pas SVP.





Mais la Sardaigne c'est aussi pour moi, depuis les vacances dernières en Corse, un auteur sarde, Milena Agus, que j'ai découvert grâce au conseils de mon libraire d'Ajaccio. Totalement inconnue à la sortie de son premier livre en 2007 : Mal de pierres, grâce aux libraires et au public français elle va connaître un succès foudroyant qui va se propager en Italie. Elle est aujourd'hui traduite dans treize pays et vient de sortir son second roman Battements d'ailes. Succès mérité, ses romans sont de petits bijoux. L'écriture est sans affèterie, concise, ciselée, intense, je me suis régalé. Romans étranges, envoutants, pleins de senteurs et de saveurs, de sentiments vrais, que l'on dévore d'une seule traite et qui vous font du bien à l'âme. C'est publié aux éditions LIANA LEVI
www.lianalevi.fr/auteurs/agus.htm - 16k

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents