Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 00:07


Merci Marc d'avoir conçue cette cuvée et de l'avoir prénommée Zoé. Marc, c'est Marc Parcé de la Préceptorie de Centernach et Zoé est le prénom de ma petite fille. Depuis l'irruption dans notre quotidien de cette histoire de fous de "razzeteurs" d'enfants bourrés de soi-disant bons sentiments, pointe avancée de notre bonne conscience d'homme blanc en "mal d'enfant", je bous d'entendre du soir au matin, accolé à l'Arche qui n'est ni d'alliance, ni de Noé, ce prénom dont peu de gens connaissent l'éthymologie. Grâce soit rendue à notre Banuylenc de Marc, saisi lui aussi d'une sainte colère, pour une autre raison que moi, même si je partage avec lui sur cet espace de liberté son combat, qui sur sa contre-étiquette éclaire la lanterne des incultes surmédiatisés.


" Nous vignerons de la Préceptorie, affligés de la guerre déclarée au vin par tous les puritains, hygiénistes et prohibitionnistes qui sévissent en France aujourd'hui, avons souhaité par le nom donné à cette cuvée, affirmer que le vin, comme le pain, était indissociable de notre culture et de notre amour de la vie, en grec Zoi, traduction de Eve "La Vivante", mère de l'Humanité." Que c'est bien dit ! Tu ne peux pas savoir comme ça m'a fait du bien lorsque traînant mes guêtres chez Lavinia je suis tombé en arrêt, et sur ta cuvée, et sur ton portrait que je n'ai pas pu m'empêcher de flasher.

Certes notre Zoé, qui aime tant les poupées, et que les féministes me pardonnent la dînette aussi, n'est pas encore en âge d'apprécier ce divin nectar des Côtes Catalanes cher Marc, mais moi qui suis pour elle une sorte de papy d'Amérique un peu lointain je puis t'assurer qu'un jour elle appréciera la beauté de ton geste et ton sens de l'opportunité. A ta manière je suis persuadé que tu auras contribué à faire d'elle une épicurienne qui saura apprécier à leur juste valeur le bon pain de campagne et le bon vin de terroir et, qu'un jour peut-être, tout au bout de la France du Sud, le vrai, chez toi, notre Zoé, face à la splendeur des vignes en terrasses, des murets de pierres sèches, de cet amphithéâtre grandiose cernant la mer, se découvrira une vocation de vigneronne. Je rêve mais, que voulez-vous chers lecteurs, ça fait du bien de rêver dans ce monde de brutes.   

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

gus 10/11/2007 12:14

Tiens,comme c'est bizarre...Moi qui suis vigneron,je reve pour mes enfants à une  bonne place dans la fonction publique!!!Comme quoi,l'herbe nous semble toujours plus verte dans le pré du voisin...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents